background preloader

FORMATION À DISTANCE : RÉALITÉ OU MIRAGE?

FORMATION À DISTANCE : RÉALITÉ OU MIRAGE?
SEPTEMBRE 2013, volume 4, numéro 3 Marcelle Parr, Conseillère recherche et développement, SOFAD Dans un contexte où le développement des compétences et l’apprentissage sous toutes ses formes prennent place au cœur des activités quotidiennes et productives, la nécessité de se former juste en temps et de façon autonome propulse à l’avant-scène les dispositifs de formation à distance (FAD). Des vocables se sont installés dans le paysage de la formation : e-learning, classe virtuelle, blended learning, mobile learning, synchrone, asynchrone... Un langage technopédagogique gravite autour de la formation et, s’il traduit plusieurs réalités de la FAD, il ne suffit pas à en circonscrire l’approche. Ce tour de piste sur la formation à distance est apparu nécessaire pour éclaircir les principaux concepts qui s’y rattachent et s’en faire une représentation plus juste, que l’on souhaite développer des activités de FAD ou qu’on la pratique déjà. Des caractéristiques Une nouveauté… technologique…?

Conférence de Serge Tisseron. Intertice 2014 Introduction de Daniel Meur, Délégué académique à la formation des personnels enseignants, et de Stéphane Aymard, IEN économie gestion, copilote du GTI " Faire entrer l’école dans l’ère du numérique". Culture du livre et culture des écrans : l’indispensable complémentarité Les technologies numériques nous font passer brutalement d’une culture du livre à une culture des écrans. Présentation pdf Serge Tisseron Réalisation : Pôle Images Numériques du site CANOPÉ - Académie de Versailles. Best of 2013 : 10 conseils pour animer une classe virtuelle L’offre d’outils de classe virtuelle explose et les entreprises commencent à se convertir à cette nouvelle technopédagogie. Les règles d’animation d’une formation classique s’applique à une classe virtuelle. Voici quelques conseils pour réussir sa classe virtuelle en partant d’une comparaison avec les 10 points de vigilance d’une formation présentielle. 1- La conception de la formation La conception d’une classe virtuelle est en général plus simple que celle d’une formation présentielle. Elle se résume à la production d’un diaporama qui doit respecter les règles habituelles à savoir : Faire court (la durée optimale d’une classe virtuelle est de 20 à 50 minutes, le temps d’un exposé)Privilégier les schémas au texteEviter les surcharges de texte1 diapo toutes les 3 à 5′ (hors diapo intercalaires, soit une douzaine de diapo maximum)Penser à faire faire des pauses structurantes et des exercices 2- L’implication des apprenants 3- La préparation 4- L’avant formation 5- Le démarrage Attention !

Classes virtuelles : quand le formateur devient animateur d'apprentissages Les applications de classe virtuelle connaissent un certain succès en formation à distance. Elles permettent d’organiser des séquences de formation synchrones avec un groupe, reproduisant en cela la configuration de la classe en présence. Dans l’espace de la classe, le formateur peut présenter des supports, s’adresser au groupe, distribuer des tours de parole, animer des activités orales ou écrites … Tout en suivant le niveau de participation des apprenants grâce à la palette d’outils mise à leur disposition. Mais alors pourquoi, avec toutes la gamme d’activités possibles, s’ennuie t-on encore si souvent, dans les classes virtuelles ? Thierry Laffont, expert classe virtuelle chez Orange, connaît bien ces problématiques et leur apporte des solutions depuis plus de 10 ans. Thierry Laffont, pourquoi vous intéressez-vous autant à la classe virtuelle ? De la posture de formateur à celle d'animateur des apprentissages Pas du tout ! Et c’est là que vous intervenez. Priorité absolue aux activités

Coûts du tutorat à distance SAMR : un modèle pour une réelle intégration pédagogique des TIC Tout comme le modèle TPaCK, le modèle SAMR, élaboré par Ruben Puentedura, est une référence théorique très importante pour les éducateurs qui souhaitent réfléchir à l’intégration efficace et réellement pédagogique des technologies en classe. En voici un résumé. Le modèle SAMR offre une méthode permettant de mieux saisir comment la technologie peut avoir un réel impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Ainsi, il aide l’enseignant à comprendre qu’intégrer les TIC ne signifie pas d’utiliser la technologie à tout prix, mais d’engager l’élève dans son apprentissage. Les lettres signifient Substitution, Augmentation, Modification et Redéfinition. Transformation Redéfinition Définition : La technologie informatique permet de nouvelles tâches qui étaient impossibles auparavant. Exemples : Un enseignant demande aux élèves de créer un documentaire vidéo répondant à une question essentielle liée à des concepts importants du cours. Modification Amélioration Augmentation Substitution En résumé

Spiral. Une boîte à outils pour créer des activités interactives – Les Outils Tice Spiral est un site web qui propose une série de quatre outils pour créer des activités interactives pour la classe. Une sorte de trousse numérique dans laquelle vous allez piocher en fonction des besoins des modèles d’activités prêts à servir pour vos élèves ou étudiants. Seul l’enseignant a besoin de s’inscrire sur la plateforme. Il va ensuite créer un groupe classe et fournira un simple code aux élèves pour s’inscrire et participer aux différentes activités. Spiral met à votre disposition pour le moment quatre types de modules d’activités interactives. 1 — Quickfire Quickfire permet de mesurer la compréhension d’une notion ou encore de lancer une séquence pédagogique en interrogeant vos apprenants via une question texte ou encore un dessin à légender. 2 — Discuss Discuss permet d’intégrer de l’interactivité avec vos étudiants dans vos présentations. 3 — Team Up Ce troisième module dans spiral va vous permettre de créer des groupes dans votre classe. 4 — Clip Formidable. Lien : Spiral

Méthodologies pour le développement de cours e-learning - Un guide pour concevoir et élaborer des cours d’apprentissage numérique Les appellations employées dans ce produit d’information et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. La mention de sociétés déterminées ou de produits de fabricants, qu’ils soient ou non brevetés, n’entraîne, de la part de la FAO, aucune approbation ou recommandation desdits produits de préférence à d’autres de nature analogue qui ne sont pas cités. Les opinions exprimées dans ce produit d’information sont celles du/des auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement celles de la FAO.

Les 15 meilleurs outils en ligne pour les enseignants Bien évidemment au delà du titre quelque peu accrocheur ( faute avouée à moitié…), il s’agit ici surtout de lister les outils en ligne que je juge indispensables et remarquables pour un enseignant. N’hésitez pas à completer la liste à partir de vos propres outils et de votre expérience. Les applications et services tice utiles pour un enseignant sont inombrables et Les Outils Tices’efforce de vous en faire découvrir de nouveaux chaque jour. Tous ne sont pas des indispensables loin de là. Cette première liste que je vous propose fait partie elle des incontournables selon moi. Google Drive: Google continue de s’imposer comme un acteur majeur des outils en ligne simples et efficaces. Dropbox: La compagnie vient d’annoncer plus de 100 millions d’utilisateurs. Evernote: C’est votre mémoire et votre outil d’organisation. Prezi: C’est le système de création de slides qui a donné un sacré coup de vieux à l’indecrottable Powerpoint. Voilà pour cette première liste de 15 outils. Sur le même thème

Pourquoi l'incompétence des formateurs est-elle leur meilleur atout pour faire apprendre Avant l'époque de la boussole, les navigateurs se basaient sur l'étoile du Berger pour naviguer, qu'en est-il de nos internautes apprenants et de nos apprentis formateurs ? Quels impacts sur les connaissances à maîtriser et des compétences à développer auprès des formateurs pour que leurs apprenants deviennent plus indépendants et autonomes dans leurs apprentissage ? Car, n'oublions pas l'affirmation : Pourquoi l'incompétence des formateurs est-elle le meilleur atout pour faire apprendre ? Si vous demandez à des ingénieurs de différentes écoles centrales de Telecom et à des experts en pédagogie, soit ceux qui maîtrisent les environnements numériques et conversationnels du web et les théories et techniques pour apprendre. Si je devais faire une analogie, cela revient à dire à un étudiant de l'époque pré-numérique : - Écoute, va à la bibliothèque et cherche, tu trouveras bien. Et pour les décrocheurs, cela revient à : Vous imaginez le taux d'abandon ?

Travail collaboratif La notion de travail collaboratif désigne un travail qui n'est plus fondé sur l'organisation hiérarchisée traditionnelle, et plus spécifiquement un mode de travail (éventuellement intégré dans un modèle économique de production) où collaborent de nombreuses personnes grâce aux technologies de l'information et de la communication, notamment les plateformes internet. Les outils informatiques permettent de maximiser la créativité et l'efficience d'un groupe associé à des projets d’envergure même si elles sont très dispersées dans l'espace et le temps. Synoptique des communautés de production pair à pair (dont certains s'inspirent pour promouvoir le "collaboratif") Définitions[modifier | modifier le code] Pour certains consultants il ne faut pas confondre « travail collaboratif » et « travail coopératif »[citation nécessaire] : Prérequis[modifier | modifier le code] Pour comprendre et apprécier cette catégorisation des modes de collaborations, voici quelques pré-requis utiles[3] : (en) Huang, G.

Related: