background preloader

UNE SPIRALE À INSECTES

UNE SPIRALE À INSECTES
Dessin Jean-Louis Verdier Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose. Au pied de la spirale, on peut installer un petit bac en résine ou une mini-mare creusée dans le sol et rendue étanche par une bâche spéciale.

http://web.archive.org/web/20070521060017/http://www.ponema.org/article_imp.php3?id_article=48

Related:  Hôtel à insectesNATURE - JARDIN

L'hôtel à insectes - la boîte à vers Pour favoriser l'installation de la faune locale pollenistrice et lutter naturellement contre les ravageurs aux jardins Une petite construction bien sympathique!!! pour les préserver des rigueurs de l'hiver Gîtes à Insectes Auxiliaires - ToteMoo, Sculptures Vivantes Les insectes auxiliaires sont les insectes qui nous rendent service au jardin. Les grandes actions de ces insectes sont - d'une part, la pollinisation sans laquelle nous n'aurions ni fruit, ni légume, ni semence...Parmi eux, les plus efficaces sont les abeilles et les guêpes, mais certains coléoptères, diptères et papillons leur donnent un bon coup de main; - et d'autre part, la régulation des parasites en les dévorant...Parmi eux, les guêpes, les chrysopes, les forficules, les syrphes ou encore les coccinelles sont les plus voraces. Pour profiter de l'action des auxiliaires, les gîtes à insectes sont devenus indispensables et doivent être placés dans les jardins, sur les terrasses, balcons, bref près des plantes d'extérieur qu'on désire protéger ou polliniser. Installation

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides.

Ressources francophones sur la permaculture pour bien commencer « 1+1=salade ? (article mis-à-jour le 1er octobre 2010) Bien que la permaculture commence doucement à percer dans le monde francophone, il n’est pas encore forcément facile de trouver des informations dans la langue de Molière. Cet article a pour but de lister les ressources francophones intéressantes. La première est une émission de "terre à terre" sur la permaculture dans le limousin, avec Steve et Yvon Page. Une bonne introduction facilement accessible. Loger les insectes auxiliaires, témoignages de jardiniers © F. Régis Comment accueillir les insectes auxiliaires ? Entre “laisser faire la nature” et leur construire un magnifique hôtel, diverses formules existent, même des nichoirs tout faits, vendus en jardinerie ou sur internet. Mais sont-ils efficaces ?

L'intelligence des abeilles © Peter Waters/shutterstock.com Dans ce numéro L'essentiel Construire un hôtel à insectes Profitez de la période hivernale, lorsque les travaux sont réduits au jardin, pour concevoir vous-même, très facilement et à partir uniquement de matériaux de récupération, un (ou des) hôtel(s) à insectes que vous placerez dans des endroits abrités des grosses intempéries. En créant ainsi un environnement favorisant l'équilibre entre un nombre varié d'espèces végétales et un nombre varié d'espèces animales, vous encouragerez la biodiversité dans votre jardin. Ces espèces animales amies nous aident à lutter contre les organismes nuisibles. Il peut s'agir d'oiseaux, de reptiles, de batraciens, de mammifères, d'insectes, qui se nourrissent ou qui parasitent les ennemis de nos cultures.

La culture sur buttes (fiche technique) « Le sens de l’humus Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat.

Un hôtel-abri pour les insectes au jardin Encourager la biodiversité au jardin demande quelques petits efforts au jardinier. Le premier consiste à héberger nos amies les petites bêtes et à les protéger durant l’hiver en leur confectionnant de petits abris. Le Société Nationale d’horticulture de France (SNHF) présentait cet automne à Courson son hôtel à insectes. Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé dans un post précédent : hotel à insectes © Caro Abeilles : elles aident les médecins à faire des miracles ABEILLES. Du venin d’abeille pour combattre la sclérose en plaques, du pollen pour la digestion, du miel comme cicatrisant : la Roumanie cultive l'apithérapie, une médecine alternative dont les racines remontent à l’Antiquité et qui consiste à se servir des produits de la ruche pour se soigner. Dans la Grèce antique, Hippocrate appliquait du miel pour soigner les blessures et les Romains qualifiaient le pollen de "poudre qui donne la vie". "La ruche constitue la plus ancienne pharmacie naturelle et la plus saine", explique Cristina Mateescu, directrice générale de l'Institut roumain de recherche et de développement apicole. Médecin allopathe classique durant des années, le Dr Mariana Stan pratique aujourd’hui à Bucarest l’apithérapie "qui donne des résultats plus lents mais plus durables et plus profonds". "Dans mon village, mon arrière-grand-mère était guérisseuse et utilisait les produits de la ruche.

Related: