background preloader

Le blues du Net, par Bernard Stiegler

Le blues du Net, par Bernard Stiegler
Bernard Stiegler (à gauche) et Jean-Hugues Barthélémy (à droite),colloque Gilbert Simondon, Cerisy-la-Salle, juillet 2013, cliché Dom Lacroix Le philosophe Bernard Stiegler définit la révolution numérique autour de la notion de publication et de ses significations sociétales. L’Internet et le Web sont porteurs de potentialités inouïes, pas encore mesurées. Mais ce processus a fait l’objet d’une capture par de grandes compagnies des États-Unis qui mettent en péril nos sociétés. Bernard Stiegler convoque les mythes grecs, et leur historien Jean-Pierre Vernant, pour clarifier les enjeux de l’affaire Snowden. (Séquence vidéo 1) Nous aimerions connaître votre vision de ce que l’on appelle la révolution numérique. Bernard Stiegler : La révolution numérique a commencé véritablement il y a à peu près une vingtaine d’années, lorsque les États-Unis ont rendu l’Internet accessible au monde à travers le Web. Le numérique est avant tout un processus de formalisation généralisée. [1] ↑ Cf. NB.

http://reseaux.blog.lemonde.fr/2013/09/29/blues-net-bernard-stiegler/

Related:  Sites, Auteurs, Textes SICCulture, céréales et alimentationSciences & Alchimie

Faire attention à l'attention Oui, vous avez bien lu, on trouve dès la première page du livre d’Yves Citton un parfum d’autoréférence, ou un saisissant point de capiton: la ligne que vous lisez vous parle de ce que vous êtes en train de faire (attention!), comment, à quoi marche celle-ci? La question vous met en prise directe sur vous-même, ou sur le fonctionnement en acte, ici et maintenant de votre cerveau. Illusion du partage ou de la réciprocité attentionnelle Nous vivons spontanément dans l’illusion de la réception, en croyant qu’il suffit de parler ou d’envoyer un message pour que celui-ci trouve preneur, ou qu’à force de répéter ou d’insister, on finira toujours par inculquer un ordre, un avertissement ou un conseil… C’est faire peu de cas des ressources de résistance, d’inattention ou de «clôture informationnelle» des soi-disant destinataires.

La langue autour du sexe C’est le râle (bol) d’une linguiste contre un incessant «brouhaha sexuel» dans lequel s’entrechoquent des verbes au ras du concret comme «tirer», «niquer», «troncher», «se taper». Des termes comme «con» ou «foutre» qui fusent, et parfois à cent lieues de leur sens premier. Et une ribambelle de mots froidement anatomiques, comme «vagin», «cunnilingus», «verge» et on en passe. Jusqu’au technique «orgasme». Le Projet de Conscience Globale Le Global Consciousness Project (Projet de Conscience Globale) est une expérience parapsychologique débutée en 1998 qui tente de détecter les interactions possibles entre la théorie de la « conscience universelle » (voir noosphere) et des systèmes physiques. Utilisant des générateurs de nombres aléatoires situés dans divers endroits du monde, cette expérience cherche à mesurer d’éventuelles anomalies dans la génération de ces nombres, qui seraient corrélées avec d’importantes émotions collectives lors d’événements mondiaux. Les répercussions engendrées par des découvertes dans ce domaine seraient énormes.

Hypertexte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un hypertexte est un document ou un ensemble de documents contenant des unités d'information liées entre elles par des hyperliens. Ce système permet à l'utilisateur d'aller directement à l'unité qui l'intéresse, à son gré, d'une façon non linéaire. Le terme, créé en 1965 par Ted Nelson, désignait, dans les premières années, un champ de recherche d'orientation littéraire fonctionnant sur un système fermé. En parallèle, les grandes industries commencent à définir un langage de balisage standardisé (GML / SGML) afin de gérer leurs documents sur un ordinateur central. C'est cette technologie que retiendra Tim Berners-Lee pour relier entre elles les ressources de l'Internet dans le World Wide Web. Eau Photonique - Les Biophotons la lumière vivante Les Modèles de l' Eau Il est important de comprendre qu'alors que toutes les molécules d'eau sont constituées de deux atomes d'hydrogène et d'un atome d'oxygène, les molécules qui en résultent ne se connectent pas toujours les unes aux autres de manière identique. Quand l'eau suit le cours sinueux et en spirale d'un courant de montagne, les molécules se connectent ensemble selon leur modèle idéal, originel. Les remous et les tourbillons sur son chemin agissent comme le "système immunitaire" de l'eau.

Des modèles et des concepts en question pour une didactique de l’Information-Documentation et proposition d’une matrice curriculaire dynamique 1À Partir de 2007, diverses expressions cohabitent : Information-Documentation, Éducation documentaire et informationnelle, Information Literacy, Maîtrise de l’information, Culture de l’information, Culture informationnelle, Éducation à l’information, Éducation à une culture, Transliteracy, E-Documentation, Éducation aux médias et à l’information. Elles sont le reflet de courants de pensée, de disciplines, de domaines de recherche variés. C’est un rapport de l’UNESCO de 20111 qui a regroupé sous un seul sigle (EMI) l’éducation aux médias et la maîtrise de l’information. L’éducation documentaire et informationnelle peut être aujourd’hui perçue comme une composante de l’EMI (MIL, Média and Information Literacy). 2Dès les années 90, des essais de conceptualisation (par exemple Oberg, 1993) présentaient l’EMI (MIL, Media and Information Literacy) comme une littératie pour le XXIe siècle.

«Tous à poêle au bureau!»: cuisiner dans son entreprise, c’est possible Pour se sustenter à midi, le salarié français a le choix entre la cantine d’entreprise et le ticket-restaurant à écouler dehors. Ou la popotte réchauffée, car la cuisine au bureau se résume souvent à mettre un reste de pâtes de la veille au micro-ondes. Ou à sortir une boîte en plastique contenant une salade préparée à l’aube. Pour les plus motivés. Mais, dans certaines boîtes, on mijote carrément de bons petits plats pour soi et ses collègues. C’est le cas à la Ruche qui dit oui (start-up qui met en relation consommateurs et producteurs locaux, on vous en parlait ici début 2012). La langue des oiseaux La langue des oiseaux © Baudouin Labrique "ou la langue secrète des philosophes" Vous avez dit " Ca voir se crée" ? (Savoir secret).

Pour une théorie du document : entretien avec André Tricot Propos recueilli par Jonathan David La plupart d’entre nous manipulent chaque jour des documents en s’intéressant au contenu sans véritablement se questionner sur les différentes significations du format. La médiation n’est pas neutre, et les règles qui entourent la constitution d’un type de document sont riches en histoire. Disons d’abord que sa production est toujours située dans un contexte, culturel et organisationnel. Un excellent livre vient de paraitre sur le sujet : Le document : communication et mémoire aux éditions de Boeck. J’ai eu la chance de m’entretenir avec son auteur, André Tricot.

Une bonne blague pour une bonne bière Gros fou rire en voyant cette video baptisée « Guy finds his house plumbed with beer », tant par la simplicité de sa réalisation que par la bonne humeur qui s’en dégage. Cinq hommes ont décidé de piéger leur pote en transformant la robinetterie de sa maison en véritable pompe à bière. Après avoir disposé 14 caméras dans la pièce principale, ils se sont terrés dans le grenier de leur ami pour voir sa réaction en direct. Le résultat est savoureux et il faut avouer que le rire communicatif des potes, visiblement contents de leur bonne blague, ajoute beaucoup à l’affaire. Regardez on ne vous en dit pas plus. La video a déjà séduit 3 252 402 d’internautes. Orifaber - L’Alchimie de nos jours L'Alchimie a fait couler beaucoup d'encre au court des temps. Nombreux sont ceux qui ont tenté de percer son secret, le fondement même de sa philosophie et de sa pratique ; d'autres ont incessamment voulu démontrer la fantasmagorie qui gravite autour de cette science moyen-âgeuse qui ne relèverait que du domaine florissant de l'imaginaire. Ce site n'a d'autre vocation que de vous faire connaître Patrick Burensteinas. Il a constaté aux cours de ses expériences des phénomènes inexplicables relatifs à l'interaction entre l'Homme et la Matière.

Related: