background preloader

Monpotager.com

http://www.monpotager.com/

Related:  Veille écosystèmeagro(petit divers)Veille semaine 11 juillet #fmcnewtechofficiel #tes75

"Je n'ai produit aucun déchet en 2 ans": le mode de vie d'une jeune New-Yorkaise Magazine "Zéro déchet", c'est le mode de vie qu'a adopté Lauren, une New-Yorkaise de 23 ans. Il y a environ trois ans, alors que la jeune femme faisait des études environnementales à l'Université de New York, elle a décidé de changer sa façon de vivre. Ayant été présidente d'un club « écolo » à l'université, Lauren a participé à de nombreuses discussions sur l'environnement.

Glasgow contre Glasgow, un film photographique, par Julien Brygo (Le Monde diplomatique, mai 2014) « En août 2008, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une enquête révélant que la différence d’espérance de vie entre un enfant né dans un quartier riche de Glasgow – au sud et à l’ouest – et un autre mis au monde dans un quartier pauvre de la même ville – à l’est – atteignait vingt-huit ans », écrivions-nous en 2010 dans « Vivre riche dans une ville de pauvres », une enquête inspirée par cette effrayante statistique. Le rapport de l’OMS aurait pu provoquer un séisme social ; il n’a suscité qu’un soupir las et un clapotis de bonnes intentions philanthropiques. Quatre ans plus tard, le constat s’est encore assombri. Les inégalités ont explosé au Royaume-Uni avec l’application méthodique du plus grand plan d’austérité d’Europe, d’un montant de 110 milliards d’euros. Un plan acclamé par les éditorialistes européens sous l’intitulé de « miracle anglais ».

Cédric Carles : l’énergie en partage Le créateur du SolarSoundSystem est un passionné. Depuis une quinzaine d’années, ce designer de trente-sept ans fait de l’éducation à l’énergie son cheval de bataille. «Au départ je me destinais à des études d’ingénieur, mais je me suis orienté vers le design industriel pour avoir une approche plus globale : concevoir un moteur ne m’intéresse pas si je ne peux pas réfléchir aussi à la voiture voire au réseau routier ou au transport en général» nous confie Cédric Carles. Durant ses études, en France puis en Suisse, il élargit sa réflexion toujours davantage. De la voiture à l’énergie qui la propulse.

Neurosciences et neuroéthique : des cerveaux libres et heureux, de Hervé Chneiweiss Les neurosciences sont l'un des champs scientifiques les plus dynamiques et les plus prometteurs de la biologie actuelle : elles permettent de comprendre les mécanismes cérébraux mis en jeu à chaque instant de notre vie quotidienne, nos actions, nos différents comportements, notre manière de penser. Les travaux menés ont pour but premier d'enrichir nos connaissances avec l'espoir d'avancer dans la lutte contre le handicap, la dépendance, la maladie mentale, voire la détérioration des fonctions intellectuelles. Les neurosciences participent en cela au grand mouvement initié au siècle des Lumières, qui inclut le droit à la liberté et à la poursuite du bonheur.

Croissance ou décroissance ? La question est faussée Renoncer à la société de consommation, vivre un an sans huile de palme, vivre sans plastique ... de plus en plus de gens rejettent des modes de vie imposés par la société de consommation. Tour d'horizon de ces écolos 'hyper-actifs'. Greta Taubert, une jeune trentenaire vivant en Allemagne, voulait tester ce qui se passerait si la crise finissait par emporter notre système économique fondé sur la surconsommation. Ainsi, durant un an, elle a renoncé à la société de consommation : boire, manger, s'habiller sans dépenser un euro. Pendant toute une année, cette journaliste indépendante a ainsi troqué jupes et pantalons dans des bourses d'échanges de vêtements, fait pousser choux et pommes de terre dans un jardin collectif et parcouru en stop plus de 1.700 km pour passer des vacances (dans un squat) à Barcelone... Bilan de l'expérience : aujourd'hui elle cherche à intégrer dans son quotidien ce qu'elle a appris durant cette année mais est contente de ne plus vivre aussi radicalement.

La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Université Paul-Sabatier : ces Toulousains qui inventent la nourriture du futur Le Fab Lab de l'Université Paul-Sabatier de Toulouse n'est pas qu'un repaire de "geeks" fabriquant des objets géométriques en plastique. Il suffit de pousser ses portes pour découvrir que des innovations très concrètes sont en train d'y voir le jour, notamment autour de l'alimentation. Des biscuits imprimés en 3D. "L'utilisation des imprimantes 3D alimentaires va exploser d'ici fin 2014", prédit Nicolas Lassabe fondateur du Fablab de Toulouse.

Une démarche RSE au service du végétal - Néoplanète On peut dire que le groupe Alban Muller International voit la vie en green cette année ! Après que cette entreprise familiale, spécialiste du naturel, ait remporté la médaille d’or aux Green Ingredient Awards à Hambourg en avril dernier, grâce à son extrait de cochléaire, Alban Muller a été sélectionné Entrepreneur Responsable du mois par le Club des Entreprises Responsables en juin dernier. Néoplanète a rencontré le fondateur, actuel président et également président d’honneur du pôle de compétitivité de la Cosmetic Valley où se situe l’usine de production du groupe. Alban Muller International conçoit, développe et fabrique des ingrédients et des produits finis dans les domaines de la beauté, de la santé et du bien-être depuis 1978 grâce aux plantes médicinales. Zoom sur ces matières premières. (02’42)

L'innovation frugale, modèle de rupture pour le développement durable ? - Capteur d'Avenir L’édition 2014 de « Regards sur la Terre, annuel du développement durable » coordonné par l’AFD, l’IDDRI et TERI (Inde) est sorti début avril(1). Après avoir dressé le bilan 2013 du développement durable dans le monde (tendances, acteurs, faits marquants), l’ouvrage consacre sa partie « Dossier » à l’innovation durable et aux modèles alternatifs. Navi Radjou Végétalisation comestible Sous les fraises® est une entreprise pionnière dans la production biologique de végétaux comestibles en milieu urbain. Issue d'une recherche collaborative continue entre agronomes, chefs cuisiniers, architectes, urbanistes et citadins, elle met en oeuvre des biotechnologies adaptées à l'environnement bâti, engagées dans la gestion de l'eau, des déchets et l'alimentation des villes. Au service de la gastronomie, nous produisons au plus près des lieux de consommation afin de garantir à nos récoltes une fraîcheur, une valeur nutritionnelle et des qualités gustatives intactes. Au service des Hommes et de l’environnement, nous participons à la végétalisation des villes et à la recréation d’un environnement riche et productif. “Au service de la gastronomie, (...) des Hommes et de l'environnement” Notre savoir-faire est issu d'une expérience agronomique spécialisée dans la culture biologique de variétés rares, oubliées ou exotiques.

10 fruits tropicaux mangés = 10 plantes tropicales à faire pousser ! Je ne sais pas s'il y a un nom pour cette manie : systématiquement recueillir les graines et les noyaux des fruits que l'on vient de manger pour tenter de faire pousser quelque chose. Je fais ça depuis que je suis tout petit, mais ces dernières années, je donne plutôt dans les fruits exotiques. L'hiver est la saison parfaite (oui, je sais, le printemps est sensé avoir pointé son nez frileux le mois dernier) : litchis, kiwis, mangues, papayes, dattes, fruits du dragon.. Les étales débordent de ces fruits multicolores au petit goût de paradis.

Nouvel appel à projets Biomasse pour les entreprises et l'agriculture Dans le cadre du Fonds chaleur, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (Ademe) lance un nouvel appel à projets destiné à développer la production de chaleur à partir de biomasse dans l'industrie, le tertiaire privé et l'agriculture. Cet appel à projet Biomasse Chaleur Industrie Agriculture et Tertiaire (BCIAT) soutient financièrement des projets d'installations assurant une production énergétique annuelle supérieure à 1.000 tonnes équivalent pétrole (tep), couplées ou non à d'autres énergies renouvelables ou de récupération. "Cette année, les modalités de candidature ont été allégées pour faciliter le dépôt de projets par les entreprises ", assure l'Ademe. Pour la constitution de leur projet, les candidats peuvent s'appuyer sur le réseau des 50 installations de référence réparties sur tout le territoire national (liste détaillée dans le cahier des charges du BCIAT). La date limite de candidature en ligne est le 30 janvier 2015.

Vendredigital #21 : l’actualité web et marketing de la semaine J’espère que vous avez passé un bon 14 juillet. D’ailleurs on va rester dans le thème puisque nous avons aujourd’hui un véritable feu d’artifices de news intéressantes. Si vous ne faites pas le pont, il y a de fortes chances que votre boss le fasse, lui. Rahmabaman Se preparer à autoconstruire Des sessions se succédent dans le Gard à Vauvert* et à Salinelles* à des dates et à un rythme qui devraient s'établir autour de 4 par an, selon les demandes de participations. Les trois premières ont eu lieu le WE des 30 et 31 octobre 2010 et le WE des 16 et 17 janvier 2011 et les vendredi 6 et samedi 7 mai 2011, si vous souhaitez être informé-e sur la prochaine session, dites-le nous par courriel ou courrier postal *Gares SNCF : Lunel 34 ou Nîmes puis navettes vers Vauvert ou bus vers Salinelles Cette formation/préparation a aussi pour vocation d'être peu à peu organisée ailleurs par celles et ceux qui le souhaitent, en ont les compétences et partagent l'éthique qui la fonde : transmission et autonomisation solidaire, recherche et pratique d'une alternative au prix du marché de l'éco-formation. Nous partagerons notre travail et notre expérience de formateur. Contactez-nous.

Related:  Serge gainsbourg12Sites & App food&tech