background preloader

C'est pas sorcier -SECURITE ROUTIERE : les sorciers savent se conduire

C'est pas sorcier -SECURITE ROUTIERE : les sorciers savent se conduire
This video is currently unavailable. Sorry, this video is not available on this device. by $author Share this playlist Cancel Play

http://www.youtube.com/watch?v=3IT3kdABbcI

Related:  Prévention

Journée du sommeil : les conseils d’une neurologue pour mieux dormir C’est l’un des moments que l’on préfère. Et que l’on a tendance à négliger. Le sommeil joue un rôle majeur sur le bon fonctionnement de notre organisme. Il permet de stimuler les défenses immunitaires, de régénérer les tissus ou de consolider les apprentissages de la journée. Pour les enfants, il permet également de grandir. CCHST : les causes de la fatigue Les causes de la fatigue sont très, très nombreuses. Les facteurs liés au travail peuvent comprendre notamment les longues heures de travail, les périodes prolongées d'activité physique ou mentale, les pauses trop courtes entre les quarts de travail, les changements de poste, la rotation des quarts, un repos insuffisant, un stress excessif, le fait d'occuper plus d'un emploi, ou une combinaison de ces facteurs. Les changements à domicile, par exemple la naissance d'un bébé, la modification des habitudes et des routines et l'ajout ou la modification du rôle d'aidant naturel, peuvent aussi influer sur le sommeil. Dans certains cas, la fatigue peut être causée par un trouble du sommeil.

Inserm.fr : sommeil Les pathologies liées au sommeil rassemblent à la fois des troubles spécifiques du rythme du sommeil et des affections d'origines diverses qui se manifestent lors du sommeil : Les insomnies Il n'existe pas une, mais des insomnies : certaines sont ponctuelles, d'autres chroniques. Certaines sont caractérisées par des difficultés d’endormissement, d'autres par des réveils nocturnes ou par une sensation de sommeil non récupérateur. Elles se distinguent également par la nature de leurs facteurs déclenchants : facteurs cognitifs ou somatiques internes, ou facteurs extérieurs perturbant le déclenchement ou le maintien du sommeil (hygiène de vie, lumière, utilisation tardive d'écrans ou pratique tardive du sport, prise de certains médicaments…). Pour en savoir plus, consulter le dossier Insomnie

Sensibilisez-vous aux maladies de la vision avec le serious game Iris&Co IRIS&Co est le fruit d’une collaboration entre Street Lab et l’Institut de la vision, ensemble ils ont l’idée de créer un jeu qui permet de sensibiliser les gens aux handicaps visuels, afin de mieux leur faire comprendre comment les malvoyants appréhendent leur environnement professionnel. A travers les yeux de 5 personnages atteints de pathologies visuelles, le serious game IRIS&Co sensibilise le grand public de manière immersive à des maladies telles que : la rétinopathie pigmentaire,la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA),la maladie de stargardt,le glaucome congénital,et la rhinopathie diabétique. L’objectif pour le joueur est de mener à bien différentes missions au sein d’une entreprise, avec comme difficulté, une déficience visuelle importante : gérer les déplacements, appréhender les distances, se repérer… toutes ses actions qui nous paraissent si évidentes deviennent tout de suite plus compliquées. Lucie Bertholier Les derniers articles par Lucie Bertholier (tout voir)

Malaise à Kuzaliwa, une expérience interactive de sensibilisation au VIH Qoveo ainsi que le CJD (Centre des jeunes dirigeants d’entreprise international) ont mis à disposition un nouveau serious game visant à la sensibilisation au VIH. Sous la forme de point’n’click et de mini jeux (quizz, jeu de réflexe…), vous pourrez explorer le village de Kuzaliwa lors de la fête des sardines. Votre mission : remontez dans le temps pour sauver à tout prix le village d’un mystérieux fléau, le VIH. Les décors et l’univers sont sans aucun doute le point fort de ce serious game de prévention santé, où le joueur peut incarner un apprenti ou un jeune dirigeant d’entreprise.

Smokitten, le jeu - Le jeu vidéo pour arrêter de fumer ! Smokitten c’est quoi ? Smokitten est un serious game pour arrêter de fumer… ou ne jamais commencer ! Le jeu mobile Smokitten a pour vocation d’aider les fumeurs à stopper la cigarette et sensibiliser les plus jeunes sur les dangers du tabac. Malgré son but pédagogique, Smokitten est avant tout un jeu vidéo, c’est-à-dire, un outil engageant, avec lequel le joueur s’amuse, et prend du plaisir à jouer et à rejouer. Smokitten fait donc partie des Games for Change, c’est à dire des jeux vidéo promouvant un changement social.

Les modalités du don d’organes ou de tissus - Respect de la personne et vie privée Il est possible de donner un organe ou des tissus de son vivant ou après sa mort.92% des dons d’organes ou de tissus viennent d’une personne décédée.Permettre le prélèvement de ses organes ou de ses tissus après son décès est un acte de générosité et de solidarité. Ce geste permet de sauver des vies. Depuis la loi du 22 décembre 1976 (loi Caillavet), chacun est présumé donneur, sauf en cas de refus exprimé de son vivant. Ce principe a été réaffirmé a plusieurs reprises par le législateur et encore une fois par la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016. La récente loi éclaircit le rôle des proches et précise comment refuser de donner ses organes.

Le Public Health England lance une vidéo virale qui compare vape et tabac (Vapyou) Depuis 2015, l’organisme gouvernemental Public Health England affirme que vapoter est au moins 95% moins nocif que fumer. Le premier rapport avait été réalisé par des experts suite à la lecture et la compilation de plus de 200 études. En février 2018, le PHE a publié une mise à jour, qui confirme à nouveau ce 95% et qui s’assortit de nombreuses recommandations pour les services de santé et tous les intervenants de la lutte contre le tabagisme. En clair, faire une promotion massive du vapotage auprès des fumeurs. Et ils vont sortir les grands moyens avec une vidéo choc !

Don d'organes, Campagnes 2018 Gil & Sylvain, un documentaire en deux parties réalisé par Ioanis Nuguet. Dans ce documentaire en deux parties, réalisé par Ioanis Nuguet, nous suivons le destin croisé de deux frères qui relèvent chacun à leur manière le défi du don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. et de la greffe La greffe est le remplacement, au moyen d’un acte chirurgical, d’un élément du corps humain qui ne fonctionne plus par un élément du corps humain qui fonctionne correctement. Cette technique est envisagée par les médecins lorsque plus aucun autre traitement ne marche..

En quoi la société favorise les addictions ?  Du petit café du matin à la cigarette de la pause déjeuner en passant par l’achat compulsif du samedi, nous sommes tous accro à quelque chose. Et ce n’est pas anodin. Toujours plus, tout de suite, n’importe où: notre monde moderne est un monde d’addicts. C’est le point de vue défendu par plusieurs psychologues et philosophes, dont Cynthia Fleury, également psychanalyste. «Se dire addict, c’est d’abord souvent une manière d’amoindrir le problème. Addictions : les jeunes Français de plus en plus accros aux drogues dures et au porno Une vaste enquête réalisée auprès de 1000 jeunes* par la Fondation pour l’innovation politique, le Fonds actions addictions et la fondation Gabriel-Péri, démontre que les jeunes Français sont de plus en plus friands de rapports dures et de pornographie. Ecstasy, cocaïne, GHB et MDMA Les drogues dures, d’abord. 3% des 14-17 ans déclarent avoir déjà consommé des produits hautement dangereux comme de l’ecstasy, de la cocaïne, du GHB et de la MDMA. La proportion grimpe à 5% parmi les 18-24 ans. Dans cette classe d’âge, ils sont 3% à en consommer au moins une fois par semaine. "L'augmentation de la consommation des drogues festives qui apparaît plus du double que dans les enquêtes habituelles, suscite une inquiétude particulière", estime, à juste titre, le président du Fonds Actions Addictions, Michel Reynaud.

Enquête sur les addictions chez les jeunes (14-24 ans) Paris, le 8 juin 2018 – Le Fonds Actions Addictions, la Fondation pour l’innovation politique et la Fondation Gabriel Péri ont confié à IPSOS la réalisation d’une enquête* portant sur la perception des addictions chez les jeunes et sur l’acceptabilité des différentes mesures de prévention et de soin. L’analyse s’est centrée sur les niveaux de consommation, l’appréhension par les parents des consommations des jeunes, le taux d’accessibilité aux produits, le niveau de connaissance des risques par les jeunes. Elle traite également de la perception plus ou moins positive de certaines mesures de prévention et de soins. L’enquête fait tout d’abord ressortir des niveaux de consommation inquiétants chez les jeunes en ce qui concerne tous les produits, licites ou illicites.

Related: