background preloader

La Guerre 14-18 - La couleur des larmes

La Guerre 14-18 - La couleur des larmes

http://www.memorial.fr/10EVENT/EXPO1418/fr/visite.html

Related:  Première Guerre mondialeLa grande Guerre 1914-1918La Grande GuerreHistoire des arts

Quiz : La Première Guerre mondiale commence dans les Balkans - fran... Francetv.fr plus Histoire Niveau : moyen Jouer 28 juin 1919 : le traité de Versailles entre paix et revanche Les 27 délégations dans la galerie des glaces du château de Versailles. © DR Il n'aura fallu que 45 minutes pour signer la paix qui met fin à quatre années d'hécatombe sans précédent. 27 délégations représentant 32 puissances se sont réunies dans la galerie des glaces du château de Versailles. Le traité crée la Société des nations et définit les sanctions contre l'Allemagne, forcée à accepter ce qu'elle considère comme un "diktat". Ils sont quatre.

Cartographie 1914-1918 - Carte des positions au 14 aout 1914 Cartographie 1914 - 1918 Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par <img width="80" height="15" src=" alt="WebAnalytics" /> 14 aout 1914 : Offensive française en Lorraine et en AlsaceL'armée anglaise commence à débarquer Cliquez sur la carte pour l'obtenir en haute résolution.

Le 20e siècle - 1001 Tableaux Le vase bleu Par Édouard Vuillard Le vase bleu Par le peintre français Édouard Vuillard... Portrait de Mme (...) Par Anders Zorn HDA BO n°32 du 28 août 2008 : Organisation de l’enseignement de l’histoire des arts Circulaire du 3-11-2011 : Évaluation de l’histoire des arts au Brevet Synthèse des textes officiels pour l’oral d’histoire des arts LIVRE 2 : DES TEMPS MODERNES AU XIXème siècle LIVRE 3 : DU XIXème AU XXème siècle

Les gueules cassées de la Grande Guerre ... Document 2004 - " Sophie Delaporte comble un vide comme si l'expérience était proprement indicible. Pionnier et précieux. " Le Monde. " Elle a accompli un travail remarquable, remontant le chemin de croix de ces soldats, traitant aussi bien de la médecine d'urgence, de la chirurgie réparatrice de la face que de leurs souffrances et de leur détresse morale. " Anne Muratori-Philip, Le Figaro. " L'ouvrage écrit par Sophie Delaporte fait partie de ceux qu'on a le devoir de regarder en face. Comme le visage de ces hommes défigurés qu'on ne pouvait, littéralement, plus dévisager ". Christophe Violette, Ouest-France. " L'auteur s'est penchée sur ces " oubliés de l'histoire ", dont beaucoup, défigurés, ont terminé leur vie à l'écart des leurs et du monde, vivant en autarcie dans des institutions spécialisées. " Antoine de Gaudemar, Libération. Sophie Delaporte Stéphane Audouin-Rouzeau (Préfacier)

Sur Facebook, un poilu raconte (presque) sa guerre de 1914-1918 "L'ordre vient de tomber. Avec Eugène, on prend le train ce soir pour rejoindre le front" : même près de 100 ans après la Première Guerre mondiale, cette phrase fait froid dans le dos. Elle est issue de la page Facebook de Léon Vivien, 29 ans, instituteur dans le XIVe arrondissement de Paris. Ce personnage a été imaginé par le musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) et l’agence DDB Paris qui se sont demandé quelle serait la teneur des contenus si Facebook avait existé en 1914. Bibliothèque numérique deRoubaix - L’organisation allemande “…On avait l'impression trop nette que la guerre, la haine, comme le travail, la faim, la souffrance, c'est surtout fait pour les humbles, le peuple…” Maxence Van der Meersch, Invasion 14 L’organisation allemande L’armée allemande s’organise dès son arrivée dans une ville à l’arrière du front. Une kommandatur s’installe dans l’hôtel de ville, les blessés sont répartis dans des lazarets, des bâtiments très divers sont réquisitionnés pour loger la troupe.

Pour un enseignement de l’histoire de l’art Monsieur le Président, Vous avez inauguré votre quinquennat par un geste fort, un hommage à Jules Ferry, qui a tant œuvré pour lutter contre l’analphabétisme et pour créer l’Ecole de la République. Mais un autre analphabétisme est tout aussi injuste : l’analphabétisme visuel. Car, dans un monde saturé d’images, il est devenu fondamental de savoir regarder et comprendre une image, qu’elle apparaisse sur un écran de télévision, d’ordinateur, de PlayStation, ou dans un musée.

» Histoire des Arts - En attendant le cours d'Histoire-géo… Histoire des Arts : Tres de Mayo de Goya (4°) Pour comprendre ce qu’est le sentiment national et quelles en sont les manifestations et les conséquences sur les populations, nous avons fait l’étude du tableau de Goya, Tres de Mayo. Il est possible d’aller plus loin et de vous enrichir … Histoire des Arts : le Dictateur de Chaplin [Spécial Verdun 2016] Le rôle des femmes dans l’industrie de la Grande Guerre « Debout, femmes françaises, jeunes enfants, filles et fils de la patrie, déclare René Viviani le 7 août 1914. Remplacez sur le champ de travail ceux qui sont sur le champ de bataille. Préparez-vous à leur montrer, demain, la terre cultivée, les récoltes rentrées, les champs ensemencés. » C’est sur ces paroles que le président du Conseil exhorte les femmes de France à remplacer les hommes partis au front. En effet, comment pallier la pénurie de main-d’œuvre entraînée par la mobilisation générale ? Et comment ralentir, voire inverser la chute du pouvoir d’achat des ménages due à l’absence de salaire du conjoint affecté au front ? En légalisant le travail féminin.

14-18 : les 10 films qu'il faut avoir vu De Chaplin à Tavernier, la Grande Guerre a laissé des traces dans le septième art. Sélection des 10 films incontournables. La magnifique intuition de Chaplin qui ne connut pas la guerre mais y jette Charlot dès 1918 (Shoulder Arms), la terreur pure du livre, puis du film de Dalton Trumbo, Johnny got his gun (1971) qui déchiquète le corps humain, la stupéfiante reconstitution des Croix de bois par Raymond Bernard (1931) ou encore La Vie et rien d’autre (1989) et Capitaine Conan (1996), les deux films de Bertrand Tavernier... autant de chefs-d’œuvre – on évitera l’expression « films culte » – à avoir vu sur la guerre de 14. 1. Scène finale des Sentiers de la gloire, de Stanley Kubrick (1957) 2.

Les monuments aux morts, mémoire de la guerre - 1918, la Grande Guerre s'achève... - Dossiers Le monument aux morts d’Annot (Alpes-de-Haute-Provence). Photo : Xavier Lambours © La Documentation française. Agrandir l'image C’est juste au sortir du conflit que sont érigés partout en France des monuments aux morts de la Grande Guerre ; dans chaque ville, chaque village, là où ces hommes vivaient et travaillaient. Sur les champs de batailles, là où ils sont tombés, leurs restes reposent dans de grands cimetières et ossuaires. Ces marques de mémoire et de deuil sont analysés par Annette Becker dans "La Grande Guerre, entre mémoire et oubli" (Cahiers français n° 303, juillet-août 2001).

Related: