background preloader

The European Central Bank

The European Central Bank

Autorité de contrôle prudentiel et de résolution: Chiffres du marché français... Allez au contenu ,Allez à la navigation La Banque de France Accueil > Publications > Rapports annuels > Chiffres du marché français de la banque et de l'assurance Publications Chiffres du marché français de la banque et de l'assurance Chiffres 2013 Les chiffres du marché français de la banque et de l'assurance 2013 - Version intégrale Les chiffres du marché français de la banque 2013 Données banques (version Excel) Les chiffres du marché français de l'assurance 2013 Données assurances (version Excel) Le rapport Les chiffres du marché français de la banque et de l'assurance relatif à l'année 2013 est disponible. Chiffres 2012 Chiffres 2011 Chiffres 2010 Chiffres 2009 Rapports précédents Haut de page Mon espace Commission des sanctions Textes de référence Sites de référence Exporter > Ajouter à mon espace En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Zone euro La zone euro Le taux directeur refi de la zone euro, fixé par la Banque centrale européenne, est de 0 % depuis le 10 mars 2016 (il est publié sur le site de la Banque centrale européenne)[6]. Historique et origine[modifier | modifier le code] pays de la zone euro pays membres de l'UE et du MCE II sans faire partie de la zone euro pays membres de l'UE hors MCE II autres pays utilisant l'euro comme monnaie Avant Maastricht[modifier | modifier le code] Le projet de créer une monnaie unique naît dans les années 1970 avec les turbulences du régime agri-monétaire depuis la mise en œuvre de la politique agricole commune en 1962 et l'impossibilité de mettre en place un système de taux de change contrôlable[7]. Négociations de Maastricht[modifier | modifier le code] La décision de créer l'euro a été officialisée lors du traité de Maastricht. Pour Jean Pisani-Ferry, les responsables politiques des pays décident de passer outre pour trois raisons : Deux visions se sont opposées. Sortir de la zone euro ?

Parlement européen : Affaires économiques et monétaires Le Parlement européen est l'un des grands acteurs de la scène politique européenne et la commission des affaires économiques et monétaires (ECON) est aux avant-postes de l'activité du Parlement. Elle est chargée de dossiers tels que les politiques économique et monétaire de l'Union européenne, la fiscalité et la concurrence, la liberté de circulation des capitaux et la réglementation des services financiers (banques, sociétés d'assurance, fonds de pension, gestion d'actifs/de placements, comptabilité, système monétaire et financier international, etc.). En outre, la plus large part des travaux du Parlement étant conduits dans les commissions, c'est à la commission ECON qu'incombe l'essentiel du travail parlementaire sur ces thèmes économiques et monétaires majeurs. La commission ECON contribue dans une large mesure à l'élaboration de la législation européenne, puisque le Parlement est, avec le Conseil, colégislateur dans la plupart des champs d'action de l'Union européenne.

International Monetary Fund Home Page Stats info L’encours des avoirs monétaires (hors billets et pièces) est constitué de placements d’une durée inférieure ou égale à 2 ans que les agents détenteurs de monnaie (ménages, sociétés non financières, administrations publiques hors administration centrale, sociétés d’assurance, OPC non monétaires, entreprises d’investissement et organismes de titrisation, pour l’essentiel) détiennent auprès des institutions financières monétaires (établissements de crédit, sociétés de financement, Caisse des dépôts et consignations, OPC monétaires et banque centrale). Les comptes sur livrets comprennent les livrets A, les livrets de développement durable, les comptes d’épargne logement, les livrets d’épargne populaire, les livrets jeunes et les livrets ordinaires. L’épargne réglementée est en partie centralisée au Fonds d’épargne géré par la Caisse des dépôts et consignations et ne fait ainsi que transiter par les bilans des banques.

Esma | L'Organisation Européenne de Coopération Economique L'Organisation Européenne de Coopération Economique (OECE) a été instituée le 16 avril 1948. Elle est issue du Plan Marshall et de la Conférence des Seize (Conférence de coopération économique européenne) qui a œuvré pour l'établissement d'une organisation permanente chargée d'assurer la mise en oeuvre d'un programme de relèvement commun et, en particulier, de superviser la répartition de l'aide. Le siège de l'Organisation a été fixé à Paris (France) au Château de la Muette . L'organisation européenne qui a ainsi été créée était une structure permanente de coopération économique qui devait fonctionner selon les principes suivants : Composition et structure Initialement, l'OECE comptait 18 participants : Les représentants de ces pays et territoires siégeaient au Conseil de l'Organisation, présidé par de grandes figures de l'époque (Paul-Henri Spaak, Paul van Zeeland, Dirk Strikker, Anthony Eden, Richard Heathcoat Amory). Rôle et évolution Also Available

Euro en chute libre : faut-il s'inquiéter ou se réjouir ? VRAI/FAUX - La baisse de l'euro est-elle une bonne chose pour l'économie française ? Pour l'Allemagne ? La monnaie européenne est-elle victime de la spéculation ? Autant de questions que se posent les internautes du Figaro.fr et auxquelles Christopher Dembik, économiste de Saxo Bank, a répondu. • Question 1: L'euro tres bas, l'essence peu chère. Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT Réponse de Christopher Dembik: La conjonction d'un prix du baril très bas et d'un euro faible est indéniablement un élément de soutien pour la reprise de l'économie française. L'Union monétaire ne peut pas gagner la guerre des devises dans laquelle elle est engagée face au Japon, aux Etats-Unis et à une myriade de pays émergents. • Question 3: Rien d'étonnant à ce que l'euro baisse...

Le site de la Banque Centrale Européenne permet de connaitre la politique monétaire et les différentes influences qu'elle à sur les banques Francaise. by perezju Mar 30

Related: