background preloader

Zéro déchet

Zéro déchet
« Quand vous mangez un ananas (ok pas locavore du tout cela mais ça arrive même à des gens bien la « touffe » peut être transformée en plante grasse. Pour cela, il suffit de supprimer les feuilles du dessous de la touffe et de la planter (environ 2 cm de profondeur) dans un pot. Il faut avoir en tête que c’est une plante poussant dans les zones tropicales humides : ainsi, il convient de la rentrer en hiver ; de la laisser dans un endroit limuneux, et de l’arroser (l’équivalent d’un verre par semaine suffit). Merci à Cécile, une lectrice, pour son truc jardinage / valorisation des déchets. Et vous, que faites-vous pousser à partir des rebuts de votre cuisine?

Les confessions de Justine À quoi peut servir le noyau de l'avocat ? - Améliore ta Santé L’avocat est un fruit délicieux et nourrissant, excellent pour la santé, et son noyau est lui aussi consommable (et la plupart du temps on le jette), car il a davantage de propriétés médicinales que le reste du fruit. De sucroît, nous pouvons aussi l’appliquer par voie topique afin de traiter les problèmes de peau ainsi que les douleurs musculaires et articulaires ! Nous allons vous dire comment vous pouvez utiliser le noyau d’avocat afin d’en tirer le plus grand parti comme traitement naturel de nombreuses maladies et, entre autres choses, pour perdre du poids. Pourquoi le noyau ? L’avocat est un aliment excellent, très complet, et nous vous recommandons de le consommer de façon habituelle. Les bienfaits du noyau de l’avocat Voici une liste des avantages qu’apporte la consommation du noyau d’avocat : Comment doit-on le consommer ? Le noyau de l’avocat a un goût amer et astringent, en raison de ses propriétés médicinales. Comment l’appliquer par voie topique ?

Idée couture récup : Comment découper un pull sans l’effilocher ? Et voilà, encore un vague coup d’œil à ma garde-robe et quelques dizaines de minutes plus tard, ce pull finissait en jupe, mitaines, bandeau et chauffe-mug ! Niveau couture, rien d’extraordinaire : un ourlet, un élastique … Le plus dur : stopper l’effilochage pour ne pas se retrouver en petite culotte avec un amas de laine sur les bottes, à la fin de la journée ! Je ne sais pas comment vous faites, mais moi, je fais comme ça et ça a l’air de tenir ! 1 - Je bâtis avec de la laine à peu près ou je voudrais couper 2 - Je couds dessus à la machine à points zig zag archi serrés 3 - Je coupe quelques mm au dessus 4 - je recouds à points zig zag serrés sur la coupure Et puis, après, finalement, c'est comme du tissu normal ... a - j'ai passé un élastique pour la taille de la jupe b/c - les manches m'ont servi à faire les mitaines d/e/f - une bande repliée sur elle ... et un reste de manche me sert maintenant de chauffe-mug ... pour siroter "tranquillement" (ça existe ce mot là ?) A bientôt

Maison Zéro Déchet : conseils pratiques La Slow Cosmétique vous aide à faire le tri à la salle de bain. Voici des conseils Zéro Déchet pour réduire les déchets dans toute la maison. Que diriez-vous si vous pouviez vous passer de poubelle ? Une maison zéro déchet, vous savez que c'est possible si vous avez connaissance des ouvrages de Béa Johnson ou Annie Leonard. Nous avons synthétisé pour vous quelques conseils très pratiques qui peuvent s'appliquer dès maintenant, tant au rayon cosmétique qu'ailleurs dans la maison... Zéro déchet à la salle de bain Nous vous avons déjà parlé des cosmétiques solides et du zéro déchet en beauté... Pour rappel, les shampoings solides sont tout aussi doux et efficaces que les shampoings du commerce, et ils sont moins polluants et polémiques pour la santé. Le déodorant solide se présente quant à lui comme une petite boule ou un petit cône à masser sous les aisselles. Pour le démaquillage du visage autant que pour la toilette du corps, les lingettes lavables sont un must. Zéro déchet à la Cuisine

5 conseils pour commencer le zéro déchet - Lemon Coco Quand on décide de réduire ses déchets, on peut être un peu perdu et ne pas savoir par quoi commencer. Je l'ai expliqué ici, cela fait déjà quelques mois que j'essaye de m'orienter vers un mode de vie zéro déchet. Au fil de mes expérimentations, des essais, des échecs et des réussites, j'ai pris en notes quelques principes qu'il vaut mieux mettre en pratique en initiant cette démarche. Voilà mes conseils pour commencer un mode de vie zéro déchet. Désencombrer Pour moi, c'est un pré-requis nécessaire au zéro déchet. C'est pourquoi aussi selon moi, minimalisme et zéro déchet sont intimement liés. Eviter les supermarchés (préférer les marchés et le vrac) Je crois qu'on a vraiment du mal à se rendre compte à quel point tous les articles de supermarché sont suremballés. Aujourd'hui, j'essaye d'éviter au maximum les supermarchés pour cette raison, sauf pour les produits pour lesquels je n'ai pas encore trouvé de solution de remplacement. Investir pour s'équiper – Un sac à pain en lin (trouvé ici).

Zéro déchet : 5 trucs de Béa Johnson - FemininBio Stop au gaspillage !! "Zéro Déchet", c'est le livre témoignage de Béa Johnson, une française installée aux Etats-Unis avec sa famille. Elle s’est lancée dans une singulière aventure, celle de réduire considérablement ses déchets du quotidien. Aujourd'hui les déchets annuels des Johnson tiennent dans... un bocal d'un litre ! Béa Johnson Habitués à remplir une poubelle de 240 litres chaque semaine, les Johnson, une famille de quatre personnes n’en produit plus qu’un litre par an. 1 - Refuser (ce dont nous n’avons pas besoin) Le premier objectif est de réduire sa consommation pour réduire ses déchets. "La moindre petite chose qu’on accepte, ou qu’on prend, fait augmenter la demande. Nous avons déjà le choix de refuser 4 éléments de la vie de tous les jours pour entamer notre démarche "zéro déchet" : • Les articles en plastique à usage unique • Les cadeaux gratuits • Les imprimés publicitaires • Les pratiques non durables 2 - Réduire (ce dont nous avons besoin et ne pouvons pas refuser) • au coût

Romarin : culture, entretien et récolte du romarin Le romarin est à la fois un bel arbuste et une formidable plante aromatique. L’entretien et la taille sont des petits gestes qui participeront à la bonne croissance de l’arbuste. En résumé, ce qu’il faut savoir : Nom : Rosmarinus officinalisFamille : LamiacéesType : Arbuste, plante condimentaire Hauteur : 1 à 1,5 mExposition : EnsoleilléeSol : Ordinaire mais pas trop lourd Feuillage : PersistantRécolte : Janvier à décembre Plantation du romarin : La plantation du romarin se fait au printemps ou à l’automne et de préférence dans une terre légère et bien drainée. Le romarin est une plante méditerranéenne qui s’adapte à la plupart des régions (hormis la haute montagne) et qui craint beaucoup plus plus l’excès d’humidité ou le manque de soleil que le froid. Multiplication du romarin : Le semis est assez long et la meilleure méthode de multiplication reste le bouturage ou le marcottage. La multiplication du romarin aura lieu au printemps Entretien et taille du romarin : Arrosage du romarin :

Sauge : culture, entretien et récolte La sauge est un plante aux nombreuses espèces, plus de 900, que l’on trouve aussi bien sous forme annuelle, bisannuelle, vivace ou encore arbustive. Tournons nous vers la culture de la sauge officinale, la plus courante sous nos climats. En résumé, ce qu’il faut savoir : Nom : Salvia officinalis Famille : Lamiacées Type : Vivace ou annuelle Hauteur : 30 à 120 cm Exposition : Ensoleillée Sol : Léger, bien drainé Floraison : mai à octobre Récolte : Toute l’année Santé : bienfaits et vertus de la sauge Plantation de la sauge : Vous pouvez planter la sauge à partir d’octobre jusqu’au mois de mai-juin en respectant une distance de 25 à 30 cm entre chaque plante. Évitez de planter la sauge l’été durant les fortes chaleurs car elle pourrait subir un fort stress et ne pas s’en remettre. La sauge aime le plein soleil mais tolère la mi-ombreElle aime les sols bien drainés, même pauvreC’est au soleil que la sauge donne le meilleur d’elle même en termes d’arômes Arrosage et entretien de la sauge :

Menthe : plantation, culture et entretien Faire pousser et cultiver de la menthe soi-même est tout à fait possible et même recommandé pour tous ceux qui aiment aromatiser et cuisiner avec de la menthe ! Oubliez l’achat de menthe en sachet qui ne dure que quelques jours et optez pour la cueillette selon vos besoins. Redécouvrez la vraie saveur de la menthe du jardin ! En résume, ce qu’il faut savoir : Nom : Mentha Famille : Lamiacées Type : Plante aromatique Hauteur : 20 à 60 cm Exposition : Ensoleillée, mi-ombre Sol : Léger, bien drainé Récolte : Mai à octobre Plantation de la menthe : Planter de la menthe en extérieur : Si vous achetez votre menthe directement en pot, plantez-le en pleine terre dès le mois d’avril. Vous pouvez également le laisser dans son pot d’origine quelques temps pour une utilisation à l’intérieur ou sur un balcon. Planter de la menthe en intérieur : Cette plante est en effet parfaitement adaptée pour une culture en intérieur ou sur un balcon, en pot ou en jardinière. Cueillette et récolte de la menthe :

[photogramme] [PHOTOGRAMME] rassemble des informations sur les procédés artisanaux photographiques et regroupe grâce à sa liste de discussion les praticiens via Internet. Sur [ PHOTOGRAMME ], le photographe apprendra à réaliser artisanalement ses bains de virages, son sténopé, son papier photographique suivant les procédés suivants : ACHETEZ VOS PRODUITS CHIMIQUES SUR INTERNET KIT D'INITIATION CYANO & GOMME Kit de gomme et cyanotypie : comprend produits et matériels nécéssaires à la création de ces deux procédés, ainsi que le manuel. 60 Euros transport compris

Related: