background preloader

La NSA admet avoir exagéré la menace terroriste pour justifier la surveillance

La NSA admet avoir exagéré la menace terroriste pour justifier la surveillance
Les autorités américaines sont-elles en train d'exagérer la menace terroriste et de survendre l'efficacité des programmes de surveillance pour justifier leur maintien ? C'est la question qu'il convient de poser, dans la mesure où l'écoute généralisée des communications n'a pas permis d'empêcher les attentats du marathon de Boston ou même de contrer les tueries qui frappent régulièrement les USA. L'administration Obama affirme par exemple que les dispositifs de surveillance, renforcés depuis le 11 Septembre, ont permis de déjouer 54 projets terroristes. Cette déclaration n'avait pas convaincu Patrick Leahy, sénateur démocrate du Vermont et président de la commission judiciaire de la chambre haute du parlement américain, lors d'une audition organisée fin juillet. À l'époque, Patrick Leahy expliquait que cette donnée mélange les résultats de deux programmes distincts, l'un ciblant les communications domestiques l'autre tourné vers les échanges électroniques à l'étranger. ( photo : NSA )

http://www.numerama.com/magazine/27146-la-nsa-admet-avoir-exagere-la-menace-terroriste-pour-justifier-la-surveillance.html

Related:  gestion de la perception et de la politique publiqueFrench pages

Information et Désinformation Dans un monde régi par les règles du commerce qui sont fondées sur le montant des bénéfices en termes monétaires, l’information de masse est contrôlée par le créneau juteux et invisible de la désinformation. Tandis que l’information se fonde sur des faits et des sources vérifiables, la désinformation utilise le système fast-food de l’information qui est crue sans analyser la crédibilité des faits qui sont présentés. Le manque de crédibilité de faits peut être détecté lorsque la source est cachée, cette source étant prétendument en danger de se faire connaître ou l’information étant secrète et donc un scoop. Ceux qui obtiennent cette information se sentent ainsi faire partie du cercle fermé des plus privilégiés car ils ont accès à une information sensationnelle. Ils ne questionnent pas le fait que ce scoop se propage ainsi beaucoup plus rapidement à travers les plateformes médiatiques et le bouche-à-oreille entre ceux qui s’empressent de révéler cette information capitale.

Allemagne: la NSA a accès aux données des smartphones et ordinateurs L'Allemagne est décidément une cible de choix pour les services de renseignements américains. D'après le Spiegel, la NSA mais également les services de renseignement britanniques (le GCHQ) auraient dissimulé un accès clandestin aux réseaux téléphoniques de plusieurs opérateurs dont Deutsche Telekom. L'hebdomadaire allemand se base sur des documents transmis par Edward Snowden. Accès aux appareils connectés

NSA : un mega datacenter tout feu tout flamme Le datacenter de la NSA dans l'Utah Suite à d'incessantes difficultés techniques, l'installation informatique colossale de la National Security Agency voit sa date de mise en service retardée d'un an. L'un des centres de calcul massifs de la National Security Agency, actuellement en construction dans l'Utah, est en proie à de sévères complications électriques ayant entrainées la déstruction de nombreux équipements informatiques. « Israël et le 11-Septembre » : le livre papier en pré-vente Autres articles Chateaubriand, la philosophe Simone Veil et l’historien Henri Guillemin sont toujours d’actualité. Illustration. Sur le thème de l’histoire officielle, et de la nécessité de remettre parfois celle-ci en question, le scientifique Joël de Rosnay avait joliment taclé les journalistes de France Info et de Rue89 lors d’un débat enregistré en 2010. Interrogé par David Abiker à propos de la « fonction tribunicienne » du site Agoravox et de la propension de ses contributeurs à débattre du 11-Septembre, l’éminent prospectiviste a souligné (de 43’30 à 46’) la faiblesse contemporaine du « journalisme d’investigation » et valorisé -à la grande surprise de la chroniqueuse caricaturale de Rue89- la notion de « conspirationnisme », rappelant (sans parler spécifiquement du 11-Septembre) que les « conspirations politiques » existaient.

Les médias français financent l’industrie de la mort d’Israël 12 novembre 2013 Article en PDF : Lagardère, le « frère » de Sarkozy « Eikonal », l’accord secret qui a permis à la NSA d’espionner l’Allemagne Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger L’espionnage mené par la NSA a choqué l’Allemagne. Les révélations, à l’été 2013, d’une surveillance massive de l’activité des Allemands sur Internet par les services américains ont considérablement refroidi les relations diplomatiques entre les deux pays. Mais l’Allemagne n’était pas aussi innocente qu’elle a voulu le faire croire. Les premiers documents portés à la connaissance de la commission d’enquête parlementaire du Bundestag sur cette affaire offrent de nouvelles explications sur cette surveillance et sont accablants pour les services de renseignement et l’exécutif allemand. Lire : Le Bundestag va enquêter sur les écoutes de la NSA

Le site Groklaw baisse le rideau à cause de la surveillance de la NSA ! Coup de tonnerre dans la blogosphère ! Le célèbre site Groklaw vient de publier un poignant dernier billet, dont nous vous proposons la traduction ci-dessous. En cause, la surveillance et l’impossibilité de sécuriser sa communication par courriel, suite aux récentes révélations de Snowden. Prism : la NSA espionne aussi l'Union européenne © AP/Kin CheungLa NSA espionnait dans le cadre du programme de surveillance Prism plusieurs bureaux de l'Union européenne, montrent des documents secrets dont "Der Spiegel" a pris connaissance. Les services de renseignement américains espionnaient dans le cadre du programme de surveillance Prism plusieurs bureaux de l'Union européenne, dont ils avaient réussi à pénétrer les réseaux informatiques, montrent des documents secrets dont l'hebdomadaire allemand Der Spiegel a pris connaissance. Le magazine allemand cite dans un article publié samedi 29 juin un document classé "strictement confidentiel" de la National Security Agency (NSA) daté de septembre 2010, que l'informaticien Edward Snowden a emporté dans sa fuite après avoir dévoilé l'existence de Prism et que les journalistes du Spiegel ont pu lire en partie. Edward Snowden se trouve depuis presque une semaine dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou, en attendant la réponse de l'Equateur à sa demande d'asile politique.

L’Islam: religion ou arme de manipulation massive? Qu’est-ce que l’Islam exactement? Il s’agit incontestablement de l’une des plus grandes religions de cette planète, une religion qui chaque jour nous est vendue telle quelle par les médias, les associations et les politiques, qui est au centre de toutes les polémiques et que l’on croise même dans la rue, mais combien savent exactement ce qu’est cet Islam que l’on nous vante chaque jour dans les médias? Pour faire un peu dans les statistiques: les musulmans sont 1,58 milliards sur la planète, derrière les chrétiens qui sont suivant les statistiques de 2011 au nombre de 2,31 milliards. Pour la France, il y aurait 4,7 millions de musulmans suivant des chiffres datant de 2010, d’autres chiffres estiment ce nombre en 5 et 6 millions. Il n’y a qu’un seul Islam Il y a malgré tout un souci dans l’équation: donc suivant les médias, les politiques, les penseurs et autres fortiches du neurone, en France, il y a l’Islam et les musulmans, et cela s’arrête là!

La NSA déploie des agents doubles pour saboter Internet- m.01net.com Sécurité15/10 à 16:42 Mis à jour le 15/10 à 17:58 La NSA déploie des agents doubles pour saboter Internet Pour assurer son hégémonie dans le cyberespace, l'agence américaine n'hésite pas à s'appuyer sur des techniques d'espionnage traditionnel, comme placer des taupes dans des entreprises étrangères. Dans l’imaginaire collectif, la NSA est avant tout une organisation où tout le monde travaille derrière des écrans, au quatrième sous-sol d’un bunker. Or, des documents d’Edward Snowden révèlent que cette agence secrète emploie aussi des techniques de renseignement plus classiques, comme par exemple les agents doubles.

Related: