background preloader

Qu’est-ce que le STREET MARKETING ?

Qu’est-ce que le STREET MARKETING ?

Le meilleur du street marketing en 220 exemples ! Guerilla marketing Partagez-moi ! Le Street Marketing, également appelé Guerilla Marketing, est une tendance publicitaire née au début des années 2000, consistant à faire sortir la publicité de son cadre traditionnel, afin d’interpeller les passants et de créer un capital sympathie. Le Street Marketing ne se restreint pas à la rue, comme vous le verrez tout au long de cet article. Tous les lieux publics (Metro, bus, toilettes, parcs, aéroports…) sont susceptibles d’être utilisés, en faisant preuve d’un peu d’imagination ! Au sommaire : 1. zhangbei fitness Fitness company Sweetex silberman’s fitness center Rona, un parfait exemple d’ambush marketing (profiter d’un évènement externe pour faire sa publicité) Pepsi lance une pique à Coca ! The Economist Eskom Denver Water Super Glue 3 Penline tape Tefal Bloom Floralp Cadbury Nestlé Macdonald’s Mars Regency Bubble gum Starbuck’s Coffee Formula Calvin Klein Wonderbra Pond’s Veet Bic Supermax Naval museum of Alberta Nike Adidas Mammoth Quicksilver YMCA Basket Sony PSP Alan Wake Miele Jackass 3D Ikea

Définition Street marketing Le street marketing est une technique marketing qui utilise la rue et les lieux publics pour promouvoir un évènement, un produit ou une marque. Le street marketing utilise généralement l’événementiel, de la distribution de tracts ou flyers ou différentes formes originales d’affichage. Par nature, le street marketing regroupe un ensemble de techniques et pratiques variées et innovantes. Le street marketing cherche à combiner puissance (nombre de contacts exposés) et impact en terme d’image et de mémorisation. Le street marketing est particulièrement bien adapté à des lancements de produits sur une cible urbaine. Le street marketing lorsqu’il possède une dimension évènementiel peut également viser l’obtention de retombées presse ou la création d’un phénomène de buzz sur Internet. Un exemple d’opération de street marketing : Un exemple d’offre de prestations dans le domaine du street marketing. Source image : Quadriplay Un exemple de street marketing pour Adidas :

untitled En quoi le street marketing contribue t-il à Experiential Marketing1 marketing sensoriel | Marketing Sensoriel & Expérientiel Dunkin’Donuts est une entreprise américaine spécialisée dans la vente de donuts. L’entreprise s’est implantée sur le sol coréen en 1992. La raison de son implantation s’explique par le fait que la marque cherche à s’imposer sur le marché du café à emporter tels que Starbucks, The Coffee Bean & Tea Leaf…. étant donné que c’est un marché en pleine croissance en Corée du Sud. L’entreprise a lancée une campagne publicitaire en Corée du Sud qui fut très plébiscitée. Ainsi, pour marquer les esprits, la marque a insufflé une senteur qui rappelle l’odeur du café dans les lieux publics. La technique mise en place est nommée Flavor Radio. Ce que l’on remarque est plutôt surprenant puisque on peut ensuite observer un phénomène intéressant entièrement calculé par la marque : les personnes présents dans le bus vont à leur sortie du bus se dirigé tout naturellement vers un point de vente Dunkin’Donuts le plus proche pour consommer du café. LUX est une marque leader sur le marché asiatique. J'aime :

Le marketing en temps réel, une opportunité pour les marques Véritable levier de performance, le marketing en temps réel a pris son essor dans la popularisation du numérique et des réseaux sociaux. Méthode dynamique et créative, cette stratégie s’inscrit dans la volonté des entreprises à coller aux tendances pour générer des ventes, mais aussi augmenter leur notoriété. Déclinaison moderne du marketing personnalisé, il s’avère parfaitement adapté aux marques qui souhaitent donner une image inventive et profiter des grands événements pour montrer leur talent de communication. Comment s’opère concrètement le marketing en temps réel et quels sont ses enjeux pour l’entreprise ? Nous verrons tout d’abord les détails de cette stratégie moderne, ainsi que l’intérêt pour les marques de surfer sur cette vague. Pour appuyer les propos, nous verrons ensemble comment cette méthode fonctionne durant le Superbowl, événement médiatique planétaire, et par quels moyens elle peut être appliquée dans le quotidien des entreprises. Pourquoi ? 1. 2. 3. 4. 5.

10 leçons de l'Art de la Guerre appliquées au marketing Pour mon premier article sur le blog d’1min30, j’ai choisi de reprendre un excellent article de Chad Pollitt que j’ai lu l’autre jour sur Social Media Today. Il y est question de 2 sujets que j’affectionne tout particulièrement, à savoir l’Inbound marketing d’une part et le cultissime ouvrage « L’Art de la guerre » d’autre part. Quelles similitudes peuvent-ils y avoir entre 2 sujets semblant si diamétralement opposés me direz-vous ? L’Art de la guerre est un livre ayant été écrit autour du VIe siècle av. J-C par Sun Tzu. Ce dernier était un général de haut rang au sein de l’armée Chinoise. À travers les siècles, son livre a traversé les frontières et son influence se fait encore aujourd’hui sentir en Orient, comme en Occident, sur des sujets allant au delà de la science militaire, comme le droit, la politique ou encore les affaires et le monde de l’entreprise. Leçon 1 « L’art suprême de la guerre consiste à dompter son ennemi sans même se battre. » Leçon 2 Leçon 3 Leçon 4 Leçon 5 Leçon 6

Decathlon croit au brainstorming permanent - Nautisme Le fabricant et distributeur d'articles de sport français Decathlon, rebaptisé Oxylane, a su décentraliser l'innovation au sein de ses marques. Son secret consiste à impliquer chaque collaborateur dans le processus de création des nouveaux produits. Tenir un atelier de créativité dans une piscine, un boudin flottant autour du cou, pour étudier la flottaison. Débattre, entre ingénieurs, du moelleux d'une semelle en faisant un footing... Pour sortir, chaque année, 3 500 nouveaux produits, le fabricant et distributeur d'articles de sport a besoin d'une profusion d'idées. En effet, pas de pantouflards chez Oxylane ! Ces remontées du terrain, même les plus inattendues, se transforment parfois en success story. Les collaborateurs ne sont pas les seuls vecteurs d'amélioration. « On se sert aussi des échanges entre clients et vendeurs, pour faire remonter des idées », complète Irwin Wouts.

Le marketing expérientiel La valeur de l'expérience Ni la marque, ni le produit ne génère de la valeur pour consommateur : c’est l’expérience de l’individu qui apporte de la valeur. Comprendre ce qui résulte de l’interaction entre l’individu et l’objet au cours de l’expérience devient un enjeu majeur. Holbrook (1999) propose, dans cette perspective, une typologie des valeurs de consommation à partir de trois dimensions. La première dimension est l’orientation. Toute expérience de consommation est susceptible de produire de la valeur et une expérience de consommation donnée peut générer des valeurs différentes selon les individus. Les enjeux du marketing expérientiel se situent au niveau des valeurs produites par l'expérience de consommation. Les limites du marketing expérientiel Le marketing expérientiel n’établit pas toujours nettement la distinction entre aspects expérientiels de la consommation et l’expérience de consommation. La seconde limite relève de l'acceptation de l'expérience proposée. Richard Ladwein

Marketing durable et écoconception Introduction Aucun produit ne parcourt son cycle de vie sans consommer ou polluer, dans la recherche de matériaux comme la consommation de ressources minérales, végétales ou animales, énergétiques, les consommations d’eau et d’espaces naturels liés aux cultures ou à l’élevage. Tout produit est aussi à l’origine de rejets dans l’eau, l’air ou les sols. Ces consommations et ces rejets sont sources d’impacts sur l’environnement comme l’épuisement des ressources naturelles, la pollution de l’eau, de l’air, la production de déchets… Le développement durable est porteur d’espérance. Le business vert est souvent pris comme une opportunité de « coups marketing ». Selon Jean-Jacques LEHU [1], le marketing durable correspond à une déclinaison inspirée du concept du développement durable et proposée par le sociologue Gérard MERMET [2] en 2002. Selon le Mercator [3], on peut définir le marketing durable de deux manières large ou étroite. I. Une préoccupation de plus en plus présente II. Les labels V.

13 exemples extraordinaires de street marketing dans le métro Le métro est un lieu rempli de publicités, si bien que l’on ne les remarque presque plus. Cependant, certaines tirent leur épingle du jeu et les publicitaires redoublent d’ingéniosité pour qu’elles ne passent pas inaperçues. Voici une sélection de 13 publicités particulièrement créatives ! Vous êtes sûrement passé à côté de centaines d’affiches publicitaires dans le métro qui, pour la plupart sont banales et c’est tout juste si vous leur prêtez attention. Pub dans le métro brésilien pour le film 2012 Le métro japonais façon Nintendo DS Le métro parisien devient un lieu de rencontre pour le site Meetserious le 14 février 2013 La branche japonaise d’Ikea rend les transports en commun bien plus confortable Ne cherchez plus, Google Maps se retrouve même sur le métro de New York Le métro de Madrid, redécoré pour le lancement de 3 nouvelles gammes de lunettes Ray Ban Une gare transformée en espace vert par la marque de produits laitiers Meadow Fresh Les chips Lays cultivées dans le métro

Related: