background preloader

Le cours mobile et interactif avec la tablette graphique - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Le cours mobile et interactif avec la tablette graphique - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Transcription automatique corrigée. J'enseigne au quotidien en utilisant un logiciel de tableau blanc interactif mais sans tableau blanc interactif. J'utilise le logiciel et je l'utilise avec une tablette graphique. Cela me permet par rapport au TBI de le faire dans une salle quelconque du moment qu'elle est équipée d'un vidéo-projecteur, et donc je viens avec mon portable, ma tablette et je transforme n'importe quelle salle équipée d'un simple vidéo-projecteur en salle TBI. Ma tablette est une tablette sans fil et donc ça présente encore un autre intérêt, c'est que je peux circuler. Inconvénient... les étudiants m'ont parfois dit voilà je suis peut être... je ne suis pas debout. Une des premières démonstrations de TBI à laquelle j'ai assisté, il y avait une trentaine d'enseignants, qui sont tous ressortis en disant c'est bien mais c'est pas pour moi. Il y a un certain nombre d'informations que je ne mets pas sur le Power Point, comme si le Power Point n'était pas fini en fait.

Flipper ou non, ou quand le TBI améliore les résultats des élèves! Lorsque mars est arrivé, en 2012, et que j’ai pensé quitter mon poste de conseiller pédagogique en TIC pour retourner sur le plancher des pupitres, j’avais la tête pleine d’idées. Certaines farfelues et d’autres que j’avais lu. Parmi celles-ci, les grands avantages de la classe inversée, que j’ai dernièrement explorée et dont je vous fais part de mes propres découvertes… La classe inversée Lorsqu’un enseignant traditionnel enseigne, il démontre certaines notions, soit par lui, ou avec des techniques de découvertes dirigées. Puis l’élève se rend, souvent par-delà le souper, dans ses devoirs. La classe inversée, c’est d’envoyer le jeune à la maison avec un clip vidéo expliquant la notion et un devoir. Frustration d’une méthode qui génère encore 20% d’échecs… Mes résultats ont été différents que les statistiques, car je n’avais pas 44% d’échec en math (car j’ai appliqué cette méthode avec les mathématiques dans un premier temps), mais tout près. Comment j’ai « flippé » au début. Extrait :

Related: