background preloader

LE SOCIOCONSTRUCTIVISME

LE SOCIOCONSTRUCTIVISME
Le socioconstructivisme qui s'ancre au constructivisme met l'accent sur le rôle des interactions sociales multiples dans la construction des savoirs. Les auteurs parlent de processus interpsychiques et de processus intrapsychiques plutôt que de processus uniquement intrapsychiques. Des auteurs, dont Brown et Campione (1995) soulignent alors l'aspect culturel des savoirs, c'est-à-dire qu'ils sont le fruit des échanges et qu'ils sont partagés. Ainsi, la culture est perçue comme filtre socio-cognitif qui permet de donner du sens à la réalité. Psychologie sociale génétique Perret-Clermont (1976-79) ainsi que Doise et Mugny (1981) ont étudié le rôle des interactions sociales entre pairs dans le développement de l'intelligence selon une perspective structuraliste piagétienne. Voir Gilly dans Garnier (1989) Gilly et ses collaborateurs (1988) s'intéressent à la construction de compétences liées à des classes de problèmes et à la perspective procédurale adoptée en résolution de problèmes.

http://www.uqac.ca/pminier/act1/socioco.htm

Related:  Socio-constructivismeTHÉORIE DE L'APPRENTISSAGErecherche et histoireModèles pédagogiquesa classer 8

Socio-constructivisme Produire/discuter Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production. Etat:libre Dépôt final LE CONSTRUCTIVISME Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse. L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà. Aussi, dans cette perspective, les auteurs parlent de restructuration des informations en regard des réseaux de concepts particuliers à chaque personne. Voir Lasnier (2000) : p.9 Piaget (1896-1980), en réaction aux associationnistes, a développé une théorie du développement de l'intelligence où il a placé le sujet au coeur du processus; il en a fait l'acteur principal.

Méthode d'apprentissage cognitif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode générale d'apprentissage cognitif s'est peu à peu dégagée des travaux de pédagogues[1] qui remettaient en cause les méthodes d'enseignement traditionnelles, prônaient la participation active et l'implication des participants, ainsi que des approches pédagogiques de psycho-sociologues comme Abraham Maslow, Carl Rogers ou Harold J. Leavitt. La perspective cognitiviste, qui renvoie au terme cognition, c'est-à-dire connaissance dans le sens de processus et de produit, privilégie une approche fonctionnelle d'utilisation des facultés mentales et des connaissance déjà acquises, liées aux stratégies d'assimilation de ces savoirs, au sens large du terme (du savoir pur au savoir-être).

Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages Ce que dit le prescrit Le référentiel de l'Éducation prioritaire (« enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maitrise du socle commun »), comme les programmes 2015 des cycles 2, 3 et 4, avec de nombreuses occurrences du terme «explicite», s’accordent sur la nécessité « d’enseigner plus explicitement ». Nombre de modalités sont recommandées au fil des pages : expliciter des techniques, des pratiques, des attentes, des règles, des stratégies, des démarches, des savoir-faire, des implicites dans la compréhension des textes, des connaissances préalables aux apprentissages... Autant d’ambitions à confronter aux contraintes des situations de classe… Mais quelle en est la genèse conceptuelle ? Des cadres théoriques différents Depuis quelques années, le vocable « pédagogie explicite » est utilisé par plusieurs courants de recherche au risque de malentendus :

Jmlebaut a ajouté : La princesse de Clèves Interview de Madame de La Fayette : texte Interview de Madame de La Fayette à propos de son roman « La princesse de Clèves » par Aude et Marion Interview de Madame de Lafayette Pourquoi avez-vous écrit ce livre ? – Par occupation, pour me divertir, m’évader dans un … Continuer la lecture Réécriture d’un passage du roman en le modernisant : texte Qu’est-ce que le socio-constructivisme ? Pourfendu par certains, défendu par d’autres, le socio-constructivisme est surtout méconnu. Ce courant pédagogique est pourtant loin d’être nouveau et beaucoup d’enseignants pratiquent de manière intuitive des méthodes que l’on pourrait qualifier de socio-constructivistes. En quoi cette approche du « comment faire apprendre » la distingue d’autres conceptions plus majoritairement à l’œuvre dans nos écoles ?

dessus:socioconstructivisme_aspects_lies_a_la_motivation [forse] Brève(s) définition(s) de la notion Le socioconstructivisme est une théorie liée en général à l’apprentissage. Elle est basée sur la théorie du constructivisme en introduisant le processus social de l’apprentissage. Selon cette théorie, « la connaissance interpersonnelle peut seulement être réalisée par sa construction sociale » (edutechwiki.unige.ch/fr/socioconstructivisme). Cette théorie souligne donc les « rôles que la société a joué dans le développement d’un individu » selon Vygotski et pour qui « l’apprentissage est le fruit d’une interaction sociale ».

documentation La pédagogie actualisante a pour but de favoriser l'actualisation du potentiel humain de chaque apprenant et de chaque apprenante (Landry, 2002, Vienneau et Ferrer, 1999). Son application exige donc des conditions d'apprentissage susceptibles de promouvoir cette actualisation. Le volet de la pédagogie actualisante dont il est ici question, celui de la pédagogie de la maîtrise de l'apprentissage et du dépassement de soi, traite de la mise en oeuvre de certaines de ces conditions. Veille et Analyses de l'ifé : pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 Dossier de veille de l'IFÉ : Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 n° 79, novembre 2012 Auteur(s) : Thibert Rémi Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)

Jmlebaut a ajouté : Voir Le cœur de co-ment, c’est l’interface d’annotation que vous pouvez essayer ci-dessous sur un exemple en vraie grandeur : l’annotation d’une édition ancienne du Gargantua de Rabelais. Vous pouvez cliquer sur une zone surlignée du texte pour faire apparaître les commentaires qui s’y appliquent, ou bien sélectionner une partie du texte et cliquer sur le bouton carré à gauche pour ajouter un commentaire. N’hésitez par à essayer les autres actions pour voir ce qu’elles font. Co-ment PRO repose sur un espace de travail permettant de gérer un travail de groupe et permet également d’éditer le texte. Pour un aperçu de ces fonctionnalités, visionnez le diaporama des copies d’écrans ci-contre.

Petit glossaire: Terminologie et mots-clé autour du constructivisme - e-learning concepts Constructivisme _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ mots-clés Constructivisme D’après le constructivisme, l’apprenant construit ses connaissances en modifiant des éléments (représentations) déjà présents: c’est une restructuration conceptuelle à travers les expériences. L’objet de l’apprentissage est donc construit, et non donné. L'apprenant met en place un système évolutif de représentations personnelles l’objet d’apprentissage (d’une langue cible, en didactique des langues).

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! La diversité des personnalités et des comportements humains est le produit de la singularité du cerveau de chaque individu. Celle-ci se constitue d’abord à travers les premières étapes de la construction des circuits cérébraux, où des mécanismes intrinsèques mettent en place les circuits nerveux à l’origine d’une vaste palette de comportements instinctifs, que ce soit pour trouver de la nourriture, pour se défendre ou pour s’accoupler. Mais la construction du système nerveux des animaux, et donc aussi de l’être humain, est également influencée par l’expérience. Jerome Bruner Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jerome Seymour Bruner, né à New York le 1er octobre 1915, est un psychologue américain, dont le travail porte en particulier sur la psychologie de l'éducation. Il fut l’un des premiers découvreurs de « Pensée et langage » de Lev Vygotski et s’est nourri de Piaget et Meyerson. Les idées de Bruner se fondent sur la catégorisation, ou « comprendre comment l’homme construit son monde », partant du principe que l'homme interprète le monde en termes de ressemblances et différences. Pour Bruner, la médiation sociale lors des conduites d'enseignement-apprentissage (interaction de tutelle) s'exerce sur un mode communicationnel (dialogique).

DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français.

Related: