background preloader

L'École numérique » Inviter des élèves en difficulté à créer leurs blogs ? 

L'École numérique » Inviter des élèves en difficulté à créer leurs blogs ? 
Stéphanie de VANSSAY Enseignante spécialisée à dominante pédagogique en RASED1, Stéphanie de Vanssay s’attache à proposer à des élèves de cycle 3 en difficulté des tâches complexes à travers la création de blogs. Pourquoi ? Pourquoi faire complexe quand on pourrait faire simple ? Quand on pourrait penser que des élèves fragiles devraient au contraire bénéficier de tâches simplifiées ? Valoriser par la complexité Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, la multiplication des communications, l’accès à l’information, la mondialisation… notre vie continue de se complexifier jour après jour. Développer la rédaction et la recherche documentaire Depuis plusieurs années, je propose aux élèves de cycle 3 en difficulté dans le domaine de la maîtrise de la langue, de créer de A à Z un blog personnel sur un sujet qu’ils connaissent et qui leur tient à cœur. Prendre confiance en soi Élève acteur et auteur Acquérir de nouveaux « savoir-faire » Un progrès dans le rapport à l’erreur Related:  Différenciation à l'école par le numérique

Le numérique à l’école pour adapter les parcours d’apprentissage Pour les élèves en difficulté tout particulièrement, les outils numériques viennent enrichir les dispositifs de pédagogie différenciée. La pédagogie différenciée, entre activité collective et apprentissage personnalisé Ancrée dans les réflexions sur les pratiques de l’éducation depuis le début du XXe siècle (voir historique Wikipédia), la pédagogie différenciée a pour but d’adapter au sein d’un groupe le parcours scolaire des élèves en fonction de leurs différences. Elles peuvent être d’ordre socio-culturel, pour les élèves maîtrisant mal la langue par exemple, d’ordre moteur ou cognitif pour des jeunes souffrant de ‘’troubles DYS’’* par exemple et nécessitant un apprentissage avec un rythme et des outils adaptés. Les technologies numériques pour la pédagogie différenciée Le numérique pour adapter le soutien scolaire

Le numérique peut-il lutter contre l’échec scolaire ? Entretien avec Sandra Enlart, chercheuse associée en sciences de l’éducation à l’Université Paris-Ouest Nanterre (1), à l’occasion de la journée du refus de l’échec scolaire, mardi 20 septembre, consacrée cette année au numérique. La Croix : Quels sont les atouts du numérique pour les apprentissages scolaires ? Sandra Enlart : Le premier grand avantage du numérique reste la simplicité et la rapidité de l’accès aux ressources. Le deuxième, c’est la personnalisation des processus d’apprentissage, avec la possibilité de comprendre et d’avancer à son rythme. Enfin, le rapport à l’outil numérique permet aussi de sortir de la symbolique habituelle maitre-élève, ce qui peut débloquer des situations chez des enfants ou des adolescents en échec scolaire. > Retrouvez notre dossier sur le numérique à l’école Quelles sont les limites de ces outils ? S. L’aspect ludique, souvent mis en avant comme un atout, peut-il faciliter les apprentissages ? S. S. > Retrouvez toutes les questions famille Newsletter

Les technologies au service des enfants en difficulté d’apprentissage Les enfants aux prises avec un trouble envahissant du développement travaillent maintenant avec des tablettes électroniques en classe. Selon la psychoéducatrice et membre du conseil des ressources éducatives à la CSPO, France Paquette, cet outil peut être adapté à tous les niveaux de développement cognitif. «Il y a des préalables pour utiliser un système de communication alternatif. Il faut pouvoir associer des images à des mots. On a une trentaine d’élèves qui étaient admissibles et on en a ciblé une vingtaine qui pourrait vraiment bénéficier de façon plus accrue du système.» Les tablettes électroniques sont utilisées de différentes façons grâce à différentes applications. «Des élèves sont au niveau de faire des choix pour ce qu’ils veulent manger pour dîner. Il y a également façon de créer un aide-mémoire pour effectuer certaines tâches. Technologies adaptées pour tous La CSPO a également introduit des nouveaux outils pour les élèves au cheminement «normal».

La voie numérique pour des élèves différents Perturbatrices les TICE ? Il y a longtemps qu'on le sait. Leur capacité à interroger le système éducatif là où ça fait mal est même une de leurs grandes qualités. C'est aussi ce que montrent Julie Higounet et Elizabeth Chaponot. En déplaçant les règles du jeu scolaire, les TICE peuvent fortement perturber la limite entre les élèves qui fonctionnent bien et ceux "en difficulté". Si les usages numériques peuvent exclure, ils peuvent aussi, c'est ce qui est conté ici, se faire inclusifs. L'école française souffre de ne pas savoir ouvrir la porte à certains élèves, ceux dits «en difficulté». Louise et Michael, sont deux de ces réfractaires au cadre pour qui le bénéfice d'une entrée ponctuelle et pensée par le numérique aura permis d’obtenir des résultats inattendus et prometteurs. Tablette : des bénéfices inattendus Louise a 4 ans. Michaël, heureusement "laissé pour compte" Michael a 8 ans. Très rapidement l’équipe a pu observer des éléments de fonctionnement totalement imprévus initialement.

La plus-value des technologies numériques pour les élèves dyslexiques Par Bacquelé Vanessa, Docteure en sciences de l’éducation, ATER à l’Université Lumière Lyon2 : Le recours aux technologies numériques par les élèves dyslexiques ouvre de nouvelles voies d’accessibilité au langage écrit en leur facilitant l’accès au texte et en assurant des étayages lors du passage à l’écrit. Le recours à ces outils peut être vecteur de progrès dans la mesure où sont assurées des démarches d’évaluation des besoins de l’élève, où l’acceptabilité sociale des outils numériques est prise en compte et si un soutien à l’usage est pensé par les enseignants dans le cadre d’une pédagogie universelle (transposition dans le contexte éducatif de principes d’accessibilité architecturale visant à anticiper au maximum les besoins). Au cours de l’année scolaire 2015-2016, 21,9 % des élèves en situation de handicap scolarisés dans le second degré ont bénéficié de matériel pédagogique adapté (DEPP, 2016). Un accès facilité au texte et à sa compréhension Conclusion Bibliographie Voir aussi

Neurosciences et numérique pour une pédagogie du succès Un autre regard sur l’échec scolaire Avec la rentrée des classes, les préoccupation des parents, des enseignants et de l’ensemble de la communauté éducative se tournent vers les challenges de cette nouvelle année scolaire. Beaucoup de discours mentionnent la "lutte contre l’échec scolaire" et il est évident que cette question mérite toute notre attention. Ainsi, sans entrer dans une analyse détaillée des statistiques de l’échec scolaire, on observe, en consultant la dernière livraison des "Indicateurs de l’enseignement 2013" publiée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, qu’un nombre important de nos enfants sortent de l’enseignement primaire et secondaire avec une ou plusieurs années de retard. Le taux de réussite, au terme de la première année, des élèves qui entreprennent des études supérieures de type court était globalement en 2011 de 53% pour les élèves "à l’heure" et de 32% pour ceux "en retard". Comprendre l’acte d’apprentissage Neurosciences et TICE l’attention. Pour en savoir plus

Le CDI dans les nouveaux dispositifs d'aide et d'accompagnement Quelle place peuvent prendre les professeurs documentalistes dans l'aide à apporter aux élèves au sein des nouveaux dispositifs d'aide et d'accompagnement pédagogique ? L'une des lacunes souvent signalée est la difficulté qu'ont les élèves à rédiger et à personnaliser leurs productions. Il semble peu facile aux enseignants d'aider les élèves dans cette tâche qui se déroule bien souvent en dehors du cours. Le dossier Le plagiat à l'école propose des idées de formation des élèves, notamment des aides « techniques » (sources, références, citations, paraphrases). Certaines démarches sont déjà éprouvées mais méritent tout de même leur place dans ce cadre, d'autres montrent une étape à prolonger au fil du cursus des élèves, un outil comme Xmind semble apporter véritablement un plus dans leur pratique.

Les technologies au service des enfants en difficulté d’apprentissage La commission scolaire des Portages de l’Outaouais (CSPO) met à l’essai de nouvelles technologies pour dynamiser les interactions dans ses classes. Les enfants aux prises avec un trouble envahissant du développement travaillent maintenant avec des tablettes électroniques en classe. Selon la psychoéducatrice et membre du conseil des ressources éducatives à la CSPO, France Paquette, cet outil peut être adapté à tous les niveaux de développement cognitif. «Il y a des préalables pour utiliser un système de communication alternatif. Les tablettes électroniques sont utilisées de différentes façons grâce à différentes applications. «Des élèves sont au niveau de faire des choix pour ce qu’ils veulent manger pour dîner. Il y a également façon de créer un aide-mémoire pour effectuer certaines tâches. Technologies adaptées pour tous La CSPO a également introduit des nouveaux outils pour les élèves au cheminement «normal».

Utiliser les TIC pour aider les élèves en difficulté Aujourd'hui, plusieurs arguments sont unanimement retenus dans l'utilité du recours aux technologies de l'information et de la communication à l'école et plus particulièrement dans les situations pédagogiques mise en place pour aider les élèves rencontrant des difficultés. On ne reviendra pas ici sur les conditions supplémentaires décrites comme parties prenantes de l'efficacité des dispositifs (pédagogie de projet, équipement minimal, formation, ...) mais retenons quand même les avantages signalés: Pourquoi ne pas tenter une entrée différente (varier ses supports de travail, créer un moment autre que l'habituelle situation de classe) par l'utilisation des diverses possibilités offertes par les TIC? L'efficacité de la mise en œuvre est liée aux potentialités du support utilisé, à retenir en particulier pour le choix des outils les possibilités de: - Diversifier les situations. - Différencier les parcours selon les difficultés des élèves

Eléments de définition Des pistes de différenciation pédagogique en classe : parcours facile / parcours difficile 15 Shares Share Tweet Email La grande souplesse d’utilisation des outils numériques permet de plus en plus de différencier le travail des élèves dans et hors la classe. En effet, il me semble que ce choix va avoir deux effets bénéfiques : ⁃ la création d’une certaine empathie envers le document étudié puisque choisi par l’élève selon l’intérêt qu’il y a trouvé. ⁃ l’implication plus grande dans la réalisation de la tâche demandée. Pour cela, je mets en place deux types d’activités. Une série de questions, des documents : le cours dont vous êtes le héros. Une activité qui me semble assez classique mais qui n’est pas réalisable sans outils numériques (ordinateurs ou tablettes), à moins de multiplier les photocopies. Par exemple, pour étudier l’importance des ports en France au XVIIIe siècle, les élèves peuvent choisir d’étudier les peintures de Vernet parmi le port de Bordeaux, de Marseille, la Rochelle, Toulon etc. Parcours facile / difficile : Bilan des activités lu : 4608 fois

Dispositifs numériques d'accompagnement Intégrer des outils numériques et en tirer parti pour un apprentissage plus efficient L'exploitation du numérique fait désormais partie intégrante de l'enseignement des langues. Les supports numériques s'intègrent à la pédagogie des langues de diverses manières. La baladodiffusion La baladodiffusion permet de travailler la réception orale et la production orale. Sa pratique vise à : mettre en place des échanges de fichiers sonores numériques ;travailler la réception orale comme la production orale. Les plus-values pédagogiques : la mutualisation de ressources entre enseignants est facilitée, par exemple grâce au cahier de textes partagé sur l'ENT de l'établissement. La vidéo-projection La vidéo-projection associée à la diffusion du son est un moyen de proposer plusieurs types de supports (son, image et texte par le biais du TNI notamment) pour travailler toutes les activités langagières. Cette pratique favorise : Les tablettes numériques Les tablettes numériques constituent un support multimédia de réception et de production très riche pour les élèves. Internet Les jeux sérieux

Le numérique et l'école

Réaliser un blog est une excellente idée pour l'élève en difficulté de produire quelque chose de valorisant: il devient acteur et auteur, il se montre actif et motivé, il fournit plus volontiers des efforts pour soigner l'orthographe et la syntaxe, pour trouver l'information. C'est une occasion pour l'élève de se familiariser avec les nouvelles technologies de la communication et d'acquérir de nouveaux "savoir-faire".
Placer un élève en difficulté dans cette position est particulièrement intéressant pour restaurer son estime de soi et sa confiance en lui. by iomioana Mar 5

Related: