background preloader

Edmodo

Edmodo
L’autre jour, au cours d’un dîner, une amie m’a demandé ce que je pensais de la pédagogie inversée. J’ai tout de suite fait le rapprochement avec l’approche actionnelle telle que je la préconise dans mes ateliers. Pourtant, j’avais l’impression qu’il y avait beaucoup d’autres choses derrière ce concept. J’ai donc eu envie de creuser un peu plus cette idée que je maitrisais mal : j’ai trouvé une somme de documents passionnants sur la question que j’ai mantenant envie partager avec les lecteurs de ce blog. En effet, quand on parle d’approche actionnelle dans la classe de langue, on se rend compte rapidement que les problèmes que pose cette mise en place sont sont nombreux. Certains très pratiques (l’espace classe), d’autres plus institutionnels mais beaucoup sont aussi en rapport avec nos croyances sur l’apprentissage et qu’ont nos élèves sur la façon d’enseigner de leur prof pour qu’ils apprennent. Samuel Bernard explique la classe inversée Témoignages de profs Like this:

http://philliria.wordpress.com/tag/edmodo/

Related:  pédagogie et numériquePédagogie inverséePédagogie inversée

Thème 52 : 12 outils/logiciels pour créer des GIF animés Les animations au format GIF sont revenues à la mode, aussi je vous propose ici 12 outils (logiciels ou applications en ligne) pour en créer facilement à partir de vos images ou vidéos. Il en existe d'autres, mais je vous ai réuni dans cet article tous ceux qui ont été présentés sur le blog : - Instagiffer est un logiciel gratuit qui permet de créer des gifs animés directement depuis les sites de vidéos en ligne comme Youtube et avec presque tous les formats de fichiers vidéo (avi, flv, avi, etc.). C'est l'un des plus complets de sa catégorie. Téléchargement :Homepage - Free Video to GIF Converter peut convertir une vidéo en animation gif simplement et rapidement. La pédagogie inversée Crédit : Fabrice Landry La pédagogie inversée est une stratégie pédagogique consistant à concentrer le temps de classe afin réaliser les travaux pratiques en évacuant le temps requis pour l’exposé magistral. En réalité, ce n’est pas la pédagogie qui est inversée mais davantage la démarche d’enseignement. Puisque les élèves sont habituellement passifs lors des exposés magistraux de leur enseignant, ces derniers peuvent consulter le tout au moment et à l’endroit qui leur convient le mieux, via des canaux de communication issus des médias sociaux. Le tout implique que les élèves peuvent utiliser leur téléphone intelligent ou tablette électronique afin d’accéder au contenu publié par leur enseignant dans des médias comme YouTube, Didacti ou des portails institutionnels. Autrement dit, l’enseignant n’a plus à répéter d’une classe à l’autre son cours.

Classe Inversée Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. Exemple de classe inversée Ce concept connait un succès grandissant : de plus en plus de professeurs à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. Répertoire des vidéos éducatives Des milliers de documents vidéo de formation n’attendent que d’être intégrés dans des activités pédagogiques en ligne. Les ressources sont presque toutes gratuites. Des professionnels aux universitaires, des enfants aux adultes, des chercheurs aux néophytes, tous peuvent y trouver leur compte... autant en consultant ces vidéos qu'en en produisant de nouvelles... Dernière mise à jour : octobre 2014 Sommaire : 1 - Sites généralistes, tout public

Adopter la pédagogie inversée! voir : 3 façons de faire... inShare183 Sous une certaine forme, les classes inversées existent depuis longtemps. Il suffit d’ailleurs, de donner un cours à lire à la maison et de réserver la séance en classe pour répondre aux questions et faire des exercices pour parler de classe inversée. En cela, cette méthode présente-t-elle des différences par rapport à une pratique pédagogique traditionnelle ou on donne la théorie d’abord, l’application ensuite ? J'enseigne moins, ils apprennent mieux ... I teach less, they learn better Des lecteurs de ce Blog m’ont demandé de présenter un dispositif concret où je mets en action les cinq facettes de mon modèle d’apprentissage ou encore l’intégration des compétences dans l’enseignement … Voici une présentation de l’un de mes cours, un dispositif hybride dans lequel je mets en pratique ces idées (une version antérieure de cette présentation a été publiée dans notre journal « Résonances » de janvier 2011). Je l’ai écrite sous la forme d’une interview … que je me fais à moi-même … une opération de réflexivité ! La rédaction : Marcel Lebrun, on vous connaît comme conseiller « technopédagogique » à l’IPM, moins comme enseignant. Même si on peut le deviner, qu’enseignez-vous au juste ? Marcel Lebrun : Et bien oui, outre mon travail à l’IPM, je donne des cours de technologies pour la formation, l’enseignement et l’apprentissage, des cours finalement assez éloignés de la préoccupation instrumentaliste. R : Et vos publics ?

Ecrire avec le web. Storify Il existe de nombreux outils permettant d’écrire avec le Web. Dans ce premier volet de la série nous allons nous intéresser à un outil de curation sociale Storify qui permet d’agréger des contenus issus des réseaux sociaux. Storify, kezaco ? Storify est un outil de curation sociale sur le Web. C’est à dire ? En navigant sur Internet, nous repérons par exemple des sites intéressants que nous souhaitons agréger dans un seul et unique espace dans le but de centraliser et diffuser du contenu trouvé sur le Web. Classe inversée ou classe enrichie ? Question vocabulaire, il y a un paradoxe. Le mot classe fait référence à l’enseignement scolaire, alors que la notion de classe inversée me semble nettement plus adaptée à l’enseignement supérieur. Il est tout à fait légitime de demander à un étudiant de travailler chez lui, au moins autant qu’à l’université. Ce n’est évidemment pas le cas à l’école, au collège ou au lycée, même si la part de travail individuel augmente tout au long de la scolarité. À l’université, il est possible de demander aux étudiants de préparer le prochain cours chez eux : ils ont une certaine autonomie. Cela suppose une grande exigence lors de la production des ressources car le moindre maillon oublié risque de provoquer un blocage.

Les thèses en e-éducation Je vous propose une liste des thèses publiées depuis 2008 dont le sujet est relatif à un aspect de la e-éducation. Je me suis appuyée sur les bases HAL et de l’ATIEF, il en manque sûrement. N’hésitez pas à me signaler les oublis, les omissions et les erreurs. Merci D’avance

Related: