background preloader

Romaine Lubrique - Domaine Public

Romaine Lubrique - Domaine Public
Related:  Droits, libertés, éthique

Wikimédia France | Association pour le libre partage de la connaissance Le nouveau site « Images d’art » de la RMN : une chance manquée pour la diffusion de la culture | SavoirsCom1 En septembre 2015, le collectif SavoirsCom1 appelait à une politique ouverte de l’accès aux reproductions d’œuvres des musées publics. SavoirsCom1 rappelle qu’une politique de l’accès ouvert aux communs culturels numériques est à portée de main. Le bénéfice collectif apporté par l’accès ouvert est déjà connu, tant dans le domaine de la culture que dans celui des sciences. Nous regrettions la situation actuelle, dans laquelle « des enclosures des communs culturels numériques sont trop souvent créées par les institutions qui ont la charge d’en favoriser la diffusion et l’utilisation.» Certains établissements culturels étrangers ont déjà mis en place des politiques exemplaires en la matière, notamment le Rijks Museum d’Asmterdam qui a choisi d’ouvrir complètement les conditions de réutilisation des données et métadonnées qu’il diffuse. Dans ce contexte, le lancement par la Réunion des Musées Nationaux (RMN) du nouveau site « Images d’Art » constitue une amère déception.

Le blog de Rames SavoirsCom1 Flickr : succès pour la marque du domaine public et la licence CC 0 Depuis l'arrivée ce printemps du contrat Creative Commons Zéro et de la marque du domaine public, des centaines de milliers de photographies ont opté pour ces nouvelles licences. Le succès des nouvelles licences de Flickr se confirme. Trois mois après leur apparition sur le site spécialisé dans le partage des photos, le nombre de clichés utilisant le contrat Creative Commons Zéro (CC 0) ou la marque du domaine public a dépassé la barre des 754 000. Si l'on regarde plus en détail, c'est la marque du domaine public qui rencontre le plus de succès puisqu'il y a plus de 551 000 contenus recensés. De tous les contrats mis à disposition par l'association Creative Commons, la licence CC 0 est la plus permissive. Pour sa part, la marque du domaine public signifie que l'œuvre qui l'utilise "a été identifiée comme libre de restrictions connues selon les lois du droits d’auteur, y compris tous les droits affiliés et connexes".

De Nitro-Politic - Humaniste, pas de facade, je n'ai pas de programme politique à vendre et ne vise aucun poste d'élu. Si vous me cherchez, regardez à Gauche. Par kimiko ishizaka Open Goldberg Variations | Free download of J.S. Bach's masterpiece, played by Kimiko Ishizaka, piano. De la parodie au remix : quel équilibre entre droit d’auteur et liberté d’expression La Cour de Justice de l’Union européenne a rendu hier un arrêt très attendu à propos des limites de l’exception de parodie. C’est la première fois que cette exception au droit d’auteur était examinée au niveau européen et la Cour a décidé de considérer qu’il s’agissait d’une « notion autonome du droit de l’Union« , tout en rattachant la parodie à l’exercice de la liberté d’expression. L’affaire était pourtant délicate, car la parodie en cause portait sur une couverture des aventures de Bob et Bobette, détournée par un membre d’un parti politique d’extrême-droite flamand pour orner un calendrier. Dans ses conclusions, l’avocat général avait proposé d’opérer une conciliation entre d’un côté le droit d’auteur et de l’autre la liberté d’expression : […] une certaine image ne peut être exclue de [la notion de parodie] au seul motif que le message n’est pas partagé par l’auteur de l’œuvre originale ou peut mériter d’être rejeté par une grande partie de l’opinion publique. WordPress:

Related: