background preloader

Data Journalisme ou Journalisme de Données

Data Journalisme ou Journalisme de Données
Accueil > Data Journalisme ou Journalisme de Données Data Journalisme ou Journalisme de Données Le Data Journalismes c'est quoi ? à quoi ça sert ? des exemples concrets de "Journalisme de Données" ? Cette expression est devenue en quelques années une tendance forte dans la manière d'aborder le journalisme. Pour commencer une vidéo didactique de Caroline Goulard (référence Française) sur le sujet : - Le Journalisme de donnés c'est quoi ? et une autre vidéo sur le sujet Maintenant que le Data journalisme est une notion mieux définie, voici quelques exemples d'infographies remaquables : - Le Figaro a développé une rubrique dédiée a l'infographie - Ex d'infographie sur la presse en ligne : les pures players de la presse Enfin comment parler du Datajournalisme dans parler de l'OPEN DATA : - L'Open Data c'est Quoi ? - Un excellent blog sur les Echos dédié à l'Open Data - Mais au fait, c’est quoi l’OpenData ? Annuaire Presse A lire d'urgence ! Ressources Presse Infos Chaudes Suivez nous

http://www.press-directory.com/data-journalisme-ou-journalisme-de-donnees.html

Related:  DATA JOURNALISM

Journalisme de données Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le journalisme de données (data journalism en anglais), ou journalisme de bases de données (database journalism), est un mouvement visant à renouveler le journalisme par l'exploitation et la mise à la disposition du public de données statistiques[1]. Sylvain Parasie propose l'expression « journalisme hacker » (en anglais hacker journalism), censé rapprocher les passionnés d'informatique (hackers, litt. « pondeurs de code », « bidouilleurs ») et les journalistes (hacks, litt. « journaleux », « plumitifs ») pour faire évoluer le journalisme[2]. Il est également lié à la libre disponibilité des données : de plus en plus de données statistiques sont diffusées par les institutions et les gouvernements, et un journaliste d'investigation sachant les analyser peut révéler des faits importants comme cela a été le cas dans le scandale des notes de frais des parlementaires britanniques[3].

Le datajournalisme: vecteur de sens et de profits Face à l'avalanche d'informations, les techniques de datamining permettent d'extraire du sens de bases de données. La confiance devient la ressource rare, créatrice de valeur. Et les médias peuvent s'en emparer. Ce post reprend les éléments d’une réflexion amorcée avec Mirko Lorenz et Geoff McGhee dans un article intitulé Media Companies Must Become Trusted Data Hubs [en] et présentée à la conférence re:publica XI. 2 ans de datajournalisme vus par le Guardian Premier média au monde à se mettre au data journalisme, le quotidien britannique The Guardian revient sur ses deux ans d’expérience et les leçons à en tirer. Tous les liens de l’article sont en anglais. Voilà une information intéressante : le data journalisme a désormais gagné ses lettres de noblesse. Pas à la manière de l’élite d’Oxbridge (bien qu’il y ait des données là-dessus), mais plutôt en devenant une norme de l’industrie. Il y a deux ans, quand nous avons lancé le Datablog, tout ça était nouveau.

Un nouveau défi pour le data-journalisme face à l'opendata ? Le mot est de plus en plus à la mode sur l'internet. Data-journalisme ou comment faire un nouveau type de journalisme en croisant des données et informations publiques. Il est difficile de trouver une définition commune et acceptée par tous de ce que l'on appelle le journalisme de données.

5 questions à 6 datajournalistes Ils sont datajournalistes et travaillent pour le le site du Guardian, Owni, Lemonde.fr, AskMédia ou J++. Leur point commun : ils sont jeunes et ils ont un goût immodéré pour les données qu’ils aiment manipuler et décortiquer. Ces ventriloques de la data font parler chiffres et statistiques dans leurs articles, leurs applications ou leurs visualisations. Datajournalisme ? Le mot « datajournalisme » vous est inconnu ou reste flou ? Cette page vous explique pourquoi c’est un sujet incontournable aujourd’hui pour les médias numériques. Découvrez d’abord la définition du « datajournalisme » donnée par Estelle Prusker-Deneuville, enseignante-chercheuse en datajournalisme et responsable de l’enseignement médias à SciencesCom – Audencia Group à Nantes.

The Data Journalism Handbook How journalists can conduct more effective searches on LinkedIn When Twitter was denying to the press its intention to become a public company, a USA Today reporter broke the story that it was in fact gearing up to launch its IPO. How did he break the story? By using LinkedIn to keep tabs on the company. Twitter posted a job ad on LinkedIn for a stock administration analyst whose job duties would include filing the needed U.S. Securities and Exchange form "when we are ready to go public." That's just one example shared by Yumi Wilson, LinkedIn’s corporate communications manager, during a recent live chat with the IJNet community on how journalists can use the platform more effectively in their reporting.

DataHarvest 2015 : quelques exemples de projets de datajournalisme Données librement accessibles ou cachées et agrégées peu à peu par les journalistes ; révélations de fraude fiscale, de détournement de fonds ou bien recherche d'informations sur la guerre contre l'Etat islamique ; collaboration internationale ou travail en petite équipe... Le « DataHarvest », la conférence européenne de datajournalisme qui s'est tenue les 8, 9 et 10 mai, a été l'occasion de présenter la diversité des acteurs et des thématiques abordées par ce genre journalistique qui connaît un engouement croissant. Voici quelques exemples de projets récents abordés lors des conférences. Enquête sur la Banque mondiale... en utilisant ses propres données Le Huffington Post a révélé à la mi-avril que 3,4 millions de personnes dans le monde ont été déplacées sans solution de relogement ou de compensation, à cause de projets soutenus par la Banque mondiale entre 2004 et 2014. Immanquablement, la Banque mondiale n'a pas accueilli cette enquête à bras ouverts.

Related: