background preloader

Google, une certaine idéologie du progrès

Google, une certaine idéologie du progrès
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alexandre Piquard Des ingénieurs aux yeux qui brillent, des références aux grands inventeurs comme l'astronome Galilée ou l'aviateur Blériot… C'est ce que Google avait choisi de montrer à un parterre de professionnels de la publicité, ce 5 septembre, aux Journées de l'union des agences médias. Juste avant, les représentants de Facebook puis de Twitter avaient préféré, plus trivialement, vanter la créativité ou la puissance de leur réseau social. Le petit film de Google racontait, lui, les promesses de son nouveau laboratoire, Google X. Des projets qu'il nomme des "moonshots" (des "tirs lunaires") : la voiture qui se conduit toute seule, les lunettes connectées Google Glass, les ballons gonflables Loon pour offrir une connexion Internet aux deux tiers de la planète qui en sont privés, ou encore les turbines aériennes Makani. "Larry Page a toujours été un amateur de grands défis fous. M. > Lire aussi : Google : quinze ans d’innovations à un rythme effréné Related:  .caisson test

Pourquoi Google se lance dans la maison connectée « Google s'il te plaît, conduis-moi à la maison et remonte le chauffage. » De la science fiction ? Pas sûr ! Entre la voiture connectée et synchronisée sous Android, les lunettes intelligentes Google Glass à commande vocale, la tablette et le smartphone Google, le géant de l'Internet tisse progressivement sa toile bien au-delà du Web et de plus en plus dans le monde physique. En déboursant 3,2 milliards de dollars en cash pour s'offrir la startup californienne Nest qui fabrique des thermostats intelligents, ce qui en fait la deuxième plus importante acquisition de son histoire, après Motorola, devant YouTube ou DoubleClick, la firme de Mountain View prouve le sérieux de ses ambitions dans le domaine très tendance des objets connectés et de la maison « intelligente. » Tout en renforçant son métier historique, la publicité ciblée. La révolution des objets connectés, beaux et intelligents à la fois A l'ère post-PC, le matériel prend sa revanche sur le logiciel

trouble anxieux généralisé | Tribulations féminines Super Marion… ou pas ! Pour celles (et ceux !) qui me suivent j’avais déjà abordé le thème du Trouble Anxieux Généralisé (TAG). J’ai fait beaucoup de progrès pour gérer mes angoisses et j’ai accompli plein de choses dont je me sentais auparavant incapable. Malheureusement, ces dernières semaines j’ai du mal à gérer mes angoisses et je perds pied par moments. Elles recommencent à me pourrir la vie et j’ai parfois du mal à les maitriser. Je sais que s’angoisser continuellement est usant psychologiquement et physiquement. J’ai appris ces dernières années plusieurs techniques dont je voulais faire part à tous(tes) les angoissé(e)s chroniques. - Repérer ses pensées négatives automatiques C’est très difficile pour quelqu’un atteint de TAG de faire le tri entre ses pensées « normales » et celles qui vous minent de façon quasi automatique. - Vérifier leur véracité Votre petite tête, aussi bien faite soit elle, vous trompe en permanence avec ces pensées négatives insidieuses. - Un peu de relaxation

Tous les chiffres clés sur Google : société, produits et services Article mis à jour le 22/09/2017, publié initialement le 14/11/2007 Remarque : vous devriez apprécier aussi ces articles : Les produits de Google Le moteur de recherche : ~93% des français utilisent Google contre (seulement) + de 80% aux Etats-UnisEn novembre 2015 (source), Google avait identifié 120 000 milliards de pages, dont 60% environ sont des doublons (contenus dupliqués). A comparer aux 30 trillions de documents indiqués en août 2012. Voici des infos (source) qui devraient intéresser ceux qui travaillent le SEO (référencement naturel) : En 2016, Google a procédé à 130 336 tests de la qualité des résultats de recherche. Google+ : Android : 600 modèles de smartphones Android sont sortis rien qu’en 2015 ! YouTube : Google Photos : 200 millions d’utilisateurs et 24 milliards de selfies répertoriés en mai 2016 (source Google I/O 2016) Autres : Résultats financiers de Google Chiffres mis à jour après les derniers résultats Google : L’anniversaire de Google Les 18 ans de Google en septembre 2016

Google : quinze ans d’innovations à un rythme effréné "La technologie devrait s'occuper des travaux difficiles pour permettre aux gens de faire les choses qui les rendent véritablement heureux", expliquait, en mai, Larry Page, cofondateur et patron de Google, pour résumer la mission du moteur de recherche, devant plus de 5 000 développeurs venus découvrir ses dernières innovations. En quinze ans, Google a parcouru bien du chemin vers cet objectif. La société ne s'est pas seulement imposée comme le leader incontesté de la recherche en ligne. Elle est aussi sortie de sa "zone de confort" et a tenté "des choses folles", selon M. Page. Avec réussite, tant Google est devenu incontournable dans de nombreux domaines : Gmail (courrier électronique), YouTube (vidéo en ligne) ou Chrome (navigateur Internet) réunissent des centaines de millions d'utilisateurs.

Google recrute Ray Kurzweil, un gourou du transhumanisme L'inventeur et futuriste Raymond Kurzweil prédit la venue de la singularité technologique. Larry Page, le fondateur de Google, vient de l'engager comme directeur de l'ingénierie. © Wikipédia Google recrute Ray Kurzweil, un gourou du transhumanisme - 1 Photo On entend de plus en plus parler de Raymond Kurzweil, né en 1948, l’un des personnages les plus emblématiques du transhumanisme. Pour mettre en pratique ses idées, Kurzweil a d’ailleurs fondé en 2008 la Singularity University en compagnie de Peter Diamandis, l’homme qui se propose de catalyser l’exploitation des astéroïdes avec Larry Page. En se basant sur les lois de progression de la puissance des ordinateurs et autres technologies, Kurzweil, lui-même ingénieur en informatique, prédit depuis des années qu’un miracle va se produire après 2030, plus précisément autour de 2045. La singularité technologique, science ou pseudoscience ? Le transhumanisme et l'idée du téléchargement de la conscience sont dans l'air du temps.

Google | wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Google Inc. Logo de Google Google s'est donné comme mission « d'organiser l'information à l'échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile »[5]. Eric Schmidt en a été le CEO jusqu'au et est désormais remplacé par Larry Page[6]. Google est devenue l'une des premières entreprises américaines et mondiales par sa valorisation, quelques années après une entrée en bourse originale. Google est l'une des plus imposantes entreprises du marché d'Internet et fait partie, avec Apple, Facebook et Amazon.com, des Big Four d'Internet. Observant des gains de parts de marché qui se traduisent par plus de consultations, Google mise sur des changements d'infrastructure pour améliorer sa capacité technique. Google offre gratuitement de nombreux logiciels et services (email, suite bureautique, vidéo, photo, blog…). Origine du nom Histoire Naissance Montée en puissance Diversification des produits Croissance et diversification Empire Google PageRank

Travailler chez Google : 11 faits et chiffres étonnants Google est devenu l’employeur de référence dans le monde. La firme de Mountain view soigne ses employés et se soucie de leur bien-être en leur offrant de nombreux avantages. Ses méthodes de management inspirent beaucoup de start-up et d’entreprises. Fin octobre, la société Google a été classée par l’Institut Great Place to work comme la meilleure multinationale où il fait bon travailler dans le monde. Et quelques jours auparavant c’est LinkedIn qui classait Google en tête des 100 entreprises les plus désirables. 1. Les services de recrutement de Google reçoivent 3 millions de candidatures chaque année. 2. Le même responsable des ressources humaines a réussi à bannir récemment les casse-têtes et les questions bizarres qui n’apportaient rien pour revenir à des méthodes plus « classiques ». 3. 4. La nourriture à volonté et gratuite pour tous les employés, c’est une tradition depuis la naissance de Google. 5. 6. 7. Amener son chien au travail il paraît que c’est bénéfique. 8. 9. 10. 11.

Google rachète un fabricant de robots humanoïdes Du moteur de recherche au navigateur, puis au système d'exploitation pour mobiles et tablettes, puis aux lunettes intelligentes ou encore à la voiture autonome... et bientôt au robot ? Google a confirmé vendredi 13 décembre l'achat de la société de robotique Boston Dynamics, pour un montant encore inconnu, a rapporté le New York Times. Cette entreprise américaine, créée en 1992, s'est fait connaître récemment pour la conception de robots mobiles à deux ou quatre pattes. Le dernier-né de Boston Dynamics, nommé Cheetah, a battu en mars 2012 le record de vitesse pour un engin robotisé sur pattes en atteignant une allure de 46 km/h – soit plus rapide que l'athlète jamaïcain Usain Bolt, clamait la société américaine. Avant Cheetah, Boston Dynamics avait médiatisé un autre robot quadrupède baptisé Wild Cat (« chat sauvage »). Google n'a pas encore annoncé la raison pour laquelle il avait réalisé cette opération. Lire aussi : Google : quinze ans d'innovations à un rythme effréné

High-Tech : Un brevet qui fait rimer Google avec "Big Brother" Nous savons que Google regarde dans les documents que nous lui confions afin de mieux cibler les publicités qu'il nous propose. Un brevet déposé le 2 mai montre que la firme de Mountain View pourrait, bientôt, "lire" les mails que vous écrivez et vous dire si c'est légal. Voire de le signaler automatiquement à une tierce personne. Vous êtes en train d'écrire un mail quand soudain, une fenêtre pop-up surgit et vous informe que ce que vous êtes en train d'écrire pourrait être en infraction avec le règlement intérieur de votre entreprise, ou les termes de confidentialité de votre contrat de travail. Dans le même temps, le service juridique de votre employeur reçoit une notification: "Monsieur X. est peut-être en train de briser telle ou telle loi." C'est ce que la technologie nouvellement brevetée par Google serait, théoriquement, en mesure de faire. Big Brother contrôle ce que vous écrivez Mais Big Brother ne se contente plus de lire, il contrôle ce que vous écrivez.

Related: