background preloader

MOOC

MOOC
Related:  Quelle Ecole pour le futur?

Quelle école pour demain Les innovations pédagogiques Depuis quelques années, l’école a mis en place plusieurs innovations pédagogiques qui valorisent davantage la place et le rôle de l’élève. Tout d’abord le conseil d’élèves. Comme le Conseil des ministres, il a lieu une fois par semaine et aborde les questions du quotidien de la classe, permet de formuler des projets et de gérer les conflits. Sous la responsabilité du professeur, le conseil aide la classe à structurer les relations dans le respect de chacun et la recherche du bien commun. De même au lycée, il existe désormais des modules d’une ou deux heures consacrés à l’accompagnement personnalisé (AP) des élèves. Les innovations technologiques L’école de demain est aussi une école qui a commencé à se doter de nouveaux outils techniques. L’école de demain sera-t-elle plus juste ? Chaque année, 130 000 élèves sont en situation de décrochage scolaire et 40 % des étudiants quittent la fac sans diplômes. Paroles de profs *Les prénoms ont été modifiés.

Un diplôme en ligne... presque gratuit! Obtenir son diplôme en suivant ses cours en ligne, est-ce bien possible? Quelque 20 millions d'étudiants de 203 pays sont actuellement inscrits à des MOOC, les massive open online courses. Tout comme les formations à distance, ces cours permettent d'apprendre de n'importe où, n'importe quand. Et c'est gratuit. Du moins en apparence. «De chez soi, il est désormais possible, qu'on soit pauvre ou riche, de suivre des cours de l'Université Harvard, de l'Université Stanford et du MIT [Massachusetts Institute of Technology]. C'est en ces termes que Thierry Karsenti, professeur à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'information (TIC) en éducation, explique l'engouement pour les MOOC. À ce jour, seule HEC Montréal propose des MOOC au Québec. Rencontré à son bureau du pavillon Marie-Victorin quelques jours avant sa communication, M. Thierry Karsenti Comment enseigner à 300 000 personnes?

What is the theory that underpins <em>our</em> moocs? If you’re even casually aware of what is happening in higher education, you’ve likely heard of massive open online courses (MOOCs). They have been covered by NY Times, Chronicle of Higher Education, TV programs, newspapers, and a mess or blogs. While MOOCs have been around since at least 2008, the landscape has changed dramatically over the past 10 months. In this timeframe, close to $100 million has been invested in corporate (Udacity) and university (EDx and Coursera) MOOCs . And hundreds of thousands of students have signed up and taken these online course offerings. Personally, I’m very pleased to see the development of Coursera and EDx. A secondary focus, for me (and far lower on the scale than the primary one mentioned above), is around the learning theory and pedagogical models that influence different types of MOOCs. In 2008, Stephen Downes and I offered an open online course, Connectivism and Connective Knowledge (CCK08). What is the theory that underpins our MOOCs? 1. 2. 3. 4.

L'école rêvée de Ken Robinson L'élément La présentation de L'Elément , de Ken Robinson et Lou Aronica, par l'éditeur : "Envie de sortir du moule, de libérer ce potentiel qui vous habite depuis l'enfance ? Voici un livre inspirant qui peut changer votre vie et celle de vos enfants. Le diagnostic porté par Ken Robinson dans L'Élément est sans équivoque : l'école, en nous retranchant dans une voie standardisée, annihile la créativité que chaque enfant porte en lui dès sa naissance. Situation irrévocable ? À partir d'une galerie de portraits célèbres, Ken Robinson met en évidence, souvent avec humour, l'importance de trouver son Élément afin de bien orienter sa vie personnelle et professionnelle.

OCEAN George Siemens George Siemens at UNESCO conference, 2009 George Siemens is a writer, theorist, speaker, and researcher on learning, networks, technology, analytics and visualization, openness, and organizational effectiveness in digital environments.[1] He is the originator of Connectivism theory and author of the article Connectivism: A Learning Theory for the Digital Age and the book Knowing Knowledge - an exploration of the impact of the changed context and characteristics of knowledge. Academic activity[edit] Siemens joined the faculty and staff of The University of Texas at Arlington in December 2013 as the executive director of the Learning Innovation and Networked Knowledge Research Lab or LINK Lab. Prior to Athabasca University, Siemens held a post as the Associate Director, Research and Development with the Learning Technologies Centre at the University of Manitoba. Massive Open Online Courses (MOOCs)[edit] Distinction between cMOOCs and Behaviourist MOOCs[edit] Notes[edit] External links[edit]

La Khan Academy débarque en langue française ! La Khan Academy est une organisation à but non lucratif qui a pour mission de donner accès à l’enseignement gratuit pour tous, à travers le monde. La Khan Academy met à disposition des contenus pédagogiques en ligne (leçons vidéo, exercices d’évaluation des compétences, outils de suivi pour les enseignants, etc.) qui permettent un apprentissage personnalisé et interactif pour les apprenants de tout âge. Présente dans 200 pays dans le monde, Khan Academy touche 10 millions d’utilisateurs par mois, avec plus de 5500 leçons vidéo. Plus d’informations sur : www.khanacademy.org/about La classe inversée est la méthode proposée par la Khan Academy qui conduit au renversement du modèle traditionnel d’enseignement. Les élèves peuvent visionner les vidéos plusieurs fois, revenir sur des passages, réduire eux-mêmes leurs lacunes, et ce de manière autonome. La Khan Academy, c’est donc un apprentissage personnalisé, au rythme de chacun qui vient renforcer les cours adressés à toute la classe.

MOOC et enseignement à distance : quelles différences ? - Formasup, le portail de la formation à distance Effectivement quand on regarde les MOOC, ce qui a été rendu possible par la formation ouverte et à distance, version MOOC, c’est « massive », on ne peut pas mettre 16 000 élèves dans une même salle pour enseigner à 16 000 élèves, dans l’amphi on met au maximum 300 étudiants, si je veux avoir 16 000 étudiants dans un amphi ce n’est pas possible, par contre un MOOC c’est possible, et ça s’est intéressant, le côté massif. Et là, bien oui, nouvelle opportunité parce qu’on a cette plateforme, parce qu’on a cette possibilité d’interagir avec un groupe, un très grand nombre d’étudiants. Quand je dis « on a la possibilité », c’est aussi les défis qu’il y a derrière parce qu’il n’est évidemment pas question que chaque enseignant interagisse avec chacun des étudiants, donc les interactions ne sont pas forcément entre les étudiants et les enseignants, mais sont souvent des interactions entre les étudiants eux-mêmes, en tout cas il ne faut pas qu’ils se sentent isolés à l’intérieur du Mooc.

"Réinventons l'école" : les meilleures conférences TED sur l'innovation pédagogique Faire connaître "les idées qui valent la peine d'être diffusées" : telle est la devise des conférences TED (pour Technology, entertainment and design), lancées il y a près de 30 ans par une association à but non lucratif, la Sapling foundation. Parmi les thématiques abordées : l'éducation, et plus particulièrement l'innovation en matière d'éducation, avec des interventions de Ken Robinson, Salman Khan, Sugata Mitra ou encore Daphne Koller. Ces vidéos ont été vues par des centaines de milliers d'internautes et jusqu'à près de 20 millions pour Ken Robinson ! "Partout dans le monde, l'idée selon laquelle nos systèmes éducatifs ne fonctionnent plus se répand et fait désormais consensus. Ken Robinson : "Comment l'école tue la créativité" (2006) Professeur d'éducation artistique à l'université anglaise de Warwick pendant une dizaine d'années, Ken Robinson figure parmi les penseurs les plus reconnus en matière d'innovation pédagogique. Notre système éducatif est-il en panne ?

Related: