background preloader

Actualités des moteurs de recherche — Enseigner avec le numérique

Synthèse des travaux sur la veille La place de la veille dans l’activité du professeur-documentaliste fait débat. Comme outil pédagogique, également. Il est d’autant plus intéressant de se pencher sur la façon dont chaque BEF s’est emparé du sujet. 1) Un intérêt certain pour le thème Le sujet, qui était vaste et pouvait apparaître comme marginal au regard des activités déjà multiples du professeur documentaliste, a éveillé une curiosité certaine et un appétit palpable pour les nouveaux outils disponibles sur le Web de même que pour les nouveaux outils de collaboration Pearltrees sur la veille de Sophie Bocquet. Des différents axes proposés à la réflexion (Cf Diaporama Rouen Rive-droite en pièce jointe) : la veille professionnelle du professeur-documentaliste, la veille pour l’établissement, la veille comme outil didactique, il est clair que c’est le premier qui est apparu comme le plus naturel et le dernier comme le plus innovant. 2) Des inquiétudes exprimées 3) Les notions abordées 5) La place de la veille en EPLE

Rechercher sur internet : méthodologie et outils Ce dossier propose des conseils méthodologiques, recense un certain nombre d'outils et signale d'autres guides pour se former à l'Internet. Un fil conducteur Fiche mémo pour se souvenir des points importants : DEBUSQUER l'info. À chaque lettre, un conseil... 1. Méthodologie Se poser des questions au départ. Choisir les bons mots clés avec une bonne syntaxe. Réalisé par le centre de documentation Mise en ligne initiale en 2001 - Dernière mise en ligne : 05/01/2015 Contact : Centre de documentation

Éveiller l’élève à la culture informationnelle « Homo numericus », « generation Y », « digital native », les expressions ne manquent pas pour définir la génération de nos élèves, cette génération pour qui le numérique n’aurait pas de secret. La sollicitation des écrans est en effet omniprésente et il est possible d’avoir accès à une telle quantité d’informations que des chercheurs n’hésitent pas à évoquer une réelle info-pollution, voire infobésité. Nos élèves "pratiquent" le numérique, ils savent trouver des informations. Comment aider l’élève à transformer des pratiques personnelles intuitives, une certaine « débrouillardise », en de réelles compétences informationnelles ? Une récente étude britannique déclare que ces compétences « doivent être acquises pendant les années de formation à l’école et que les programmes de remédiation autour de la culture informationnelle à l’université ont de grandes chances de ne pas aboutir » [1] Des compétences spécifiques convoquées Les notions à acquérir par l’élève La source Droit de l’information

Les TICE, accélérateurs de créativité De plus en plus complexes, les questions posées par le monde contemporain demandent davantage de connaissances et d'intelligence. « La plupart des grands problèmes n'auraient même pas été compris il y a quelques années » déclare Anders Sandberg, chercheur à l’Institut pour le futur de l’humanité d’Oxford. L'exemple des questions écologiques est éloquent : pour en saisir les enjeux, il faut à la fois disposer de compétences en biologie, en physique et en économie. La désormais célèbre vidéo Did you know ne dit rien d'autre lorsqu'elle déclare : « Nous préparons actuellement des étudiants pour des métiers et des technologies qui n'existent pas encore, afin qu'ils puissent résoudre des problèmes dont nous n'avons encore aucune notion. » Et s’il est avéré que la capacité à trouver des solutions originales aux nouvelles questions demeure la créativité, on peut se demander si l'éducation actuelle est efficace pour la forger. Repenser l'éducation Tous chercheurs rédacteur : Julia Gualtieri

Related: