background preloader

Citer ses sources et présenter une bibliographie.

Citer ses sources et présenter une bibliographie.

Trouver et communiquer l'information Responsable du site : Audrey Laplante, professeure adjointe École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), Université de MontréalConception et réalisation originale : Hélène Guertin et al.MBSI, professeure, Collège de Maisonneuve (1974-2002)avec la collaboration de Paulette Bernhard, professeure honoraire, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), Université de Montréal. Tous droits réservés © 1996-2011 Hélène Guertin et al. | Documents consultésAvertissement : Les textes sur ce site présentent les idées des auteurs et en aucun cas une position officielle de l'école ou de l'université. L'utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n'a aucune intention discriminatoire. Form@net : Scénarios pour développer les compétences informationnelles (Québec / France)

Evaluer l'information Auteurs: Commission du français et de l'Informatique de la FESeC Ces pages n’ont pas la prétention d’être LA solution définitive au problème du choix de l’information issue du web ; tout au plus se veulent-elles être un vade-mecum qui peut aider les élèves de l’enseignement secondaire à affiner l’acquisition du sens critique en l'exerçant sur des sources dont le support , encore mal connu, pose pas mal de problèmes. L'absence de contrainte éditoriale sur le réseau Internet, et la possibilité pour chacun d'y déposer une information dont il est seul garant, peuvent présenter certains risques quant à la valeur de vérité de l'information repérée. Il importe donc de bien vérifier la fiabilité et la validité d'une information, avant de la citer ou de la diffuser. Toute information diffusée par Internet est déterminée par trois grands aspects : Evaluation L'information fait partie d'un site dont la qualité devra être évaluée. F. fernand.berten@planetinternet.be

Droit à l'image et droit de l'image L’utilisation croissante de l’informatique et de l’internet implique une utilisation croissante d'images confectionnées par les établissements ou captées par scanner ou réseau. Introduction Le cadre juridique touchant l’image est complexe, car il fait intervenir plusieurs corpus juridiques : droit pénal, droit civil, droit de la propriété intellectuelle, droit administratif. Les responsables pédagogiques et juridiques des établissements doivent tenir compte de l’ensemble des interactions entre les acteurs du système pour garantir l’institution et ses responsables, ainsi que les usagers du service, dans leurs droits. Il s’agit donc de définir les connaissances à avoir pour développer une culture professionnelle par rapport à l’utilisation d’images, celle-ci ne se faisant pas uniquement dans le cadre des technologies de l’information. Les technologies de l’information n’ont dans les faits rien et tout modifié. I – Risques juridiques liés l’utilisation illégale ou irrégulière de l’image

La protection d'une oeuvre mise en ligne par un élève Une question : Deux élèves souhaitent créer un site internet pour mettre en ligne le manga dessiné par l'un d'eux. Comment l'auteur du manga peut-il protéger son œuvre et faire valoir ses droits d'auteur en cas de plagiat ? Une réponse : L'auteur d'une œuvre n'a aucune formalité à accomplir pour bénéficier de la protection de ses droits sur cette œuvre. En effet, l'article L111-1 du code de la propriété intellectuelle dispose que « l'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous ». Cependant, il est conseillé de procéder au dépôt d'une œuvre afin de pouvoir établir la date de sa création et de bénéficier, en cas de litige, d'une présomption de propriété des droits d'auteur. sous enveloppe SOLEAU à acheter auprès de l'INPI ;auprès d'un notaire ou d'un huissier ;auprès des sociétés d'auteur et de gestion collective de droits.

Le mot clé Plus que jamais, l'élève doit se servir de mots-clés: le développement de l'internet, l'utilisation régulière de moteurs de recherche demandent que l'on se serve de mots-clés pour travailler. L'expérience montre cependant que leur utilisation correcte nécessite un apprentissage, et que la notion même de mot-clé n'est pas comprise de la même manière par tous. Pour les élèves (mais aussi pour les adultes !) 1. Vous demandez que les élèves recherchent des renseignements sur " La Guerre du Feu " , le roman de Rosny. Vos élèves proposent d'aller voir sur internet ce qu'on peut trouver sur le sujet. Vous construisez une séquence de cours sur le romantisme avec les élèves. Résultats ? Que dire alors du mot-clé Jean de la Fontaine qui, si on oublie les majuscules, vous fait entrer dans l'univers du prêt-à-porter, avec le jean denim ! 2. Vos élèves ont réagi humainement : " La Guerre du Feu " est un roman, c'est bien entendu... 3. 3.1. 4 Le mot-clé pour l'utilisateur d'internet. 4.1.

Opérateurs booléens et caractères spéciaux Google n’est pas vraiment doué en grammaire française. Il est totalement incapable de reconnaître un singulier d’un pluriel, ou bien de distinguer un verbe à l’infinitif d’un verbe conjugué. Si vous lancez par exemple une requête avec le mot « journal », les résultats seront différents de ceux obtenus avec le pluriel « journaux ». Toutefois, il s’avère possible d’élargir le champ de la recherche en utilisant l’astérisque (*) en guise de signe de remplacement. Lorsque vous séparez chaque mot-clé d’une requête à l’aide d’une espace, Google répertorie les pages Web contenant la totalité des termes. Exemple : La requête « apple microsoft » est identique à « apple AND microsoft ». En revanche, si vous souhaitez trouver tous les sites comprenant au moins l’un des termes saisis, vous devez utiliser l’opérateur OR (le OU logique). Exemple : La requête « apple OR microsoft » affiche tous les sites contenant au moins l’un des deux termes. À savoir A voir également Dans la même catégorie

Numérique, droit d'auteur et pédagogie Pour ceux qui arrivent encore à résister aux sollicitations permanentes d’Internet pour réussir l’exploit de parcourir jusqu’au bout de longs documents, nous vous proposons aujourd’hui la lecture d’un article de Jean-Pierre Archambault, paru initialement dans la revue Terminal, qui interroge le présent mais surtout l’avenir des ressources pédagogiques à l’ère du numérique. Parce que si l’on n’y prend pas garde, on pourrait bien vite se retrouver peu ou prou en face des mêmes tensions que celles qui ont été mises à jour lors de l’examen du projet de loi Création et Internet. Quid en effet d’un monde[1] où la propriété finirait par contraindre de trop l’accès et le partage, a fortiori à l’école ? Numérique, droit d’auteur et pédagogie Jean-Pierre ArchambaultTerminal n° 102, Automne-Hiver 2008-2009, édition l’Harmattan, p. 143-155. Les ressources pédagogiques utilisées dans les cours sont l’un des cœurs de l’enseignement, correspondant à des démarches et des conceptions d’apprentissage. [3].

Relativisons ! Abondance > Actualités > Etude > La recherche documentaire chez les jeunes Une étude intéressante vient d'être publiée sur le Web au sujet des moteurs de recherche, proposée par ASBL Edudoc et le Conseil inter-universitaire francophone (CIUF) qui ont demandé à 1 865 jeunes utilisateurs du Web d'effectuer des recherche documentaires et informationnelles. Note moyenne reçue par nos documentalistes en herbe : 7,67 sur 20 ! Et le fait d'avoir une connexion Internet à domicile n'aide en rien les étudiants à être plus performants dans leurs investigations, bien au contraire. Identification, vérification et choix des sources, recherche de supports additionnels (bibliothèques, bases de données documentaires), syntaxe d'interrogation, tous ces concepts semblent totalement occultés, à tel point que certains indiquent même préférer la télévision aux livres pour trouver leurs informations.

Comprendre et enseigner l’identité numérique L’identité numérique est devenue, avec l’accélération de l’utilisation des réseaux sociaux par nos élèves et la prolifération des données personnelles sur le Web un thème de formation essentiel en information - documentation pour les aider à contrôler leur e-réputation, maîtriser leur image publique et la gestion des traces laissées sur le net. Plusieurs ressources, publiées depuis peu, proposent des pistes pédagogiques ou des dossiers plus généraux sur lesquels fonder la formation à l’identité numérique avec les élèves. Appréhender la notion d’identité numérique Quelle est notre identité sur le web ? Dossier de l’académie de Besançon mis à jour en septembre 2011. Identité numérique : Comment traiter ce sujet en classe Anne Delineau sur la rubrique Clemi des documentalistes de l’académie de Poitiers publie un dossier en décembre 2011. Comment sensibiliser les élèves à la question de l’identité numérique ? l’identité numérique, quelle importance pour nos présences en ligne ? Rappels

Related: