background preloader

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Le CDI et les réseaux sociaux Lors du séminaire national « Les ressources numériques au CDI » qui s’est tenu au CDDP des Hauts-de-Seine, en mai 2012 (voir le compte-rendud’Anne Delannoy dans le café pédagogique), je suis intervenue pour présenter mon expérience de l’utilisation des réseaux sociaux dans le CDI. J’ai utilisé une présentation générale sur Prezi (pour la première fois) : Par la suite, j’ai peaufiné cette présentation pour proposer d’autres versions lors de rencontres de professeurs-documentalistes (journées nationales des professeurs-documentalistes de l’enseignement privé, bassin des professeurs-documentalistes de Castelnaudary, journées académiques des professeurs-documentalistes de l’enseignement agricole du Languedoc Roussillon et journée de la FADBEN Midi-Pyrénées). En voici un résumé... Mais au fait, que sont les réseaux sociaux ? Avantages des réseaux sociaux au CDI Inconvénients des réseaux sociaux

Réseaux sociaux : pour le meilleur et pour le pire Une récente étude intitulée "Génération solitude ?", publiée par le géant de la rencontre en ligne Badoo (153 millions d'inscrits), nous en dit plus sur les réseaux sociaux et leurs conséquences sur notre quotidien. Avec près de 22 minutes passées en moyenne chaque jour (soit près de 11 heures par mois), les Français se placent à la cinquième place mondiale pour l'utilisation de ces réseaux, devant les Américains, mais derrière les Anglais. Le champion ? Singapour. Habitude Le chiffre reste bien en dessous du temps passé devant la télévision, que chaque Français a regardée pendant 3 heures et 47 minutes en moyenne par jour en 2011 (Médiamétrie). Sur ce marché, Facebook est évidemment le leader incontesté dans l'Hexagone, avec aujourd'hui près de 24 millions d'utilisateurs, soit près de 40 % de la population, comme au niveau mondial. Le tweet à tout prix L'étude nous en apprend également beaucoup sur l'impact, parfois surprenant, de cette utilisation massive des réseaux sociaux.

L'identité numérique Présentation de la fiche Voici une fiche pédagogique présentant de manière très sobre et très efficace une séance d'une heure sur la présence numérique. Elle est illustrée des cas particuliers des élèves qui vont découvrir les traces qu'ils laissent au cours d'une brève activité guidée. Le propos introductif de l'auteure est intéressant. Méthode pédagogique Ce cours s'appuie largement sur la méthode expositive. L'évaluation étant également absente de cette séance, on peut constater que la méthode expositive est ici assez largement réduite à sa dimension transmissive. Ce type de cours pourrait tout aussi bien donner lieu à un dialogue organisé avec la classe (méthode interrogative dirigée), mais la triple occurrence du terme « présentation » dans la partie Déroulement de la fiche ne laisse pas de doute quant à l'emploi de la méthode expositive. Structuration des connaissances et évaluation des apprentissages Ce travail pourrait également servir de support à une évaluation formative.

KmProject - Accueil 59. Ces réseaux numériques dits sociaux - Avril 2011 - Coordonné par Thomas Stenger et Alexandre Coutant Présentation Facebook, MySpace, Twitter, YouTube, Copains d’avant, Viadeo... Deux tiers des internautes seraient déjà séduits par la nébuleuse « médias sociaux ». En consacrant ce numéro aux « réseaux socionumériques », derniers nés de ces dispositifs, Hermès prolonge et approfondit la critique du numérique menée par la revue et l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC). Chercheurs de divers horizons disciplinaires et professionnels du Web interrogent le phénomène, en procédant non seulement à une analyse des diverses appellations, souvent trompeuses, mais aussi en replaçant ces sites dans l’histoire des réseaux de communication. Les formes de lien social et de communication, la visibilité de la vie quotidienne, l’effacement des frontières publiques et privées (caractéristiques de ces dispositifs) sont mises en perspective. Sommaire Thomas Stenger et Alexandre CoutantIntroduction Nicole EllisonRéseaux sociaux, numérique et capital social (entretien) Edgar MORIN, La Voie.

Respire - RESPIRE, le réseau social de l'innovation RESPIRE : qu'est-ce que c'est exactement ? Comme de nombreux autres réseaux sociaux, RESPIRE (réseau d'échange de savoirs professionnels en innovation, en recherche et en expérimentation) permet à tout membre : d'initier ou de participer à des discussions (tchat et forum) ;de créer des groupes de travail et d'en définir les outils et les règles d'intégration ;d'accéder, de produire et de diffuser des informations, notamment sous forme de documents (vidéos, écrits etc.) ;d'inviter qui il souhaite à rejoindre le réseau. Cet outil donne la possibilité de fusionner en un lieu unique les pratiques de veille personnelle et veille partagée, d'engager un travail collaboratif et de créer des communautés de pratiques. Un réseau social de l'innovation... pour quoi faire ? Le concept de RESPIRE et sa mise en oeuvre répondent à plusieurs objectifs : Comment s'inscrire ? L'inscription doit se faire via une adresse académique (@ac-nomdelacadémie.fr) ou nationale (@education.gouv.fr).

Réseaux sociaux : de l'addiction à l'addition, un avenir sombre (3/5) 01net. le 16/05/12 à 09h05 Nous avons pointé du doigt dans l'épisode précédent de ce dossier une dérive potentielle du plus gros réseau social au monde, le shadow profiling, qui consiste à récupérer des informations sur votre compte sans même que vous ayez un compte Facebook. Mais l’un des plus grands exploits de Facebook reste sans nul doute d’avoir fait adopter des technologies extrêmement invasives et jusqu’ici réservées au domaine militaire, et en particulier la reconnaissance faciale (ou « vision robotique »). Gil Hirsch, le PDG de la startup israélienne Face.com, leader mondial des solutions de reconnaissance faciale (civiles) dont l’API fut discrètement implémentée par Facebook avant qu’il n’introduise ouvertement son propre système, déclarait sur la chaîne ABC : « nous sommes heureux d’avoir trouvé un moyen d’appliquer les technologies de reconnaissance faciale sans effrayer les gens […] ». Acclimatation Dès demain, retrouvez la suite de notre petit feuilleton noir.

Facebook et estime de soi Afin de pouvoir prendre conscience que les traces laissées sur Internet sont indélébiles et visibles par tous, les élèves sont conduits à en faire l’expérience en créant des profils Facebook via 2025exmachina.net. En parallèle, un questionnaire sur les pratiques de ces élèves permet de préparer un débat. Cette séance offre l'exemple de l'emploi de plusieurs méthodes pédagogiques pour la réalisation d'un même but. Quatre types distincts sont en effet repérables : Expositive, type déclaratif : la séance 1 s'ouvre sur le rappel d'une « intervention de l'association Un clic, déclic » qui a eu lieu la semaine précédente. L’évaluation est conduite en cours de Français. Web 2.0 : mythes et réalités Le Web 2.0 représente une avancée dans l'utilisation des technologies sur le Web. Essayons de démêler la réalité des mythes qui accompagnent le dernier sujet à la mode. Eric van der Vlist, Dyomedea (vdv@dyomedea.com).vendredi 2 décembre 2005 Table des matières Note Définition Volet technique Applications de bureau Volet social L'autre définition Écueils techniques Écueils ergonomiques Développement Modèle économique L'ère du data lock in Mais encore? Références Sur le web Et sur XMLfr Note J'ai utilisé une version préliminaire de cet article comme trame de mon intervention du 1er décembre 2005 à sparklingPoint. La version qui est publiée ici a été très largement enrichie, dans un esprit très « Web 2.0 », des commentaires recueillis à l'issue de cette présentation ainsi que de ceux exprimés par l'équipe de rédaction de XMLfr. Cette intervention a été complétée, le 30 novembre 2006, par une seconde intervention à sparklingPoint qui a donné lieu à un article intitulé « Web 2.0 : risques et perspectives ».

Dossiers identité numérique et Internet responsable (Académie de Lyon) La question de l’identité numérique et de l’Internet responsable concerne les internautes et les mobinautes. L’Académie de Lyon a mis en ligne en décembre 2012, une séquence pédagogique complète sur l’identité numérique réalisée en 2011-2012 par Valentine Faval-Kapoian, Edwige Jamin et Pascal Mériaux, professeurs au collège de la Dombes (Saint-André-de-Corcy) ainsi qu’un dossier de ressources numériques en ligne sur la question de l’Internet responsable. Ces travaux scolaires coordonnés par des enseignants se basent sur des documents de référence et ont été élaboré dans un but de sensibilisation et d’éducation au numérique en prenant en compte les pratiques numériques des jeunes. Dossier identité numérique Ressources en ligne sur l’Internet responsable Le dossier Ressources numériques en ligne pour l’Internet responsable a sélectionné sur cette thématique des portails généralistes, des dossiers thématiques et des serious games pour sensibiliser les élèves. Licence :

11 infographies sur les réseaux sociaux en France en 2011 Où trouver des infos concernant les réseaux sociaux en France en 2011 ? NetPublic.fr a souhaité regrouper des représentations visuelles sous la forme d’infographies évocatrices pour mieux expliciter, comprendre et décrypter ce phénomène qui a pris de l’ampleur depuis quelques années. En complément, voir notre article : Internet en France en 2011 : 11 infographies qui comptent. Voici donc 11 infographies sur les réseaux sociaux en France en 2011 : Infographie Réseaux sociaux en France Mathieu Kutak, éditeur du blog WeSaw.it a publié en novembre 2011 une infographie en Creative Commons reprenant les résultats de l’enquête IFOP réseaux sociaux pour les internautes français (octobre 2011) : notoriété, adoption et pratiques. Infographie : les réseaux sociaux, lesquelles connaissez-vous ? Alternative de l’exploitation de ces données IFOP sur la notoriété des réseaux sociaux en France, une visualisation signée par le quotidien Le Dauphiné Libéré, le 23 novembre 2011 . Infographie Le F-commerce

Related: