background preloader

Tu mets ta vie et celle de ton bébé en danger, idiote.

Tu mets ta vie et celle de ton bébé en danger, idiote.
C'est bien connu, les femmes sont futiles, frivoles, incultes et limitées intellectuellement. C'est la raison pour laquelle elles se sont vu longtemps interdire le droit de vote, la gestion de leur patrimoine, l'ouverture d'un compte en banque, et même le droit au travail salarié sans l'autorisation de leur mari. Certes, la situation a bien évolué au cours du XXème siècle où des femmes ont décroché des diplômes de haut niveau, sont arrivées en nombre sur le marché du travail et ont accédé aux fonctions les plus prestigieuses. Certes, tous ces indices semblent démontrer que les femmes auraient des compétences et des capacités comparables à celles des hommes. Il existe pourtant un domaine où les femmes restent bien des idiotes écervelées : le domaine de l'accouchement. Derrière ces accusations, se cachent en réalité l'idée d'incompétence. Chaque personne étant unique, la meilleure façon d'accoucher varie d'une femme à l'autre. Share and Enjoy Signaler ce contenu comme inapproprié

http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/2013/10/13/tu-mets-ta-vie-et-celle-de-ton-bebe-en-danger-idiote/

Related:  Position accouchementviolence obstétricale et solutionsGrossesse - accouchement a domicile

Quand l’accouchement devient un dangereux business / Santé / Actualité / France monde Partenariat Lyon Capitale - École de journalisme de GrenobleAujourd'hui, la 4e enquête réalisée par des étudiants de M2 de l'EJDG (ICM/Université Stendhal-Grenoble 3). Supervisés par un journaliste de Lyon Capitale, ils ont choisi des sujets complexes et mené librement leur enquête pendant plusieurs semaines. Depuis quelques années, le nombre de césariennes pratiquées dans les maternités françaises n’a cessé de croître.

le tour du monde des positions d'accouchement Accoucher allongé sur le dos fait partie de la norme dans le monde occidental et ce depuis le 18e siècle en France. Autrefois les femmes accouchaient à genoux, assise, ou même debout. Mais les obstétriciens dont le premier, Ambroise Paré, recommandent depuis, la position allongée, jugée plus facile pour suivre l’évolution du travail. Pourtant dans d’autres pays cette posture est peu ou pas utilisée.

Témoignage: Réflexions sur la colère Presque deux ans se sont écoulés depuis mon dernier article sur cette page ; deux années pendant lesquelles j’ai grandi, fortifiée par la merveilleuse naissance de ma fille, intimement transformée, plus forte et plus sereine, moins en colère sans doute. Ma parole semblait s’être tarie, et j’avais presque oublié pourquoi je ne pouvais plus regarder une émission sur la naissance à la télévision, ou ce qui me faisait m’éloigner, discrètement, d’une pièce où une femme racontait son dernier accouchement en maternité. Mais la colère est revenue : non pas la mienne, d’abord, mais celle de toute une profession méconnue du grand public qui croit pourtant bien la connaitre, celle de ces femmes qu’on a tendance à considérer comme des « annexes du Gynécologue-obstétricien », celle des Sages-femmes. Car on aura beau dire, la naissance est avant tout une question de croyances et de superstitions. Je voudrais parler des ravages.

Questions autour de l'AAD Oui et non ... Je m'explique : toutes les femmes ont la capacité d'accoucher à domicile. Mais votre SF peuvent estimer qu'il est préférable de ne pas tenter un accouchement à domicile : - en cas de déclenchement du travail avant 37 SA (car alors votre bébé sera prématuré et nécessitera vraisemblablement des soins spécifiques ...) Travail et accouchement : révisez vos positions ! Les femmes ont accouché seules, ou avec l’aide d’autres femmes comme des parentes, des amies, des matrones ou des sage-femmes, pendant des millénaires. Et c’est encore le cas dans de nombreux pays du monde. L’accouchement médicalisé remonte seulement à cent cinquante ans dans les pays développés. Elle a eu des effets certes positifs en diminuant la mortalité maternelle et infantile, en particulier en ce qui concerne les grossesses à risque et les accidents, rares mais graves, de l’accouchement. Mais la sécurisation du travail et de l’accouchement, on le sait, passe par des mesures le plus souvent simples et dans l’immense majorité des cas, il n’est pas indispensable de disposer d’un échographe ou d’un appareil à monitoring pour accoucher les femmes sans problème.

Des femmes accouchent même sous la torture La violence contre les femmes, en particulier du fait de leurs proches, est une constance dans les sociétés patriarcales. En France, les estimations s'accordent sur un nombre de 10% des femmes victimes de violences conjugale. Cette violence est paradoxale puisqu'elle est commise par des personnes qui a priori leur veulent du bien. Ce paradoxe est expliqué par un mécanisme de domination communément admise par la société et qui va se jouer jusqu'au cœur des relations intimes des individus. Un mécanisme de domination tout à fait similaire se joue dans les maternités où les femmes, en situation de fragilité du fait de leur accouchement, sont exposées à des violences hospitalières et obstétricales dignes des tortures les plus extrêmes commises par des personnes qui, en principe, leur veulent du bien. Pour les profanes du sujet, je rappelle qu'accoucher c'est très simple.

Accoucher à la maison? Mais c’est super risqué! « Pour le droit de choisir son accouchement Accoucher à la maison? Mais c’est super risqué! Publié le Mis à jour le Voilà bien le gros souci, la raison pour laquelle les assureurs ne veulent pas couvrir les accouchements à domicile. Le CIANE a monté un dossier pour démontrer par A+B que les AAD ne sont pas des accouchements à risque et donc pourquoi les sage femmes ne devraient pas avoir à payer le même tarif que les obstétriciens qui eux font du "à risque". Enfants Québec Accouchement provoqué - Enfants Québec Image : istockphoto Quand la grossesse dépasse son terme, est-il toujours approprié de déclencher l’accouchement? Par Amélie Daoust-Boisvert Huit jours avant Noël 2010, le médecin de Mélanie lui a déclaré, ainsi qu’à son bedon rebondi par 40 semaines de grossesse: «Tu accouches demain.» «Ce n’est pas moi qui ai décidé», raconte la maman d’une petite fille de maintenant 6 mois.

La honteuse histoire de la mortalité maternelle Cet article est le deuxième de notre série en six épisodes «Longue vie». A lire également: 1. Comment seriez-vous mort il y a cent ans? 3. Pourquoi vous êtes encore en vie 4. «Si j'avais accouché à la maison je serais morte» On entend souvent des femmes ayant eu des accouchement très difficiles dire cette phrase:« Si j'avais accouché à la maison je serais morte», ou bien celle-ci: «Si j'avais accouché à la maison mon bébé serait mort». Pourtant, on ne peux pas savoir comment un accouchement qui s'est mal déroulé en milieu hospitalier se serait terminé si il avait eu lieu à domicile. C'est vrai que dans certains cas, un accouchement peut réellement tourner à la catastrophe, et dans ces cas nous sommes reconnaissants d'avoir accès à des soins d'urgence pour éviter le drame. Mais il y a beaucoup de choses à prendre en considération avant de faire ce genre de déclaration, et, malheureusement, beaucoup de femmes ont peur d'essayer un accouchement à domicile, justement à cause de ces déclarations.

Les habitudes, deuxième partie - misscigogne.overblog.com Il y a quelques années, je suis partie en formation 3 jours avec une collègue sur le thème « Positions d’accouchement ». Depuis 4 ans, tous les ans, la maternité où je bosse envoie deux sages-femmes à cette formation. Il faut dire qu’elle est géniale! Maisons de naissance : 5 choses à savoir NAISSANCE - Une chambre avec un lit, parfois une salle de bain, pas de matériel médical, une ambiance cocon, voilà à quoi ressemble la salle d'accouchement d'une maison de naissance. Tandis qu'un nombre croissant de femmes choisissent d'accoucher à domicile pour éviter des maternités qu'elles jugent surmédicalisées, les maisons de naissance proposent une alternative qui conjugue encadrement médical et confort pour la future maman. Bientôt une réalité en France?

Questions fréquentes sur l'AAD - Naître Chez Soi r Est-ce que c’est légal en France ? Aucune loi en France n’interdit l’accouchement à domicile, les futurs parents font ce choix en conscience, soit accompagnés d’une sage-femme ou d’un médecin, soit sans assistance. Le collectif "Naître Chez Soi" a pris le parti de défendre l’accouchement à domicile accompagné par un(e) professionnel de santé. Le risque principal est lié à l’hémorragie du post-partum, une fois le bébé né le placenta doit être expulsé, c’est une phase critique qui justifie les 2 heures d’observation après la naissance. C’est pour cela que les SF font une sélection des femmes qui peuvent ou pas accoucher à la maison, un taux trop faible d’hémoglobines dans le sang pourra être une contre indication car il augure d’un risque plus important d’hémorragie.

Les femmes accouchent-elles vraiment dans la position qu'elles souhaitent ? Les femmes qui souhaitent accoucher dans une position particulière le font-elles vraiment ? Voici la question posée par des chercheurs néerlandais. Ce mois-ci, les résultats de leur étude ont été publiés dans le Journal of Psychosomatic Obstetrics & Gynecology.

Related: