background preloader

Le boson de Higgs en trois minutes

Le boson de Higgs en trois minutes

http://www.lemonde.fr/sciences/video/2013/10/08/le-boson-de-higgs-en-trois-minutes_3492046_1650684.html

Related:  Sciences de l'universAstronomie, Physique et ScienceA Classer 11

Réveil du robot Philae sur la comète « Tchouri » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par David Larousserie « Philae est opérationnel », a déclaré, dimanche 14 juin, Stephan Ulamec, responsable de cet engin à l’Agence spatiale européenne (ESA). Ce mini-laboratoire, qui est posé sur la comète 67P Tchourioumov-Guerassimenko depuis le 12 novembre, a donc enfin donné de ses nouvelles. Peu avant minuit samedi, les équipes ont reçu un signal bref pendant une quarantaine de secondes en provenance de Rosetta, l’orbiteur qui scrute l’évolution de la comète depuis août 2014 et qui avait largué Philae sur son sol gelé et poussiéreux, à quelque 500 millions de kilomètres de la Terre.

10 ruptures technologiques prophétisées par le MIT 01net. le 28/04/14 à 19h05 Puces neuromorphiques, énergie éolienne ou impression 3D... Les années passent et les technologies distinguées par le MIT Technology Review parviennent encore à nous épater. Quant à leurs champs d’application, ils se multiplient rapidement.

Pourquoi y aura-t-il une minute de 61 secondes dans la nuit de mardi à mercredi ? On ne dirait pas comme ça, à voir chaque jour le Soleil se lever à l’Est et se coucher à l’Ouest, que notre système solaire n’est en réalité pas un modèle de stabilité… La Lune, par exemple, ne fait jamais deux fois la même ronde autour de la Terre : ballottée dans les jeux d’attraction avec sa planète et son étoile, elle s’éloigne de nous à hauteur de 3,8 centimètres par an ! Une autre conséquence des mêmes causes est le ralentissement progressif de la rotation terrestre. Pour que nos horloges restent bien calées sur la danse des astres, il faut donc régulièrement ajuster l’échelle du temps internationale. Espace. Hubble découvre un nuage géant s'échappant d'une exoplanète En s'appuyant sur les observations du télescope spatial Hubble, une équipe de chercheurs (lire encadré) a découvert un gigantesque nuage de gaz s’échappant d’une exoplanète (une planète qui ne tourne pas autour du Soleil mais autour d'une autre étoile, NDLR). Une « queue de comète » aux dimensions impressionnantes D'après leurs travaux, publiés ce mercredi dans la revue Nature, l'hydrogène gazeux émanant de Gliese 436b (l'exoplanète, qui a une taille comparable à Nepture, NDLR) ressemblerait comme deux gouttes d'eau à une queue de comète. Plus impressionnant, cette immense traînée de gaz, surnommée « behemoth » (mastodonte) par les astronomes atteindrait 50 fois la taille de son étoile indique L'Obs, qui relaie la découverte. Une avancée dans la détection des exoplanètes

Le transhumanisme: ce qui est possible n’est pas toujours souhaitable Sommaire Qu’est que le transhumanisme ? Passage de l’homme au posthumain. Des astronomes découvrent la galaxie la plus éloignée jamais vue ( Source: le Quotidien du Peuple en ligne ) 07.05.2015 08h52 Une équipe internationale d'astronomes dirigée par l'Université de Yale et l'Université de Californie de Santa Cruz ont repoussé la frontière cosmique de l'exploration de la galaxie à une époque où l'univers avait seulement 5% de son âge actuel. L'équipe a en effet découvert une galaxie exceptionnellement lumineuse de plus de 13 milliards d'années et déterminé la distance exacte qui la sépare de la Terre en utilisant le puissant instrument de MOSFIRE du télescope WM de 10 mètres du Keck Observatory, à Hawaii.

L'observatoire Alma au Chili, la nouvelle Mecque de l'astronomie mondiale Un site à couper le souffle... au propre comme au figuré ! C'est sur le haut plateau de Chajnantor, à 5100 mètres d'altitude dans le désert aride d'Atacama, dans le nord du Chili, que se dressent les antennes géantes et très technologiques de l'observatoire international d'Alma (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) dans un décor lunaire, au coeur de montagnes sacrées des Incas dans les Andes chiliennes... comme une sorte de passerelle entre le culte du Soleil et des astres de cette civilisation précolombienne et les sciences de l'univers. C'est pourtant sur ce plateau des Andes, souvent balayé par des vents violents et glaciaux, que les partenaires internationaux de ce programme (lire ci-dessous) ont choisi d'installer les 66 antennes d'Alma, pesant entre 100 et 120 tonnes chacune. Cet observatoire astronomique est le plus haut du monde, cerné par le volcan mythique du Chili, le Licancabur, mais aussi par le Cerro Chajnantor, le Cerro Toco, le Cerro Chascon et enfin le Lascar.

Nicolas Gisin : L'impensable hasard Nicolas Gisin est connu du grand public pour être un des pionniers de la téléportation quantique fondée sur le principe de non-localité dont il a contribué à démontrer le bien-fondé. A la fin 2012, Nicolas Gisin a publié un bel ouvrage, L’impensable hasard [1] où il expose la notion de corrélation non-locale, de « vrai hasard » et où il explique fort clairement le sens des inégalités de Bell et l’expérience d’Alain Aspect qui permit de les violer. L’ensemble de l’ouvrage explore le monde fou de la non-localité, c’est-à-dire de la corrélation des événements qu’un déplacement continu ne saurait expliquer. En clair, cela signifie que la physique quantique affirme que des objets éloignés dans l’espace peuvent pourtant former un tout cohérent.

La sonde New Horizons confirme son survol rapproché de Pluton Jamais un engin d’origine terrienne ne s’était approché si près de Pluton. La Nasa a confirmé ce mardi 14 juillet au soir le succès de la mission de sa sonde New Horizons qui est passée à seulement 12 400 kilomètres de Pluton après un voyage de neuf ans et 5 milliards de kilomètres. La sonde a envoyé un message confirmant qu'elle avait réussi à frôler sans encombre la planète naine, mais aussi récolté de nombreuses données qui permettront d'en savoir plus sur Pluton. Les techniciens de l'agence spatiale américaine, qui redoutaient un éventuel problème, ont reçu avec soulagement cette transmission vers 01 h 55 (heure française) ce mercredi. Une sonde encore en parfait état Durant une fenêtre de quelques heures New Horizons a emmagasiné un maximum d'images et d'informations sur Pluton, dont on sait pour le moment peu de chose.

Intelligence extraterrestre: Stephen Hawking lance un ambitieux programme de recherche  En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... assez ensoleillé Vent : 10km/h - UV : 6 Clôture veille : 5142.49

Trinh Xuan Thuan : Désir d'infini Professeur d’astrophysique à l’université de Virginie, défenseur inlassable du principe anthropique, Trinh Xuan Thuan fait partie des noms que nous associons à la science et à la vulgarisation sérieuse. Après La mélodie secrète (Fayard, 1988) ou encore Le chaos et l’harmonie (Fayard, 1998), c’est à un thème qui lui est cher, l’infini, qu’il a consacré son dernier ouvrage paru chez son éditeur historique, Fayard, Désir d’infini [1], faisant écho à L’infini dans la paume de la main publié avec Matthieu Ricard (Nil éditions, 2000). Désir d’infini se propose d’explorer les multiples facettes de l’infini, tant mathématique que physique et philosophique, le tout avec la clarté habituelle qu’on connaît à l’auteur, en dépit de quelques simplifications excessives lorsque sont abordées les questions philosophiques. A : Définition et paradoxes de l’infini

Related: