background preloader

Transdisciplinarité

Transdisciplinarité
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La transdisciplinarité est une posture scientifique et intellectuelle. Elle a pour objectif la compréhension de la complexité du monde moderne et du présent. Éclairage du concept[modifier | modifier le code] La transdisciplinarité est définie par Basarab Nicolescu par trois postulats méthodologiques : l'existence de niveaux de réalité et de perception, la logique du tiers inclus et la complexité. La transdisciplinarité se distingue ainsi de la pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité en ce sens qu’elle déborde les disciplines d’une part, mais surtout d’autre part que sa finalité ne reste pas inscrite dans la recherche disciplinaire proprement dite. Ainsi, comme l’indique son préfixe « trans », la transdisciplinarité est la posture scientifique et intellectuelle qui se situe à la fois entre, à travers et au-delà de toute discipline. Sciences humaines[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Pluridisciplinarité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Intérêts[modifier | modifier le code] Toutefois cette conception plurale ne suppose pas et ne mène que rarement à une rencontre des approches pouvant provoquer la modification réciproque des travaux disciplinaires. Il est régulièrement cité certains effets pervers de cette démarche dans le champ des pratiques thérapeutiques. Cette approche s'oppose à celles de l'Interdisciplinarité (étude d'un même sujet par entrecroisement des disciplines) et de la Transdisciplinarité (où les disciplines, plus que de communiquer entre elles, interagissent en se modifiant les unes les autres, la limite des disciplines devenant alors très floues). La difficulté de cette démarche peut trouver sa source dans la description du nexialisme, en effet, le problème principal de la démarche résidant dans la connaissance générale suffisante de tous les acteurs et/ou à la présence d'un médiateur/traducteur destiné à faire le lien entre les différentes disciplines.

Interdisciplinarité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Richesse initiale du cloisonnement des disciplines[modifier | modifier le code] Cet auteur souligne combien cette délimitation a permis la phase dite modernité de la recherche scientifique qui succédait à la phase classique où "tout le monde pensait sur tout" avec une grande dispersion de l'attention et de l'énergie. Exemple des disciplines médicales ; motivations politiques[modifier | modifier le code] Le cloisonnement des disciplines est le propre des disciplines médicales, qui se sont individualisées, segmentées, mais aussi hyperspécialisées dans une dynamique comparable de celle des disciplines scientifiques, la subdivision en disciplines comporte des avantages en termes de circonscription du champ de savoir et de production de connaissance, mais elle fournit également une garantie de définition d’intérêts catégoriels pour les professionnels de la discipline en question. Limites de l’hyperspécialisation[modifier | modifier le code]

Transdisciplinary studies Transdisciplinarity connotes a research strategy that crosses many disciplinary boundaries to create a holistic approach. It applies to research efforts focused on problems that cross the boundaries of two or more disciplines, such as research on effective information systems for biomedical research (see bioinformatics), and can refer to concepts or methods that were originally developed by one discipline, but are now used by several others, such as ethnography, a field research method originally developed in anthropology but now widely used by other disciplines. Usage[edit] Transdisciplinarity has two common meanings: German usage[edit] When the very nature of a problem is under dispute, transdisciplinarity can help determine the most relevant problems and research questions involved.[3] A first type of question concerns the cause of the present problems and their future development (system knowledge). Wider usage[edit] Arts and Humanities[edit] Global education[edit] Human Sciences[edit]

Glossaire de la systémique (gr. systÍma: ensemble) Dans le langage courant, mot pouvant signifier: a) un ensemble de composants matÈriels (ex: systËme solaire, systËme pileux, systËme nerveux), b) un ensemble de concepts ou d'idÈes (ex: systËme mÈtrique, systËme philosophique), c) un ensemble de mÈthodes ou de procÈdÈs (systËme d'Èducation, systËme D). Dans le contexte systÈmique, un systËme peut Ítre dÈfini de la faÁon la plus gÈnÈrale comme un tout organisÈ de composants en interaction. Cette dÈfinition gÈnÈrale fait ressortir les trois catÈgories primordiales nÈcessaires pour envisager un systËme gÈnÈrique: le monde des objets (composants), le monde des relations (interactions) et le monde de la totalitÈ (entitÈ existante). De tels systËmes sont caractÈrisÈs par un certain degrÈ de complexitÈ et un certain degrÈ d'autonomie.

Nexialisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nexialisme (du latin nexus qui signifie « lien », « articulation » et de nectere, « lier »), est un terme inventé par l'écrivain de science-fiction A. E. van Vogt dans son livre la Faune de l'espace[1]. Cela désigne une méthode scientifique consistant à articuler les savoirs de manière composite pour trouver des solutions originales aux problèmes posés et dégager de nouvelles pistes. Les exemples du livre de van Vogt montrent la création de nouvelles technologies en intégrant divers éléments préexistants. Définition[modifier | modifier le code] Le nexialisme est une science qui vise l'intégration de toutes les branches de la connaissance contre le cloisonnement en domaines spécifiques. Applications[modifier | modifier le code] Un exemple de nexialisme appliqué : le biomimétisme. Applications bien connues de cette discipline : effet lotus (surface autonettoyante) - effet bardane[2](bande velcro). Philosophie[modifier | modifier le code] holisme

l'Approche Centrée sur la Personne Rogers, Carl (1902-1987), psychologue américain, connu pour avoir développé de nouvelles méthodes thérapeutiques destinées aux enfants maltraités. Insatisfait par les thérapies et les techniques de diagnostic dans le traitement de la schizophrénie, il créa ce que l'on appelle aujourd'hui "la psychothérapie centrée sur le client", "client" signifiant "patient". Cette méthode est axée sur l'usage que le client fait de la relation avec son thérapeute. Carl Rogers Le psychologue américain Carl Rogers élabora la psychothérapie "centrée sur le client". Rogers attachait plus d'importance aux attitudes du thérapeute qu'à sa formation technique ou à son talent ; il préférait le terme de "client" à celui de "patient" pour indiquer que le traitement n'était ni manipulatoire, ni de nature médicale.

De l’usage du nexialisme dans la flexibilité au travail - un knol de Hugues CREPIN Le nexialisme, science encore en devenir permet une approche comme celle de l’analyse systémique, plus globale mais surtout combinatoire. Contradictoire d’avec la méthode scientifique classique tout comme avec la philosophie des tiroirs de Napoléon, elle permet néanmoins d’optimiser et de combiner bien des sytèmes tout en limitant les gaspillages et en aidant à mettre en valeur des potentiels inexploités. De l’usage du nexialisme dans la flexibilité au travail Une approche organique de l’entreprise Par Hugues CREPIN Aujourd’hui, on parle de la flexibilité, des luttes sociales, du triomphe du libéralisme, des délocalisations et de la croissance à deux chiffres. Pourtant, en entreprise, on peut observer que les mots sont grands mais les moyens petits, il existe souvent aussiun barrage à dépasser les mots et les déclarations pour les transformer en réalité. De fait, venant du haut, on assiste à une adulation des gens dotés de fortes qualités relationnelles et un mépris absolu du travail.

Coopération, interprofessionnalité et “management du soigner” Les gains de productivité ou de performance d’une unité ou d’un collectif de travail se situent actuellement de plus en plus dans les interactions entre les membres d’un collectif de travail, dans la qualité des relations qu’ils entretiennent entre eux. La valeur ajoutée réside non plus dans l’addition de valeurs de chaque opération réalisée, mais dans les interfaces existant entre ces opérations. [1] C’est sous le modèle épistémologique de la logique de compétence que le champ du travail est actuellement largement mis en examen. En particulier dans les situations où les équipes semblent ne pas composer immédiatement une mosaïque mais plutôt un kaléidoscope de formations irréductibles les unes aux autres, comment, de la co-existence et de la juxtaposition des compétences, créer les conditions d’une dynamique et d’une efficacité collectives ? De la logique de professionnalisation à la logique de collaboration D. Les deux versions de la coopération Dans la version faible,

Related: