background preloader

Bad buzz : gérer une crise sur les réseaux, les règles d'or

Bad buzz : gérer une crise sur les réseaux, les règles d'or
Chaque année de nombreux articles de blogs mettent les bad buzz à l’honneur. Ils cherchent à expliquer comment s’est produit tel ou tel lynchage numérique, quels sont les supports ou canaux de communication en cause. Moins nombreux mais tout aussi intéressants, les articles sur « La gestion de crise sur les médias et les réseaux sociaux » permettent de comprendre les différents processus mis en place (ou pas) par les entreprises. Comment endiguer la propagation d’un contenu ? Les réponses apportées sont-elles spécifiques à ces supports et pourquoi ? Dans cet article vous découvrirez les règles d’or des plus grands spécialistes de la communication et de la gestion de crise. Des réseaux sociaux plus sensibles que d’autres Il y a réellement deux réseaux sociaux sensibles au bad buzz, terreau fertile à la vitesse de propagation d’un bruit, d’une rumeur, d’un mécontentement… : TwitterFacebook Bad buzz : gérer une crise sur les réseaux, les règles d’or – Comprendre de quoi il s’agit. – Veiller. Related:  Réseaux sociaux : crise et bad buzzBuzzSciences de gestion

Le dircom face au bad buzz et la crise : 10 attitudes gagnantes Avec la publication imminente de « Bad buzz, gérer une crise sur les médias sociaux« , un ouvrage signé par Anthony Babkine et Mounira Hamdi, j’ai le plaisir de lever un (tout petit !) pan du voile de ce livre qui va constituer une authentique référence sur le phénomène du bad buzz et de la crise 2.0. Souvent invoquée mais rarement bien décortiquée, cet opus donne au lecteur une vision périscopique exhaustive de cette tendance née avec les réseaux sociaux. Ces 10 astuces n’ont rien de révolutionnaire en soi. 1) Les réseaux sociaux, tu veilleras Ecouter est essentiel, s’imprégner est encore mieux Le précepte semble d’une évidence cristalline. 2) La réputation numérique, tu nourriras L’époque où il suffisait d’invoquer un message chatoyant pour convaincre le plus grand nombre et protéger sa réputation, est totalement révolue. 3) Les faiblesses de l’entreprise, tu assumeras Personne n’a oublié ce livreur Fedex qui a créé un énorme bad buzz en 2011 Dialoguer, c’est bien. Le pitch de l’éditeur

Créer une vidéo virale : stratégie, petits secrets et coup de dés! J’ai la chance d’avoir des clients merveilleux qui m’inspirent la plupart des sujets traités sur ce blogue. Cette semaine ne fait pas exception. On m’a ainsi récemment interpellée sur la possibilité de créer une vidéo virale, un rêve que caressent bon nombre d’entreprises à la recherche de notoriété à faible coût. Évidemment, conquérir le web et les médias sociaux à la manière de WestJet et de leurs 41 millions de vues sur YouTube n’est pas chose facile. Pour suivre Stéphanie sur d’autres plateformes : Facebook ou LinkedIn. La vidéo elle-même Tout part du concept. Le lancement et la propulsion Faites attention à votre «timing». Finalement, soyez prêts pour le déluge! Une personne doit également être désignée pour réagir aux commentaires qui seront publiés sur les réseaux sociaux (un plan de gestion des réactions négatives serait un atout!). Rappelez-vous qu’une bonne vidéo virale n’a pas besoin de coûter une fortune à réaliser. À la semaine prochaine, Stéphanie Lisez mes billets précédents.

PME : Comment gérer une communication de crise sur les réseaux sociaux ? |Le Blog de Synaptic PME : Comment gérer une communication de crise sur les réseaux sociaux ? Pour une grande entreprise ou une marque connue, une communication de crise est généralement liée à un événement grave, voire tragique. Mais la crise concerne également les PME et les commerces locaux. Un client qui se plaint de votre établissement sur Facebook, une critique assassine sur Yelp ou un tweet qui dénigre vos produits et vous voilà déjà face à une mini crise susceptible de vous faire perdre des clients. Dans tous ces cas de figure, la situation exige une réaction rapide et efficace. A noter que les 5 étapes sont communes à la communication de crise sur les réseaux sociaux comme dans « la vraie vie ». 1) Faire preuve d’empathie Le problème de votre client est votre problème et la première chose à faire est de le lui dire. Faire preuve d’empathie c’est reconnaitre que votre interlocuteur est insatisfait, que ce n’est ni souhaitable ni normal et que vous souhaitez comprendre et trouver une solution.

Les causes d’échec de l’analyse concurrentielle | Intelligence économique et stratégique Analyser les facteurs de réussite d’une démarche d’intelligence économique, oui ! Mais analyser les échecs de cette mise en place … on en parle peu ! Il est vrai qu’il est toujours plus simple de parler d’une victoire que d’une défaite. Ce n’est pas le cas pour Dr. Craig S. Quelques erreurs courantes sont listées : - Définition de l’analyse du problème : le sujet est-il bien défini au départ ? - Planification d’analyse de projet : l’analyste a-t-il élaboré un plan de renseignement et de gestion de projet ? - Erreur de données de collecte : les données sont-elles pertinentes et disponibles? - Outil et erreur liée technique : l’analyste a-t-il utilisé les meilleurs outils et méthodes d’analyse ? - Erreur de synthèse : l’analyste est-il arrivé à une conclusion optimale ou aperçu ? - Erreur de réception de la communication : le décideur a-t-il eu une complète et précise compréhension des conclusions de l’analyste avant que la décision ne soit être prise ? Like this: J'aime chargement…

Communication de crise : gestion et stratégie | LaFrenchCom Communication de crise : quel impact pour votre image ? Dans le pire des scénarios, une crise peut détruire votre marque ou l’image de votre entreprise. Dans des cas de figure moins graves, une crise peut nuire à la réputation de votre entreprise et, à tout le moins, occasionner de l’incompréhension, une perte de revenus et la perte de confiance de vos clients et des consommateurs. On ne peut jamais prévoir quand une crise va survenir ou sous quelle forme, mais il faut s’être préparé aux imprévus. Même l’échec d’une autre entreprise peut nuire à la vôtre – les erreurs d’un concurrent peuvent nuire à l’ensemble du secteur concerné. LaFrenchCom’ a forgé sa réputation grâce aux succès rencontrés sur des cas de gestion de crises en entreprise de grande ampleur. Droit de la presse (injure ou diffamation, rédaction des droits de réponse…).Droit commercial (concurrence déloyale, contrefaçon, parasitisme…).Droit pénal général, droit pénal des affaires, droit pénal du travail.

10 points clés permettant d’identifier un début de bad buzz Il y a quelques semaines, je vous livrais les règles d’or de cinq spécialistes de la communication de crise, aujourd’hui, voici quelques précisions pour éviter tant soit peu d’accoler le hashtag » bad buzz » à votre marque. La détection des signaux faibles (ou signes faibles voir l’excellent article de Camille Alloing sur le sujet) liée à un bad buzz est-elle une utopie ou une réelle pratique, en somme un métier de veilleur ? Les signaux faibles noyés dans un bruit d’informations continues ne sont pas facilement détectables. Leur détection est étroitement liée aux: Niveaux d’équipement du veilleur,Fréquences de vérification des résultats d’un dashboard,Programmations des alertes, la communauté des pairs avec qui, il communique.Aux réseaux sociaux vecteurs de la propagation du bad buzz Les bad buzz ne sont pas cantonnés aux réseaux et médias sociaux, ce serait une grave erreur que de se focaliser uniquement sur ces canaux de communication. Restez à l’écoute de votre réseau professionnel

Les 6 leviers pour faire un buzz Dans mon dernier article, l’ABC du buzz, je vous ai mentionné 6 leviers qui, selon Mark Hughes, vous aideront à transformer votre contenu en buzz. Chose promise, chose due, voici maintenant mon article présentant ces 6 leviers, avec exemples à l’appui! Le tabou L’été dernier, Mark Zuckerberg annonçait sur Facebook la grossesse de sa femme, mais aussi ses fausses couches passées. L’insolite Avec près de 558 millions de vues en 2 ans, la chanson What does the fox say par Ylvis ne tient certainement pas son succès à la qualité de ses paroles, mais plutôt au caractère insolite de celles-ci. Le scandale Cette forme de buzz est de loin la plus utilisée dans les vidéoclips depuis longtemps. L’admiration Je modifierais ici pour l’émotion, plutôt que l’admiration. Plusieurs buzz se sont aussi créés autour d’une cause, élément qui amène bien sûr une grande émotivité. Le secret L’être humain est un être curieux et animé d’une soif de savoir qui peut le mener jusqu’à l’indiscrétion. L’hilarité

Comment éviter, gérer et absorber une crise sur les médias sociaux ? Non cette fois je ne vais pas vous assommer en vous forçant à lire un article de 20 pages, j’ai beaucoup mieux !! La Cantine Numérique Rennaise a organisé le 26 juin dernier, une journée de conférences et de tables rondes sur le thème des médias sociaux. Des intervenants comme Damien Douani ou Jean-Michel Vergne ont par exemple parlé de réseaux sociaux d’entreprise. Pour ma part, j’ai été convié à un débat autour de la crise sur les médias sociaux. J’ai ainsi pu présenter mon point de vue, avec Marie Armand (dirigeante de L’Œil au Carré, agence spécialiste de la veille et de l’e-réputation) et Christophe Millot membre de la Direction Marketing Commercialisation et Intermodalité de Rennes, responsable du compte Twitter @starbusmetro). Voici le synopsis de la réunion : “Avec la montée en puissance de la prise de parole des consommateurs, les crises que doivent affronter les entreprises se déclarent sur des sujets très diversifiés et parfois inattendus ! Qu’est-ce que le web social ?

Quels sont les sept grands secteurs d'avenir pour la France ? Anne Lauvergeon, ex-patronne d'Areva, a remis ce matin à François Hollande son rapport sur l'innovation. Elle identifie sept secteurs clés, où la France peut créer les leaders mondiaux de demain. Que peut vendre la France au reste du monde, afin de créer de la croissance et de l'emploi dans l'Hexagone? C'est le défi auquel répond Anne Lauvergeon, ancienne patronne du groupe Areva, dans le rapport qu'elle a remis ce matin à François Hollande. Réalisé par la commission «Innovation 2030» qu'elle préside, ce rapport dresse un verdict clair: il faut éviter le «zapping» et concentrer l'effort sur sept grands secteurs d'excellence, où la France peut donner naissance à de futurs leaders mondiaux. Ces sept secteurs d'avenir sont le stockage de l'énergie sans lequel il n'y a pas de transition énergétique possible, le recyclage des matières, la valorisation des richesses marines (dessalement d'eau de mer, exploitation des métaux du fond des océans), les protéines végétales et la chimie du végétal.

Réagir à la crise : les principes-clés | Gestion de Crise Lorsqu’une crise survient, il faut travailler dans l’urgence et sous un stress permanent. Des conditions favorables donc aux erreurs de décision et de communication ; erreurs qui s’avèrent bien souvent irréparables pour l’entreprise. Voilà pourquoi, nous vous proposons notre assistance, des premières heures jusqu’à la fin de la crise, pour relever les nombreux défis qui se poseront à vous. Disponibilité en urgence L’assistance en situation de crise n’a de sens que si elle est quasi immédiate. C’est pourquoi, au moins un de nos consultants seniors est toujours disponible afin de répondre immédiatement à une urgence. Si la situation le demande, un consultant vous rejoindra dans la demi-journée. Coaching cellule de crise Une crise ne peut être bien gérée sans une cellule de crise qui le soit aussi. C’est pourquoi, nous pourrons participer activement à votre cellule de crise pour : Communication interne Lorsqu’une crise éclate, les employés sont souvent les premiers concernés par l’événement.

E-réputation : comment ne pas se planter sur les réseaux sociaux ? Cela fait maintenant quelques années que les entreprises ont débarqué sur les réseaux sociaux pour toucher des clients potentiels. Mais si dans beaucoup de cas la stratégie est fructueuse (il suffit de regarder la liste des marques les plus populaires sur Facebook pour s’en rendre compte), dans d’autres cas, la moindre erreur peut se payer cash. Les exemples d’entreprises qui ont perdu de leur notoriété après un mauvais retour sur les réseaux sociaux sont nombreux. On se rappelle du cas de Claire Maoui qui avait fait tremblé la Fnac à l’approche de l’été 2013 ou encore de Dave Carroll, ce musicien américain qui s’était plaint des services de United Airlines, qui avait décidé de ne pas réagir (vous pouvez retrouver ces exemples dans notre article « Pourquoi les marques doivent écouter les médias sociaux« ). Les cas d’AT&T le 11/09/2013 Pour bien comprendre la situation, il faut se remettre dans le contexte de la publication. La réaction d’AT&T Quelques conseils pour les marques Conclusion

Related: