background preloader

L’impression 3D

L’impression 3D
L’imprimante contient une grande quantité de granulat à l’apparence poudreuse. Un laser puissant fait coaguler les particules entre elles. Lorsque le laser a terminé de balayer la surface, une nouvelle couche de poudre vient recouvrir l’objet, puis le laser recommence son parcours. Grâce à cette technologie, on peut obtenir des pièces autant solides que flexibles, souvent sur une base de poudre de nylon blanche. Sont aussi imprimables avec cette technique des céramiques, métaux et autres thermoplastiques sur certaines imprimantes 3d couleur. Quand la machine a terminé son travail, un opérateur vient déterrer l’objet de son bain et le nettoyer à la manière d’un archéologue. (Ex : EOS, SPro par 3DSYSTEM…)

http://www.lefabshop.fr/qui-sommes-nous/impression-3d/

Related:  Imprimante 3D

RepRap/fr RepRap est la première machine autoréplicable de production d'usage général fabriqué par l'homme. RepRap se présente sous la forme d'une imprimante 3D, pilotée par un logiciel libre, capable d'imprimer des objets en plastique. Puisque la RepRap est composée de plusieurs pièces de plastique et que la RepRap a la capacité d'imprimer ces pièces, la RepRap peut être considérée comme autoréplicable — tout le monde peut la construire avec du temps et le matériel nécessaire. Cela signifie également que — si vous possédez une RepRap — vous pouvez imprimer beaucoup d'objets utiles, voire même imprimer une autre RepRap pour un ami... Le concept RepRap relève de la production de machines autoreplicables, ainsi que de les rendre librement accessibles au bénéfice de tous.

Impression 3D par UV, processus Polyjet By Bernhard Voslamber on 25/03/2013 Impression 3D pour surfaces parfaites et détails très fins Nouveau chez Objectplot, disponible à partir de mi-Février 2013 Pour le processus PolyJet des matériaux photo-polymèrisables sont appliquées en couches très fines (16μ) à une plateforme mobile.

A la découverte des matériaux d'impression 3D - Deuxième partie : Les métaux Après une première partie dédiée aux plastiques, on s’attaque aujourd’hui aux métaux, des matériaux très usités dans l’industrie aéronautique, automobile et bio-médical, et utilisés par des procédés tels quel le frittage sélectif laser (SLS), le frittage laser direct de métal (DMLS) ou encore le E-Beam (EBM). L’aluminium Ce matériau est un excellent compromis entre légèreté et solidité. En plus d’être résistant à la corrosion, il peut être soudé. Par rapport aux aciers, il est moins robuste à la fatigue et aux hautes températures, il est principalement utilisé dans les domaines où la notion de poids est essentielle : pièces mécaniques des voitures de course, aéronautique, aérospatiale, vélos etc…

CNC Machining- CNC Machined Parts in as Fast as 1 Day “Merci pour cette efficacité et ce retour très rapide!” — Richard OLLIER, GIROPTIC Vous recevrez par email notre lettre d'information trimestrielle "Conseils de Fabrication Firstcut" contenant des conseils ou des suggestions pour un usinage de vos pièces prototypes plus efficace et plus économique. Impression 3D : les différents procédés L'impression 3D est en passe de s'imposer comme le nouveau moyen de création d'objets. Aujourd'hui, pour produire ces objets de façon industrielle, on utilise des procédés de soustraction, c'est-à-dire que l'on enlève de la matière, par fraisage ou découpe, par exemple. L'impression 3D propose l'inverse, à savoir l'ajout de couches de matière successives. Pour ce faire, de nombreuses solutions existent, voici les principales...

Comparateur d'imprimantes 3D : Les meilleurs prix, les dimensions, les fabricants... Accueil > Comparateur d'imprimantes 3D Premier comparateur de prix pour imprimantes 3D avec plus de 200 modèles Vous trouverez plus de 200 modèles regroupant tous les types d'imprimantes 3D et d'équipements de fabrication additive, que ce soit les imprimantes 3D pour particuliers ou des machines de production. Nous y avons aussi inclus les stylos 3D et les imprimantes 3D avec des matériaux très différents comme le chocolat ou le bois.

Principe de l’impression 3D - Impression 3D le site dédié à l’impression 3D et aux imprimantes 3D L’impression 3D permet de générer rapidement une pièce physique à partir d’un fichier CAO en le découpant en tranches puis en déposant ou solidifiant de la matière couche par couche pour, en fin de compte, obtenir la pièce terminée. Le principe est donc assez proche de celui d’une imprimante 2D classique Pour certaines, les buses utilisées sont d’ailleurs identiques aux imprimantes de bureau. C’est l’empilement de ces couches qui crée un volume. Il existe différentes technologies d’impression 3D professionnel allant d’un prix de 15 000 euros à 100 000 euros :

Les imprimantes 3D Open Source L’aventure de l’impression 3D commence à la fin des années 80. En 1984 précisément où un certain Charles Hull (aujourd’hui cofondateur de la société 3D Systems) invente le procédé de Stéréolithographie. Pour la première fois une machine fait le pont entre le modèle numérique et l’objet en 3 dimensions. Malgré quelques hauts faits d’armes (principalement dans la recherche médicale), il faudra attendre le milieu des années 2000 pour voir l’impression 3D se développer dans la sphère publique. Et la Licence OpenbSource n’est pas étrangère.

Prototypage rapide : stéréolithographie - Digitalisation, étude, prototypage rapide, frittage, stéréolithographie - Spécialiste du développement de produits industriels et grand public La stéréolithographie est la technologie la plus connue pour obtenir des modèles physiques à partir d'une définition numérique 3D. Fonctionnement : des résines photosensibles sont polymérisées sous l'action d'un laser. Sa haute résolution permet la fabricationde prototypes précis, complexes, avec une excellente reproduction des détails. Applications : Frittage Sélectif par Laser, on vous explique tout Pour quelques-uns l’impression 3D reste un mythe mais cette nouvelle technologie est déjà une révolution depuis les années 1980. Alors qu’elle compte plusieurs procédés ayant comme point commun la fabrication additive d’un objet, l’impression 3D reste difficile à appréhender. Chez 3Dnatives, on vous explique tout avec aujourd’hui un dossier dédié au Frittage Sélectif par Laser. Il existe plusieurs procédés et une grande variété d’imprimantes, tous adaptés à des besoins différents.

Geeetech RepRap Prusa Mendel I3 Imprimante 3D - Bleu Manuel de l'utilisateur: Le i3 Prusa (itération 3) est le plus récent et en cours de conception 3D de l'imprimante par RepRap développeur principal Prusajr.Le i3 intègre les leçons tirées des deux modèles précédents Prusa, ainsi que d'autres conceptions modernes Reprap populaires.Voir aussi Prusa Mendel I2 (itération 2). Caractéristiques: 1. La structure est plus simple: L'architecture est concise des moyens d'assemblage rapide et un réglage facile.Prusa Mendel I2 ont généralement besoin de passer beaucoup de temps à l'installation et le débogage, il faut au moins deux jours par bricoleur d'assemblées, et seulement 30% du temps d'origine à I3, les travaux d'entretien suivi peut également être réduite beaucoup .

Fabrication d'une imprimante 3D par un novice : introduction Accueil » Imprimante 3D » Fabrication d’une imprimante 3D par un novice, partie 1 Introduction L’imprimante 3D est présentée comme un modèle d’avenir, comparable à la révolution informatique apparue aux États-Unis dans les années 1970.

Related: