background preloader

Le jeûne, une nouvelle thérapie

Le jeûne, une nouvelle thérapie
Il y a jeûne et jeûne ! Autrefois, le jeûne était surtout une forme d’ascèse étroitement liée aux convictions religieuses. Il aidait par exemple : - à purifier le corps, - à retrouver de la volonté, - à faire pénitence, - à atteindre un moment d’extase, de contact direct avec Dieu. Aujourd’hui, le jeûne est réduit à une simple diète pour soigner le corps et « booster» sa santé. Il se décline en plusieurs variantes : version radicale, le jeûne complet revient à se passer de nourriture et à ne plus boire que de l’eau et du thé. Ne rien manger : un remède contre certaines maladies ? Le jeûne provoque une modification dans le métabolisme : le corps brûle ses réserves de graisses et le sang contient moins de cholestérol et de sucres. Dictées par un ensemble de spécialistes du domaine médical, les recommandations guident les médecins dans leurs décisions pour qu’ils puissent traiter leurs patients correctement et en toute sécurité. Et le jeûne pour maigrir ?

http://future.arte.tv/fr/sujet/le-jeune

Related:  Perte de poids / jeûne/équilibre acido basiqueEn attente de classement 3developpement personnelstephy_77Jeûner

10 gros mensonges sur la nutrition Les consignes officielles en nutrition diffusées dans les écoles, les hôpitaux, les médias, sont inexactes et contradictoires. J’ai fait une liste des pires exemples ci-dessous, mais ce n’est malheureusement que la pointe émergée de l’iceberg. Voici 10 gros mensonges, mythes et idées fausses qui circulent : 1. Le petit-déjeuner idéal « Idéalement, la journée débute avec un repas équilibré, composé d’un laitage, d’un fruit et d’une boisson… », écrit Flora Genoux en page 15 du journal Le Parisien, mardi 3 décembre 2013. Des scientifiques découvrent que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches et combat le cancer Chers lecteurs, Un certain nombre d’anciennes pratiques de santé se révèlent être efficaces de plusieurs façons. Des scientifiques ont désormais découvert la première preuve d’une intervention naturelle qui déclenche la régénération des cellules souches d’un organe ou d’un système. L’étude a été publiée dans le numéro de Juin 2014 de Cell Stem Cell par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud. La recherche montre que les cycles de jeûne prolongé protègent le système immunitaire contre les dommages et induisent la régénération du système immunitaire. Ils ont conclu que le jeûne fait passer les cellules souches d’un état dormant à un état d’auto-renouvellement. (1)

7 façons d'écouter qui peuvent changer votre vie - zen habitudes Vous ne pouvez pas vraiment écouter tout le monde et faire autre chose en même temps ~ M. Scott Peck Êtes-vous un bon auditeur? Peut-être que vous l’êtes. Ces plantes qui nous soignent : Le Kudzu, pour vous aider à lâcher vos addictions Alcool, stress, tabac… La racine de kudzu peut vous aider à vous libérer. de vos addictions. Merveilleuse nature qui nous donne ce dont nous pouvons avoir besoin. [Nota : Cet article est tiré d’une newletter que je reçois de néo-nutrition. Par correction je n’ai pas enlevé le lien qui renvoie sur un site marchand.] Vous pouvez également acheter du Kudzu dans les magasins bio, et même dans certaines pharmacies. Jeûner pour protéger son cerveau ? Selon cet article paru dans le journal britannique « The Guardian » en février 2012, des scientifiques américains émettent l’hypothèse que se priver de nourriture un ou deux jours par semaine pourrait contrecarrer les effets de l’Alzheimer ou du Parkinson. Sur la photo ci-contre (Alfred Pasieka / Science Photo Library), figure une coupe verticale de cerveau. A gauche, cerveau d’un patient atteint de la maladie d’Alzheimer, à droite, cerveau « normal ».Un jeûne suivi sur des périodes régulières pourrait aider à protéger le cerveau contre les maladies dégénératives, selon des scientifiques américains. Des chercheurs de l’Institut national sur le vieillissement de Baltimore ont affirmé qu’ils avaient trouvé des preuves qui montrent que les périodes d’arrêt quasi-total de prise de nourriture pendant un ou deux jours par semaine pouvait protéger le cerveau contre certains des pires effets de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et d’autres affections. Portez-vous bien !

Faut il se méfier des fruits ? Fructose et graisse attention ! Faut-il se méfier des fruits ? Dans CTS Nutrition je suggère de consommer comme beaucoup de légumes et de fruits afin de bénéficier des nombreux bénéfices pour la santé qu’ils apportent: fibres, vitamines, minéraux, diminution de l’acidité de l’organisme, phytonutriments anti-cancer, hydratation et énergie, grâce aux sucres qui les constituent.Parmi les sucres que les fruits et les légumes abritent, il est important de garder un certain contrôle sur l’un d’entre eux : le fructose. Qu’est-ce que le fructose :Les fruits contiennent beaucoup de fructose, un sucre simple. Il représente typiquement 20 à 50% des glucides disponibles et parfois un peu plus selon les fruits. Les légumes contiennent également du fructose, mais dans des proportions beaucoup moins importantes (entre 2 et 10 % selon les légumes). Pourquoi la consommation excessive de fructose est dangereuse ?

L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie ! Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :) Bon aller je prends quand même le risque ! Pour qui est l’ancrage ? Annales Akashiques - À quelle énergie et à quelles expériences peut-on s'attendre en août 2013 ? Ce mois-ci apporte un sentiment de calme et de vide. Ce vide a une raison d’exister. Il n’est pas défini par un manque de quelque chose, mais il est au contraire rempli d’un sens aigu d’énergie et de connexion.

Shirataki, gohan, kishimen, coupe-faim... Le konjac, vous n'y échapperez pas - L'Express Styles Vermicelles, nouilles, riz... Le konjac s'affiche dans les rayons diététique et nutrition des supermarchés. Mais qu'est-ce que c'est? Des chercheurs encouragent la population à jeûner 2 jours par semaine Le jeûne intermittent pourrait protéger de maladies de civilisation comme le cancer, le diabète et la maladie d'Alzheimer, selon une nouvelle étude qui fait la synthèse des données scientifiques. Le modèle d'alimentation classique des sociétés modernes, soit trois repas par jour plus des collations, serait en fait «anormal» du point de vue de l'évolution, et en probable contradiction avec les rythmes naturels du corps, selon les auteurs d'une étude qui prend en compte les données scientifiques les plus récentes. L'article procède à l'examen d'un grand nombre détudes sur les effets d'une restriction calorique et demande aux médecins d'encourager leurs patients à adopter une forme de jeûne intermittent, par exemple une alimentation normale pendant 5 jours, et pas plus de 500 calories (kcal) pendant 2 jours. L'article est publié dans la revue américaine PNAS. Lire : une étude majeure prouve qu'on peut vivre plus longtemps en mangeant moins

Related: