background preloader

Guide GPEC fiche de poste de métier..

Guide GPEC fiche de poste de métier..

http://fse.kerlan.free.fr/pdf/partie2_Chap2v3_fkerlan.pdf

Related:  Chapitre 7 Les besoins en compétence de l'organisationQG5 - Comment répondre aux besoins en compétences de l’organisatGPEC

77 % des professionnels RH ne savent pas évaluer l’impact du potentiel des salariés de leur entreprise sur ses résultats financiers 77 % des professionnels RH ne savent pas évaluer l’impact du potentiel des salariés de leur entreprise sur ses résultats financiers April 4, 2013 Paris, le 4 avril – Selon SHL, le leader mondial de l’évaluation des talents, 77 % des professionnels des ressources humaines ne savent pas de quelle manière le potentiel de leurs salariés affecte les résultats financiers de leur entreprise , et moins de la moitié des sociétés interrogées utilisent des données objectives sur les talents dans le cadre de décisions stratégiques. Dans son étude menée auprès de près de 600 professionnels des ressources humaines partout dans le monde, SHL montre que les DRH sont submergées par le volume de données sur les employés et ont du mal à les exploiter pour contribuer à l’amélioration des résultats financiers de leur entreprise. Ces conclusions sont présentées dans l’édition 2013 du rapport annuel SHL sur les tendances globales de l’évaluation ("Global Assessment Trends Report", GATR).

Le bilan de compétences – Dispositifs de formation A qui s'adresse le bilan de compétences ? Aux salariés : en contrat à durée indéterminée (CDI), ou qui sont ou ont été titulaires d’un contrat à durée déterminée (CDD). Aux demandeurs d’emploi dans le cadre du Bilan de Compétences approfondi géré par Pôle emploi. La GPEC, qu'est-ce que c'est ? Qu'est ce que la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ? La GPEC est une démarche d'anticipation et d'adaptation des emplois et des compétences d'une entreprise destinée à accompagner au mieux son développement économique. En conséquence, cette démarche prend en compte les transformations du marché et de l'environnement de l'entreprise et se fonde sur des scenarii d'évolution de sa stratégie. Ces actions peuvent être individuelles comme collectives.

Référenciel de compétences Dans un projet d’investissement, quand on parle des supports qui permettent de fixer une représentation du futur , on pense tout de suite au plan d’une machine, à une représentation en 3D d’un poste de travail, à un prototype… Or l’investissement ne se traduit pas seulement par une évolution des espaces, des équipements, des flux mais aussi par une évolution des métiers et des compétences. Comment anticiper cette dimension stratégique du changement, et s’assurer au fil du projet de conception que les choix ne vont pas conduire à des besoins de compétences difficiles à acquérir dans les temps impartis, à un appauvrissement des métiers sur le contenu, à l’exclusion de salariés, à la disparition de savoirs faire... ? Parallèlement à la simulation sur les équipements et les process ; on peut, grâce à l’implication forte de la fonction RH, anticiper les besoins de compétences futures, en les formalisant dans un document : référentiel d’activité ou référentiel de compétences.

Faut-il privilégier la mobilité interne ou externe ? Changer de poste est un facteur essentiel pour une carrière réussie. Mais, est-il préférable de changer de poste au sein de la même entreprise ? Ou vaut-il mieux changer carrément d'entreprise ? Sans doute que, dans ce domaine comme dans bien d'autre, un juste milieu s'impose. Je vous propose deux bonnes raisons en faveur des mobilités internes... et deux autres plutôt favorables aux mobilités externes.Selon la huitième édition de l’enquête MobiCadres, publiée en juin 2014, 22 % des cadres dirigeants ont changé de poste en 2013 soit presque un sur quatre, 51 % de ces mobilités s'étant faites en interne, soit une sur deux.

Diagnostic GPEC : mode d’emploiLa clé : adapter son offre « Grâce à la CCI de Bayonne, mon entreprise s'est dotée d'outils de ressources humaines dignes des plus grandes sociétés. » Ramuntxo Pochelu, qui gère à Espelette l'Atelier du Piment, spécialisé dans la production, la transformation et la vente de la célèbre épice, ne tarit pas d'éloges sur le diagnostic Gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC). En partenariat avec l'Opcalim - l'Organisme de financement des formations pour le secteur agro-alimentaire -, le pôle formation de la CCI de Bayonne propose depuis quatre ans cette prestation. Objectif : identifier les points forts d'une entreprise et déterminer les pistes d'amélioration. Outil pour se développer « Ce diagnostic nous a permis d'anticiper, de développer nos compétences, de calibrer au mieux les postes et les niveaux de rémunération, explique Ramuntxo Pochelu. Il s'agit d'une démarche pour nous aider à franchir un palier et d'un outil idéal pour nous différencier par rapport à nos concurrents. »

2.3- La gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) : domaines d'application Qu'est ce que la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ? La GPEC est une démarche d’anticipation et d’adaptation des emplois et des compétences d’une entreprise destinée à accompagner au mieux son développement économique. En conséquence, cette démarche prend en compte les transformations du marché et de l’environnement de l’entreprise et se fonde sur des scenarii d’évolution de sa stratégie. Ces actions peuvent être individuelles comme collectives. Combien coûte un cabinet de recrutement? Le prix de la tranquillité. Fondateur de Silicon Salad, une agence Web d'e-commerce lilloise comptant 19 salariés, Olivier Ferlin passe systématiquement par un cabinet de recrutement lorsqu'il doit embaucher. « Accueillir un nouveau collaborateur, dans une petite structure, c'est stratégique. Je préfère être accompagné par un professionnel disposant des compétences nécessaires à l'évaluation complète d'un profil. Même lorsque j'ai identifié un candidat intéressant par le biais de mon réseau, je propose à ce dernier de passer un entretien avec un consultant pour valider ma première impression favorable. Se tromper coûte bien plus cher que les services d'un cabinet !

Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) est une gestion anticipative et préventive des ressources humaines, en fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques de l’entreprise. C'est aussi en France une obligation[1] de négociation triennale qui doit permettre d'éviter les restructurations brutales. La GPEC (en anglais, « strategic workforce planning ») est composée par l'ensemble des démarches, procédures et méthodes ayant pour objectif de décrire et d'analyser les divers avenirs possibles de l'entreprise en vue d'éclairer, d'analyser et d'anticiper les décisions concernant les ressources humaines. En se référant au Rapport d'Henri Rouilleault[2]publié le 1er août 2007 ( on peut à la suite de Thierry et Sauret, "définir la GPEC comme : Enjeux de la GPEC[modifier | modifier le code]

2.4- Outils & moyens de la GPEC : comment faire évoluer mes collaborateurs ? En quoi consiste la GPEC ? est un outil des ressources humaines ayant pour objet la gestion préventive de l’emploi. Elle consiste à anticiper les mutations de l’entreprise pour en gérer les conséquences en matière de ressources humaines par le biais d’actions, actions de formation notamment. C’est un outil qui permet d’avoir une vision des compétences à maintenir ou à développer et ainsi d’adapter les thèmes de formation aux besoins présents et futurs de l’entreprise. Trouver un job sur les réseaux sociaux 2/2 - Blog de beepjob Réseaux sociaux et emploi : Savoir se présenter professionnellement sur Internet, ce n’est pas être un geek. C’est maîtriser la présentation de soi, et l’adapter à n’importe quel outil. Social, ou pas. Nos amis de Talentéo partagent avec nous leur expertise :

Related: