background preloader

Comment faire pour que votre photo Google+ n'apparaisse pas dans des pubs ?

Comment faire pour que votre photo Google+ n'apparaisse pas dans des pubs ?
Au moment où Facebook annonce supprimer la fonctionnalité qui permettait à ses utilisateurs de ne pas apparaître dans les résultats de recherche du réseau social, Google a annoncé de son côté, vendredi 11 octobre, qu'il allait commencer à utiliser dans des publicités les photos des membres de son réseau social Google+ et les marques ou endroits qu'ils disent aimer avec le bouton "+1". Le géant d'Internet a fait valoir que "des recommandations de personnes qu'on connaît peuvent vraiment aider". Une pratique déjà adoptée par Facebook. Google a précisé que les utilisateurs pourraient choisir de désactiver cette fonctionnalité, et que ce serait automatiquement le cas pour les moins de 18 ans. Le site Internet Tech Crunch explique comment faire pour que la photo de son profil sur Google + n'apparaisse pas dans les publicités. Il suffit de se rendre sur ce lien, une fois logué sur son compte Google. Ne pas oublier de bien enregistrer cette dernière modification. Related:  se protégerUsages Réseaux Sociauxprotection données perso

Pour gêner la NSA, le nouvel Internet sera «opaque» Longtemps, ils n'ont pas fait de politique, considérant qu'ils étaient d'abord des techniciens. Et puis il a fallu se rendre à l'évidence: la technique a un impact direct sur la survie (ou non) de nos vies privées sur le réseau. Et ça commence par les tuyaux. Réunis jusqu'à vendredi à Vancouver au Canada, les ingénieurs du Net ont d'ores et déjà annoncé la couleur de la feuille de route des années à venir: répondre à la surveillance de masse en sécurisant le réseau. Alors qui fait quoi? publicité 1. Même si la gouvernance du réseau fait plus que jamais l'objet d'âpres débats, si plusieurs Etats –pas les plus «Net-friendly», comme la Chine, l'Iran ou la Russie– militent pour une reprise en main par les Nations Unies, et si les pays du Sud contestent de plus en plus fortement la prééminence américaine, la gestion d'Internet dans ses aspects techniques relève toujours de plusieurs entités, toutes basées aux États-Unis, selon le modèle dit multistakeholder (multipartite). 2. 3. 4. 5.

A Brignoles, le FN remporte la cantonale "La politique, c'est comme la boxe, il faut se méfier d'un mauvais coup jusqu'à la fin du combat", affirmait Laurent Lopez, candidat Front national, lors de l'entre-deux tours de la cantonale partielle de Brignoles dans le Var. Laurent Lopez était arrivé avec vingt points d'avance au premier tour, la semaine dernière. C'est avec 53,9 % des voix (5 301 voix) qu'il a finalement remporté ce scrutin contre 46,1 % (4 301 voix) à la candidate UMP, Catherine Delzers. "Je pense à mes électeurs, à tous ces bannis, à ce peuple modeste", a réagi le nouvel élu à l'annonce de sa victoire. Lire le portrait : "Laurent Lopez, nouveau visage du Front National" Le "mauvais coup", il pouvait venir de l'appel des quartiers généraux parisiens des partis de gauche à "un front républicain". Malgré un sursaut de la participation à 45 %, le candidat frontiste a largement profité d'une faible mobilisation de l'électorat. Lire : "Municipales : le FN présent dans à peine une ville sur six"

Just Delete Me vous guide pour disparaitre du web ! Il n'est pas toujours facile de supprimer un compte Facebook, Amazon ou Paypal, alors le site web Just Delete Me vous donne le mode d'emploi. A l'heure actuelle, nous sommes nombreux à posséder de multiples comptes sur des sites web alors que nous les utilisons peu voire jamais. Sites marchands ou communautaires, il est plus facile de s'inscrire que de supprimer son compte. Pour venir en aide à ceux qui souhaitent éliminer les données qu'ils ont fourni à ces différents sites, Just Delete Me montre la voie. Le site répertorie un certain nombre de sites (Amazon, Facebook, Google…) et lorsque l'on clique sur un de ces noms, on est aussitôt redirigé vers la page du site en question qui permet de se désinscrire. Evidemment, si la chose était aussi aisée, tout le monde supprimerait rapidement son compte mais certains sites font en sorte de nous compliquer la tâche! Pour les sites verts, il est simple de supprimer son compte.

s'inquiéter de la confidentialité Gmail? Article mis à jour jeudi 15 août à 12h30 La citation fait la une de tous les sites d'information depuis hier. Un utilisateur de service d'emails «ne doit pas s’attendre au respect du caractère privé de ses informations s’il se tourne volontairement vers un tiers» pour acheminer sa communication. publicité Cette bombe est issue d’un document transmis par Google à la justice américaine dans l’objectif de faire échouer plusieurs plaintes pour violation de la vie privée. Dans son texte, la firme se défend en citant une décision de justice américaine de 1979, le cas «Smith v. En l’occurrence, il s’agissait d’un cas d’appel téléphonique: la Cour avait alors expliqué qu’en utilisant le téléphone, la personne s’exposait volontairement à ce que des informations soient transmises à l’entreprise de télécommunications dans le cadre de son activité. Le directeur de l’ONG Consumer Watchdog, qui a rendu le document public, a déclaré que «Google a finalement admis ne pas respecter la vie privée.

Les dix commandements de Douglas Rushkoff à l'ère du numérique (1/3) A première vue, l’auteur de Programm or be programmed est un grand prétentieux. Son ouvrage, sous-titré « Ten commands for a digital age » - phrase reprise pour le titre version français du livre sortie en février 2012, Les dix commandements de l’ère numérique, fait écho au prêche d’un autre prophète avant lui. Mais Douglas Rushkoff ne prétend pas nous révéler une vérité infaillible. Essayiste affilié au mouvement cyberpunk et théoricien de l’interaction entre culture, technologie et médias, lui qui écrit souvent dans les colonnes du New-York Times nous propose, en fait, « dix principes simples qui pourraient nous aider à tracer notre chemin à travers le monde numérique. » > Ne pas laisser la technologie aux mains des experts « Démocratiser la compréhension des enjeux du numérique » pourrait ainsi résumer l’esprit de son manifeste. Or, les conséquences d’un tel écart dans la maîtrise des champs médiatiques pourraient cette-fois être bien pire selon Rushkoff. 1. Mais ça, c’était avant. 2.

Identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper En octobre 2012, l’association Action Innocence Suisse a lancé une nouvelle campagne avec 2 visuels choc (cf. dans cet article) pour sensibiliser les adolescents et jeunes adultes à la protection de son identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper. L’objectif est d’informer et faire réfléchir les jeunes sans moraliser et diaboliser les pratiques Internet et réseaux sociaux. L’identité numérique concerne tous les internautes et donc les jeunes Aujourd’hui, l’utilisation des blogs, réseaux sociaux, sites de partage de photos et vidéos contribuent aisément à la diffusion et à la prolifération de données qui constituent une identité numérique en ligne. Avant une rencontre, un employeur potentiel, un directeur d’école ou une rencontre personnelle peuvent être heurtés par une image ancienne, oubliée qui peut être attachée à son prénom et à son nom et s’avérer embarrassante. « Sur Internet : Ne laisse pas ton image t’échapper » Les 2 visuels à télécharger en taille réelle : 1. 2. 3. 4.

Logiciel Libre : la Guerre Mondiale aura bien lieu Un évènement d’importance est passé totalement inaperçu la semaine dernière du côté des médias francophones (à l’exception notable de Numerama). Il faut dire qu’à priori cela ne nous concerne pas puisqu’il oppose un lobby américain à l’état indonésien. Et pourtant, à l’heure de la mondialisation (de moins en moins heureuse), cet épisode est riche d’enseignements et annonce peut-être la fin de l’enfance et de l’innocence pour le logiciel libre. « Ils » veulent la guerre économique et politique ? En perdant un brin notre sang-froid, nous pourrions presque qualifier cela de « Choc des Civilisations 2.0 » ! Plantons le décor de ce qui ressemble au départ à une information trop grosse pour être vraie. Compagnies aériennes, paradis fiscaux, organisations terroristes… nombreuses sont les listes noires, émanant d’organismes divers et variés (nationaux ou internationaux, publics ou privés). Plus c’est gros mieux c’est susceptible de passer, comme dirait le dicton populaire. Pardon ?

Twitter et comment s'en servir Les tweets sont des télégrammes décachetés. Bernard Pivot, 25.05.12, 9h04. note du 21/05/2013 – du « miroir promené au bord de la route » (Stendhal) toujours de nombreuses arrivées sur Twitter, hier par exemple ensemble @MartinWinckler (bravo Marc, plus de 1100 followers en même pas 24 heures), ou le grand chef d’Apple, Tim Cook – et de mon côté plus de 9000 followers désormais (dont probablement les 4/5ème sous pseudo, ce que j’ai un peu de mal à comprendre : on n’a guère l’envie de suivre réciproque si on ne sait rien du nouvel abonné), donc je remets en Une ce billet (sans le modifier, d’ailleurs) ; nous autres, les « vieux » de Twitter, utilisons les différents codes #hashtags RT #ff ou :-) comme des éléments de vocabulaire qui peuvent paraître déroutants, mais est-ce que jongler avec les 140 caractères et leur frontière n’est pas un enjeu qui mérite de se les approprier ? note du 18/05/2013 20 000 visites atteintes pour ce billet, merci ! a – 4 ans déjà... b – choisir son identifiant

Faire disparaître son profil Facebook des moteurs de recherche Il peut être intéressant d’apparaître dans les résultats des moteurs de recherche, surtout si votre profil Facebook a été consciencieusement complété. Pour qui veut entretenir son identité numérique, apparaître dans les résultats des moteurs de recherche peut être un atout. Mais certains ne souhaitent absolument pas s’y retrouver. Mais comme toujours, il faut prendre soin de bien paramétrer l’affichage de vos informations et de votre Timeline. Ensuite, modifiez les paramètres de la « Recherche publique » : Vous arriverez ensuite sur une page expliquant clairement les tenants et aboutissants de l’option. A noter que si dans la section « Prise de contact », l’option « Qui peut trouver mon profil en cherchant mon nom ? Il est notamment possible de visualiser ce que verront les visiteurs de votre profil venant d’un moteur de recherche.

Une alternative à Internet : Netsukuku Il existe plusieurs projets de réseaux alternatifs permettant une plus grande décentralisation et une meilleure résistance à la censure et à l'ingérence d'un tiers sur le réseau. Parmi ceux-ci, plusieurs fonctionnent selon le principe d'une couche d'abstraction supplémentaire au-dessus d'Internet. On peut citer FreeNet et I2P, par exemple. Netsukuku est radicalement différent. Ce réseau ne fonctionne pas à partir des couches Internet existantes. À la base Netsukuku était un projet visant à exploiter pleinement toutes les possibilités du mode de transmission WiFi. Le fonctionnement de Netsukuku repose sur trois concepts : Une structure topologique hiérarchisée : chaque nœud fait partie d'un groupe de 256 nœuds. Une implémentation en python, accompagnée de code C pour les fonctions de bas niveau, a été publiée en octobre 2010.

Dossier documentaire : La veille avec LinkedIn et Viadeo Les réseaux sociaux professionnels (RSP) sont souvent traités sous un angle « ressource humaine ». Grande première, un groupe d’étudiants* de l’ENSSIB (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) a rédigé un dossier documentaire sous l’angle de la veille. C’est sous la forme d’un slideshare d’une trentaine de pages que ce groupe dégage les différentes typologies et pratiques de veille sous LinkedIn et Viadeo. J’ai demandé à Zoé Thivet de nous expliquer leurs démarches Voilà ce que je pensais, digital native que je suis, et parfois aussi, comme tant d’autres de ma génération, digital naïve. Avant de travailler sur ce sujet avec mes camarades de l’Enssib, je n’avais de compte sur aucune de ces plateformes, tout simplement parce qu’en tant qu’étudiante, je pensais que je n’en avais pas besoin dans l’immédiat. A bientôt sur les RSP, n’hésitez pas à nous envoyer des retours ! *Zoé Thivet, Alice Pacheco, Bertrand Clerc, Fanny Michal, Dongwan Pei

Related: