background preloader

La cité radieuse, par Le Corbusier (Prado - Marseille)

La cité radieuse, par Le Corbusier (Prado - Marseille)
Related:  Le Corbusier

le corbusier: structure d'un appart Le Corbusier expose son plan d'urbanisme pour Paris le corbusier Modulor le corbusier:structure à tiroir Rêves d’architectes (3/3) : Chandigarh par Le Corbusier Ville nouvelle sortie de terre dans les années 50, Chandigarch respire encore l'air du Corbusier, son concepteur. Même si le temps a fait son travail de sape. « Corbusier was right ! » Dans son bureau de l'univer­sité, le Pr Rajiv Lochan rit dans sa grosse moustache. « Votre grand architecte n'avait rien compris à l'Inde. Il a créé une fiction, un rêve de ville, une construction très intellectuelle... qui, bizarrement, fonctionne. “Corbusier was a socialist ” Déjà, il y a le cadre. En 1950, quand les émissaires du Premier ministre indien Nehru débarquent à l'agence parisienne de Le Corbusier avec cette commande improbable d'une ville nouvelle pour un pays neuf à 6 000 kilomètres de chez lui, l'architecte les éconduit. Frappe d'abord à Chandigarh le système de voiries, très hiérarchisé, en sept niveaux de circulation. La ville est un corps « La négligence de mes compatriotes me laisse sans voix », murmure Manmohan Sharma, 90 ans, ancien architecte en chef de la ville.

Cité radieuse de Marseille Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Réalisation[modifier | modifier le code] Pour la réalisation de cet immeuble de grande hauteur (IGH), Le Corbusier crée l'Atelier des Bâtisseurs (AtBat), qui regroupe des architectes et des ingénieurs, dirigé par l'ingénieur d'origine russe Vladimir Bodiansky. Les architectes André Wogenscky, Georges Candilis et Jacques Masson collaborent au chantier au sein de cette structure. Un grave incendie a eu lieu à la Cité Radieuse le 9 février 2012[8][9],[10]. Histoire[modifier | modifier le code] Sortie de la Seconde Guerre mondiale, la France a besoin de se reconstruire. La Cité radieuse est finalement inaugurée en 1952, après cinq ans de travaux, malgré de nombreuses critiques politiques (le maire de Marseille, alors communiste[réf. nécessaire], s'oppose au gouvernement de Charles de Gaulle) et architecturales (ce « cube de béton » reste encore aujourd'hui critiqué). Principe architectural[modifier | modifier le code]

Le Corbusier: le MODULOR Inde : le rêve évaporé de Chandigarh L'hiver indien vient de rendre les armes et s'il n'y avait ces légères brumes à l'horizon pour envelopper encore les premières pentes de l'Himalaya, on pourrait se croire en Europe au début du printemps, lorsque le soleil d'avril commence à réchauffer la terre. Nous ne sommes que début février et sur la grand-place du Capitole de Chandigarh, la lumière blanche est écrasante. Aucune âme qui vive alentour ou presque. Sur l'immense dalle de béton qui les sépare, la Haute Cour de justice à l'est et l'Assemblée parlementaire à l'ouest, se toisent, tels deux monstres qui s'apprêteraient à disparaître. Le temps n'existe plus. Pour accéder au Capitole, conçu à l'origine comme une agora grecque ouverte au peuple de Chandigarh, il faut montrer patte blanche, remplir un formulaire, passer sa sacoche aux rayons X, franchir une haute clôture barbelée sous escorte militaire et subir un énième contrôle d'identité. Un contre-modèle pour le pouvoir indien Des bidonvilles et très peu de mixité sociale

T-D Le Corbusier, La Villa Savoye - Histoire des arts au collège de Mormant Le Corbusier : La Villa Savoye à Poissy (1929) Charles Edouard JEANNERET (1887-1965), dit Le Corbusier, architecte, urbaniste, théoricien et peintre. Les premiers chefs d'œuvre de Le Corbusier sont d'un style "cubique", comme la Villa Savoye à Poissy (1929). La conception de cette villa illustre 5 principes constructifs de Le Corbusier, rendus possibles par les nouvelles techniques ( béton, acier ) , et dont l'intérêt est d'élargir le champ de création (volumes, jeux de lumière, ... ) : utilisation de pilotis, qui expriment la séparation des fonctions portantes et des cloisons le plan libre : ce ne sont plus les murs qui portent, mais les poteaux, ce qui permet une grande liberté dans l'agencement des volumes la façade libre : comme elle ne porte plus, elle peut se faire très mince, voire être entièrement en verre la fenêtre en longueur : elle laisse entrer la lumière à flots le toit terrasse : à la place des combles, on peut aménager des jardins, solariums, piscines....

Related: