background preloader

Serge Tisseron

Serge Tisseron
Posté par Serge TISSERON le 22 janvier 2012. Les écrans sont d’extraordinaires supports de divertissement et d’éducation... mais à condition de les découvrir au bon moment et dans de bonnes conditions. C’est pourquoi j’ai proposé en 2008 la règle « 3-6-9-12 »pour guider les parents sur ce chemin. Or depuis 2011, cette règle est relayée par l’AFPA qui la diffuse largement. Mais qu’est ce que l’AFPA ? Une association nationale française regroupant plus de 1600 pédiatres, soit plus de 60 % des pédiatres d’exercice ambulatoire (médecine de l’enfant en dehors de l’hôpital : pédiatres libéraux et pédiatres travaillant en Protection Maternelle Infantile ou en institutions). C’est donc une étape importante dans notre effort de sensibiliser les parents à la nécessité de prévenir les abus et les mésusages des écrans. Mais que signifie au juste la règle « 3-6-9-12 » ? 1. 2. 3. 4. 5. Enfin, si la règle « 3-6-9-12 » est nécessaire, elle n’est pas suffisante à elle seule.

http://www.sergetisseron.com/blog/la-regle-3-6-9-12-relayee-par-l

Related:  Prevenir, reconnaitre et soigner la cyberdépendanceLes comportements addictifs liés à l’usage du numériquemichel_groupe3_psySociété de l'infoFamille et numérique

La cyberaddiction des adolescents: sortons la tête du sable  L'ère du numérique s'impose aujourd'hui dans notre vie quotidienne et dans les programmes de l'Education nationale (pour preuve, la circulaire du 12 mars 2014). Le potentiel éducatif de ces nouvelles technologies est indéniable, mais quels sont les risques ? C'est en 1987, année de l'entrée des ordinateurs et consoles de jeux dans les chambres d'enfants, que débute un cycle de baisse constante des résultats scolaires des élèves français : la corrélation entre cyberaddiction et chute des performances scolaires est évidente. Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». Même si aucun calendrier n’est évoqué, l’exécutif songe déjà à la mise en place d’un programme de prévention afin de lutter contre l'excès de temps passé devant les écrans. Interrogée par un député au sujet du développement des addictions chez les jeunes, la ministre de la Jeunesse et des sports a annoncé cette semaine l’organisation prochaine « d'une étude portant sur les conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». « Une étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales.

Ressource 1: Addictions Dossier réalisé en collaboration avec Bertrand Nalpas, Directeur de recherche à l’Inserm et chargé de mission Addiction – Décembre 2014 Les addictions les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool. Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse.

BabyFirst, une chaîne de télé pour les moins de 3 ans Dans un salon d’équipements électroniques à Berlin (Hannibal Hanschke/Reuters). On connaissait Tiji, Piwi, Gulli, Canal J... voici désormais BabyFirst TV. Piwi se targuait déjà de pouvoir éduquer les enfants de 3 à 6 ans, BabyFirst tape encore plus fort, en proposant aux parents de participer à l’éveil de leur progéniture de 6 mois à 3 ans. Cette télé des bébés sera lancée le 16 octobre en France sur le bouquet satellite Canalsat. Comment les ados voient leurs parents sur les réseaux ? « UnfollowMe », la campagne d’Amnesty contre la surveillance de masse, pourrait aussi être le résumé des relations parents / ados, en ligne et hors ligne… Les parents sont-ils la plaie des réseaux sociaux ? À lire certains posts d’ados sur Twitter ou sur des forums, on peut se poser la question… Pour provocante qu’elle soit, elle trouve aussi une certaine légitimité dans les rapports souvent assez peu nuancés que les parents entretiennent avec ces lieux aux contours flous (« quelle perte de temps ! », « je n’y comprends rien !

Le smartphone, ce nouvel ami qui rend accro - 19/02/2015 Le téléphone intelligent rend-t-il accro ? Une étude menée aux États-Unis et au Royaume-Uni montre qu'un nombre croissant d'utilisateurs de smartphones s'avère dépendant à cet outil et notamment sur le plan social. Un quart (25%) des propriétaires de téléphones connectés sont de gros consommateurs d'applications, selon cette enquête menée par l'Institut Apigee et le groupe d'innovation mobile de l'Université de Sandford. Misère de notre addiction numérique LE MONDE | • Mis à jour le | Groupe Marcuse Comment combattre la tyrannie de la surveillance? L'affaire Snowden, du nom de l'ex-consultant pour l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) à l'origine des fuites sur le programme de surveillance électronique, a révélé l'ampleur du contrôle des citoyens du monde entier. Que faire face à ce phénomène? La cascade de « révélations » sur les programmes de surveillance électronique, déclenchée par Edward Snowden au mois de juillet, continue.

Conduites addictives chez les adolescents – Une expertise collective de l’Inserm 06.02.2014 - Dossier Santé publique Télécharger la synthèse de l’expertise collective. En France, les niveaux de consommation de certaines substances psychoactives, en particulier l’alcool, le tabac et le cannabis, demeurent élevés chez les adolescents, en dépit des évolutions de la réglementation visant à limiter l’accès des mineurs à ces produits et des campagnes de prévention répétées. ©Fotolia

Un tiers des jeunes enfants mangent (mal) devant un écran Par Francetv info avec AFP Mis à jour le , publié le A l'heure où les écrans se multiplient, ils posent un problème inattendu : l'alimentation des enfants. Selon une étude* publiée mardi 26 novembre, réalisée par le Syndicat français des aliments de l'enfance (SFAE), près d'un tiers des enfants de moins de 3 ans mangent devant un écran, ce qui leur fait absorber plus d'aliments. L'étude a été menée par une organisation qui regroupe des industriels producteurs d'aliments pour jeunes enfants, comme Nestlé ou Blédina. Selon les conclusions de ce document, "15% des bébés de quinze jours à 3 mois mangent déjà devant une distraction", à savoir une télévision ou un autre écran.

Installer un logiciel de contrôle parental sur l'ordinateur La meilleure sécurité pour les enfants réside dans le dialogue avec eux. Aucun logiciel de contrôle parental ne leur assurera une sécurité totale. Le logiciel de contrôle parental doit seulement être considéré comme un outil d'aide dans l'éducation sur Internet. Sur l'ordinateur Quoi faire avec un cyberdépendant? Mon amoureux est accro à internet et aux jeux vidéo. Nous vivons ensemble depuis un an et je ne connaissais pas sa «passion» pour l'ordinateur avant de venir habiter avec lui. En fait, j'ai compris pourquoi il arrivait toujours quelques heures plus tard quand il venait me voir...il faisait le plein de virtuel!! Son addiction pour l'ordinateur a miné notre vie de couple. Il pouvait passer 7 heures par jour devant son écran et encore plus les fins de semaine (du lever au coucher, aux petites heures du matin).

Le blog de ce psychiatre (qui a participé à la rédaction du rapport de l’académie des sciences "l'enfant et les écrans" de mars 2013) présente la règle du 3-6-9-12 dont il est à l’origine. Cette règle fournit des préconisations sur l’utilisation des écrans en fonction des tranches d’âges by mathilde_groupe2_psy Apr 4

Related: