background preloader

2102-des-jeux-video-a-la-bibliotheque.pdf

http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/2102-des-jeux-video-a-la-bibliotheque.pdf

Related:  Catalogage, recherche de normesjeux vidéoprésentationMultimedias

Les modalités de prêt d’un jeu vidéo en bibliothèque publique Aujourd’hui, nous allons parler d’un point encore peu abordé – et pour cause – dans le domaine des jeux vidéos, le prêt en bibliothèque. C’est la publication de cet article qui m’a donné envie de rebondir sur les propos qui y étaient tenus, et donc, de confronter les avis émis à ce que dit vraiment la loi. Nous ne parlerons que fugacement de la location, même si ce sujet est aussi très intéressant en soi, mais pose probablement moins de soucis, étant généralement une activité commerciale à but lucratif qui, dans la pratique, ne devrait pas vraiment différer de la location d’un vidéogramme. Un flou juridique autour du jeu vidéo Dans cet article du Figaro, nous apprenons que depuis quelques années, des médiathèques commencent à proposer un service de prêt de jeux vidéos à leurs usagers, souvent en remplacement d’un service multimédia déclinant.

Jeux vidéo et Bibliothèques* Voici quelques textes que j’ai pu lire récemment, et que j’ai eu envie de partager avec vous sur jvbib. On commence par un texte que j’ai trouvé sur notgames , le blog des créateurs du studio Tale of Tales, à qui l’on doit les (non-)jeux The Endless Forest, The Path ou The Graveyard. Ils décrivent leur blog comme “une exploration de ce qui est émouvant, enchanteur et fascinant dans les programmes informatiques, les jeux vidéo et l’art procédural, *au-delà* de l’amusement provoqué par la mise en application de règles et l’obtention de récompenses”. Le texte que je vous propose s’appelle “The unnamed medium”, il fut à l’origine publié sur Je l’ai rapidement traduit ci-dessous. “Le média sans nomOuvrez votre programme de lecture de musique préféré, lancez un morceau et activez la visualisation. Regardez-ça pendant une ou deux minutes.

Astrolabe Melun - Jeux vidéo en bibliothèque A vos manettes... Le 19 janvier, à l'Astrolabe, à l'invitation de la Médiathèque Départementale de Seine-et-Marne : Les jeux vidéo sont aujourd’hui présents dans tous les foyers et touchent désormais tous les âges. Parties prenantes de la création contemporaine, ils côtoient et interagissent avec les autres domaines culturels, que ce soit la musique, le cinéma ou la littérature. Dans ce contexte, la Médiathèque départementale a souhaité organiser une journée professionnelle en partenariat avec les établissements de Saint-Germain Laval, Marne-et-Chantereine, Melun et Val d’Europe, pour aborder la place du jeu vidéo en bibliothèque.

Une médiathèque de Toulouse crée un espace jeux vidéo ActuaLitté - Les univers du livre-Mozilla Firefox La médiathèque José cabanis de Toulouse a décidé d'ouvrir ses portes aux jeux vidéo avec la création d'un espace dédié dans lequel on pourra trouver deux consoles Wii en libre accès. Les usagers pourront donc venir faire des parties de jeux vidéo à la médiathèque qui propose en tout une sélection de 30 titres dans tous les genres (plateformes, sports, course, FPS, jeux de rôle...). Par contre, il ne sera pas possible d'emprunter des jeux. Pour les bibliothécaires, la création de cet espace est une volonté de « s’inscrire ainsi dans une dynamique d’expérimentation et participe à l’évolution du modèle traditionnel de la bibliothèque ». C'est aussi une manière « de séduire de nouveaux publics, adolescents notamment, et de les amener ensuite à la lecture via des propositions documentaires et d’animations culturelles spécifiques ».

L'expo en jeu Ce carnet porte sur la présence et les usages du jeu vidéo dans les institutions culturelles (musées, bibliothèques, centres d'art etc), notamment en France. Tout d'abord utilisé comme un outil de médiation interactif et ludique, le jeu vidéo est peu à peu devenu sujet et objet d'exposition. Depuis plusieurs années, il est sauvegardé, conservé et exposé. Jeux vidéo en bibliothèques L’univers de Tobie Lolness sur minecraft par le collège Schoelcher en partenariat avec la bibliothèque municipale Anne Schwartz (Lyon). Un des projets les plus aboutis qu'il m'ait été donné de voir autour du jeu vidéo : Gamesalad - disponible sur MAc et Windows.

Hadopi - Etude sur le jeu vidéo dématérialisé Le DREV de l'Hadopi a conduit en septembre/octobre 2014 une grande étude comprenant une phase de cadrage économique et une phase quantitative sur la dématérialisation des jeux vidéo, son impact sur l'offre légale et les usages illicites. Cette étude, dont la réalisation à été confiée à l'Ifop, a été réalisée avec l'appui du SNJV. Il semblait en effet pertinent de se pencher sur la façon dont le secteur du jeu vidéo, par essence davantage adapté à une diffusion digitale, appréhende une distribution toujours plus dématérialisée. Les enseignements tirés de cette étude peuvent nourrir la réflexion pour tous les autres secteurs de création culturelle : Le jeu vidéo comme source d'inspiration économique pour la création dématérialisée La croissance du marché du jeu vidéo est désormais majoritairement portée par la distribution dématérialisée :

normes et standards des documents numériques : introduction 1) Normes et Standards 2) Quelques caractéristiques pour les documents numériques 3) Différents niveaux de standardisation/normalisation du document numérique 4) Les principaux acteurs de standardisation/normalisation 5) Quelques caractéristiques des processus de normalisation/standardisation pour le document numérique 6) Exemple de l'évolution des pratiques professionnelles: Webdoc, CORC 1) Normes et Standards "La norme est un document établi par un consensus et approuvé par un organisme reconnu, qui, fournit, pour des usages communs et répétés, des règles, des lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités ou leurs résultats, garantissant un niveau d'ordre optimal dans un contexte donné" (Eric Sutter). Le Standard? La langue anglaise n'a qu'un seul terme, celui de standard.

Gamer d'élite, c'est un métier ! Coachs, entraînements intensifs, fans hystériques... leur quotidien est proche de celui des sportifs de haut niveau. Rencontre avec des jeunes à la carrière très éphémère. Au fond d'une salle remplie d'ordinateurs et de sièges-baquets, un gamin s'agite. Casque de pilote de ligne vissé sur la tête, yeux rivés à son écran, il manie une langue voisine du français : « Choisissez bien vos champions dans une game, c'est toujours mieux pour gank en top lane et dans la jungle. » En nous voyant, il s'exclame : « Salut ! moi c'est Gob. » Avec sa petite barbichette juvénile, sa voix d'ado tardif et son tee-shirt trop grand, Gob — mieux connu par ses parents sous le prénom de Julian, 21 ans — ressemble à notre petit cousin maigrelet fan de jeux vidéo. Sauf que Gob est joueur professionnel, l'un des tout meilleurs d'Europe.

Les jeux vidéo en bibliothèque sont illégaux. Oui, et alors En février dernier est paru un rapport de l’Inspection Générale des Bibliothèques (IGB) écrit par Françoise Legendre relatif à la place des jeux dans ces établissements, et plus particulièrement des jeux vidéo. C’est une lecture intéressante, et je dirais même encourageante, parce que l’IGB incite clairement les bibliothèques à accompagner l’essor des pratiques culturelles en matière de jeux vidéo en développant des collections et des activités autour de ces types de média. Le rapport cite aussi un grand nombre d’initiatives en cours, montrant que les bibliothèques en France sont déjà engagées, parfois avec beaucoup d’inventivité, dans cette démarche de valorisation des jeux vidéo auprès de leur public. Invaders. Public Domain.

Related: