background preloader

Conduite de réunion

Conduite de réunion
Mars 2017 Organiser une réunion Les réunions sont un moyen de partager, au sein d'un groupe de personnes, un même niveau de connaissance sur un sujet ou un problème et de prendre des décisions collectivement. Néanmoins, les réunions sont « chronophages » (traduisez « consommatrices en matière de temps ») et doivent donc être les plus courtes possible et menées dans un soucis d'efficacité, afin notamment de déboucher sur des actions concrètes. On appelle conduite de réunion l'ensemble des actions à entreprendre afin d'organiser et de mener une réunion dans de bonnes conditions et permettant de la faire suivre d'effets. Cet article constitue un ensemble de recommandations afin de vous permettre de vous aider à organiser vos réunions. Avant la réunion Opportunité de la réunion Avant tout chose, la raison d'être de la tenue d'une réunion doit être mûrement réfléchie afin de ne pas céder aux travers de la « réunionnite aigüe » : Quel est l'objectif de la réunion ? Périmètre de la réunion Related:  Animation de groupes

Comment préparer et mener une réunion efficace Vous devez préparer et animer une réunion mais chez vous réunion rime avec réunionite. Vous ne savez pas comment vous y prendre, comment préparer cette réunion, comment l’animer ? Qu’elle soit qualité, stratégique, de direction, commerciale, de production, une réunion efficace est une réunion bien préparée à la fois par l’animateur, mais aussi par les participants, parce que se préparer c’est se donner les moyens d’atteindre ses objectifs. Le succès d’une réunion repose sur sa préparation, la qualité de son animation (qui réside dans l’aptitude de l’animateur à encadrer le déroulement de la réunion et à développer un climat propice à l’échange et à la construction), la pertinence de sa restitution (compte rendu, plan d’actions concrètes, etc.). Soyez ponctuel Commencez à l’heure prévue et n’acceptez pas les retardataires, ils éviteront ainsi d’être en retard les prochaines fois. Besoin d'aide ou d'information ? Métier : Responsable qualité

aide_info_comtçamarche Utilisation des balises et du curseur Lu' à tous. J'aurais une suggestion à (vous) faire... Comme beaucoup de personnes, j'utilise les balises pour la mise en forme... Et... Rédiger des synthèses percutantes - Compte-rendu, Rédaction > Votre lecteur est le roi Avant toute chose, ciblez les attentes de votre lectorat. Le contenu, le ton et l'approche de votre synthèse ne seront pas les mêmes si vous vous adressez à vos collaborateurs, à votre manager ou aux clients de votre entreprise. Partez toujours des connaissances déjà acquises par votre lecteur, et des besoins immédiats des services. Inutile de vous perdre dans un historique détaillé ou dans une problématique trop large. Stimulez votre esprit de synthèse ! > Étude des documents : gardez votre problématique en tête La lecture des documents compte pour une bonne part du travail. > Les 5 W : amis des journalistes et des assistants ! Au moment de bâtir votre plan, inspirez-vous des fameux 5 W des journalistes :- who (quels acteurs) ;- what (sujet) ;- why (pourquoi en parlez-vous) ;- with what (moyens, outils) ;- when (délais, projections) ;- et le cas échéant where (où). > Tout est dans la mise en page ! Vous avez fini ?

Conduite de réunion : les cinq comportements à analyser Dans une de ses dernières newsletters adressées aux dirigeants d'entreprise, RHR International, société de conseil spécialisée dans la psychologie du comportement des personnes et des groupes et dans le fonctionnement des organisations, recommande de prêter attention au process knowledge. « Il ne s'agit pas d'une méthodologie stricte, plutôt de différents éléments entrant dans le processus de décision et auxquels nous recommandons de prêter attention, explique Olivier Schobbens, directeur général. Cela permet de renforcer son aptitude à convaincre et à influencer le cours des choses. » Pour améliorer ses capacités d'observation et mieux comprendre la façon dont un groupe prend ses décisions, quelles sont les motivations, les inquiétudes et les ambitions des participants, cinq types d'informations sont utiles. Une grille de lecture à garder à l'esprit lors de vos prochaines réunions. 1. On le sait, le langage non verbal est souvent au moins aussi éloquent que les mots qui sont échangés.

Organiser sa vie pour mieux vivre - fiches à imprimer Organisons notre vie, pour la simplifier Tout commence par l'organisation de ces activités quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles. Certaines taches sont simples à accomplir, d'autres nécessitent de les pré-traitées pour être facilement planifiées. Téléchargez, imprimez et utilisez les fiches pour organiser votre vie Je vous propose d'améliorer et d'ajouter régulièrement "ces fiches d'organisation". Quelques suggestions pour améliorer son quotidien tout de suite... Supprimer la télévision (et... gagner 100 € par an). Comment le logiciel Kplan peut-il vous être utile ? Vous aidez à prendre votre vie en main Les clés pour prendre la parole en réunion avec succès - Réunions, Méthode Au-delà de l'expertise associée à votre fonction d'assistante, la communication joue un rôle déterminant dans votre réussite professionnelle. Et pourtant, prendre la parole en réunion est un moment que vous appréhendez : vous n'avez pas confiance en vous ;vous avez peur de bafouiller ;le trac vous paralyse ;vous craignez le fameux "trou de mémoire". Voici trois étapes pour réussir vos prises de parole. > Étape 1 : apprivoiser le trac - La peur de prendre la parole en public est une des peurs les plus fréquemment évoquées par nos contemporains1. - La source du trac réside bien souvent dans notre trop grande exigence vis-à-vis de nous-même. - Relativisez l'enjeu de la situation. - Pensez à respirer. - Enfin, il faut savoir que le trac est aussi notre allié. > Étape 2 : préparer son intervention La bonne connaissance d'un sujet ne suffit pas, il faut lui ajouter de la préparation. - Les bonnes questions à se poser Quel est mon auditoire ? - Faire son plan 1. 2. 3. - Préparer ses notes 1. 2. 3.

Qu’est-ce qu’une conciliation ?  - Les modes alternatifs de règlements des conflits Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> La conciliation désigne l’arrangement amiable auquel parviennent des personnes en conflit, au besoin avec l’aide d’un tiers. Il s’agit d’un mode alternatif, rapide et gratuit de règlement des litiges dont la nature ne nécessite pas l’engagement d’une procédure judiciaire. La conciliation implique généralement l’intervention d’un tiers : le juge peut jouer lui-même ce rôle, c’est notamment prévu dans le cadre de la procédure suivie devant le tribunal d’instance, ou bien confier cette mission à un tiers. Le conciliateur est chargé de rencontrer les parties, de les écouter et de les inviter à adopter une solution de compromis. La conciliation peut concerner divers litiges de la vie quotidienne : conflit de voisinage, difficulté de recouvrement d’une créance, contestation d’une facture, problèmes entre le propriétaire et le locataire d’un immeuble.

Article - 10 conseils pour la gestion du temps 10 conseils pour améliorer son organisation et gagner du temps ! 1 - Faites des listes ! Notez tout, et ne faites pas uniquement confiance à votre mémoire.Je vous conseille d'utiliser 3 listes:Sur une feuille A4 : Tout ce qu'il y a faire sur le long termeSur un post-it grand format: toutes les tâches de la semaine ou du mois.Sur un mini post-it: les tâches du jours à accomplir (par ordre d'importance).Chaque soir vous faites un point sur ce que vous avez accompli, ce qu'il reste à faire en barrant les activités réalisées sur les listes. 2- Concentrez-vous sur 1 travail et finissez-le avant de passer à autre chose ! Pour cela s'appliquer une discipline: Fermer Outlook et ne le rouvrir que toutes les 2 heures, se définir des plages detravail (par exemple en se faisant des auto-réunion dans Outlook). 3- Accomplissez le travail de réflexion en deux temps: 4- Evitez les distractions ! 5- Rangez vos dossiers ! 7- Imposez-vous un temps maximum pour les activités consommatrices de temps !

Conduite de réunion : comment mieux gérer votre stress - Questions d'emploi Bonjour Gilles Je viens de prendre mon premier poste et suis terrorisée à l’idée de conduire des réunions. Je dois justement en animer une la semaine prochaine et je crains de perdre mes moyens. Comment redresser la barre ? Nathalie Bonjour Nathalie, Vous devez tout d’abord identifier ce qui vous fait peur. Comment gérer un élément perturbateur en réunion ? 1er point : je vous encourage entre aujourd’hui et la semaine prochaine à faire la liste de toutes les objections que l’on pourrait vous faire. 2e point, le jour J, si quelqu’un pose une question déstabilisante vous avez le choix de dire que vous n’avez pas la réponse à sa question, mais que vous la lui fournirez dès la fin de la réunion. C’est à vous que revient la charge de rester dans le sujet et dans le timing de cette réunion. Gilles Payet

4.8 Les conflits On retrouve souvent les mêmes sources de conflit dans un groupe. La plupart sont due à la recherche de besoins non satisfaits par des participants : Attirer l'attention, désir d'avoir ce que l'autre détient, défense de ses intérêts, avoir encore plus... Première source de conflit : Attirer l'attention Comme dans tout projet regroupant plusieurs personnes, il peut advenir des conflits. Pour éviter cela il faut éviter les titres et les éléments de reconnaissance attribués par une personne ou par un petit groupe. Deuxième source de conflit : Le désir mimétique Comme nous l'avons vu dans le chapitre sur les communautés, il existe un mécanisme global, le cycle mimétique. Pour éviter cela, il faut dès qu’un cycle mimétique se met en place l’expliciter pour le rendre visible. Troisième source de conflit : Le Conflit d'intérêt Le conflit est souvent la manifestation d'une séparation entre l'intérêt d'une personne et l'intérêt collectif. Quatrième source de conflit : Changement de statut

Huit astuces pour gagner du temps On court tous après sa montre, en pestant contre les pertes de temps irritantes qu'on subit, les jugeant inéluctables. Or, il n'y a pas de fatalité. Avec de l'imagination et de la détermination, chacun peut (re)prendre la main et neutraliser ces empêcheurs de tourner en rond. Il s'agit de trouver sa zone de performance individuelle (ZIP) pour s'organiser au mieux. Et de mettre en sourdine ses émotions qui brouillent la logique et la raison. 1. Choisissez un participant qui veille au respect des horaires. 2. Interdisez-vous de donner des intitulés trop généraux à vos mails. 3. Prendre du recul sur ses tâches 5 minutes quatre fois par jour permet d'aérer le cerveau et de redémarrer plus fort sur ses dossiers. 4. C'est un bon moyen d'évincer les retardataires qui vous apostrophent au dernier moment. 5. Rien de plus horripilant que de faire la queue pour renouveler sa carte mensuelle de bus ou de métro, payer son entrée au cinéma ou au musée... 6. 7. Exit les embouteillages ! 8.

Animer une réunion : comment bien organiser une réunion Etape 1 : Vous préparez la réunion Vous devez définir clairement les objectifs ;préparer le plan ;définir la date, l'heure et la durée de la réunion ;choisir un lieu approprié. Enfin, vous lancez les convocations en y indiquant un ordre du jour détaillé. En effet, une réunion ne s'improvise pas. Le jour J, vous devez arriver suffisamment en avance pour préparer la salle et le matériel. Etape 2 : Vous lancez la réunion Vous définissez l'objectif que vous devez atteindre à la fin de la réunion. Vous rappelez l'ordre du jour (c'est-à-dire les différents sujets à aborder) et la durée de la réunion. Vous attribuez à un participant la tâche de prendre des notes. Si les participants ne se connaissent pas tous, réalisez un rapide tour de table pour effectuer les présentations et mettre en confiance les personnes présentes. Etape 3 : Vous pilotez et régulez la réunion Il s'agit d'un rôle délicat et décisif. Vous respectez les interventions et orientez la progression des débats.

Related: