background preloader

Histoire d'Internet

Histoire d'Internet
Janvier 2016 L'idée révolutionnaire En 1962, alors que le communisme faisait force, l'US Air Force demande à un petit groupe de chercheurs de créer un réseau de communication militaire capable de résister à une attaque nucléaire. Le concept de ce réseau reposait sur un système décentralisé, permettant au réseau de fonctionner malgré la destruction d'une une ou plusieurs machines. Le modèle de Baran Paul Baran est considéré comme un des acteurs principaux de la création d'Internet. En août 1969, indépendamment de tout objectif militaire, le réseau expérimental ARPANET fut créé par l'ARPA (Advanced Research Projects Agency dépendant du DOD, Department of Defense) afin de relier quatre instituts universitaires : Le Stanford Institute ; L'université de Californie à Los Angeles ; L'université de Californie à Santa Barbara ; L'université d'Utah. Le réseau ARPANET est aujourd'hui considéré comme le réseau précurseur d'internet. Le courrier électronique En juillet 1972, Lawrence G. Le protocole TCP

http://www.commentcamarche.net/contents/479-histoire-d-internet

Related:  Sciences de l'info-comDossier révolution du numériqueUsages de l'informatiqueHistoire du web et internetWEB 2.0

Si l'histoire du web m'était contée... Le www vient de passer le cap des 25 ans. C’est l’occasion de revenir sur la fabuleuse histoire du web, avec un peu de nostalgie puisqu’on y croise des noms aujourd’hui oubliés comme Mosaic ou Netscape… 1989–1995 : les premières années Tim Berners-Lee travaille au CERN, en Suisse. C’est calme, bien trop calme… Un jour, il constate que ses collègues ont des difficultés à partager des informations au niveau international : la faute à la diversité des systèmes d’exploitation et des formats de documents. Il invente le HTML, les URL et le HTTP, et sur sa lancée un navigateur, qu’il baptise WorldWideWeb (la toile d’araignée mondiale). Les 40 ans d'Internet en 10 dates-clés (Paris - Relax news) - Il y a exactement 40 ans, les premières ébauches de mise en réseau des ordinateurs avec la création d'Arpanet apparaissaient. Le 2 septembre 1969 marque le point de départ du développement de la Toile mondiale telle qu'on la connaît aujourd'hui. Rétrospective en 10 dates-clés sur l'histoire d'Internet. 2 septembre 1969 : Deux ordinateurs de l'université de la Californie (UCLA) échangent des informations grâce à un câble de liaison mesurant quelques mètres de long. c'est le point de départ d'une mise en réseau d'ordinateurs, mieux connu sous le nom d'Arpanet. 1971 : L'ingénieur Ray Tomlinson parvient à transférer 200 lignes de code d'un ordinateur à l'autre via deux boîtes aux lettres électroniques. Le courrier électronique fait son apparition sous le nom de Netmail (Network Mail).

Qu’est-ce que le web 2.0 Web 2.0. Voila le terme à la mode, la promesse d’un nouveau web, d’une révolution comme d’une nouvelle version de l’internet. Phénomène réel reposant sur un changement technologique et une rupture d’échelle liée la croissance du nombre d’utilisateurs ou récupération marketing de technologies anciennes rafraichies par un nouvel engouement public, comme le regrettent François Briatte, François Hodierne ou Olivier Meunier ? Le web 2.0 préfigure-t-il seulement une bulle 2.0 ?

Tim Berners-Lee: "Oui, le Web est né en France...." Tim Berners-Lee, "l'inventeur du Web", était vendredi 13 juin l'invité des "25 ans du Web", une conférence placée sous l'égide de Futur en Seine, le "festival de Cannes" du digital en France, et du W3C, organisme non lucratif qu'il a fondé et qui est considéré comme "l'ONU du Web". Naissance du World Wide Web, neutralité du Net, censure du Web et affaire Snowden… Il répond aux questions de Challenges.fr. Pouvez-vous décrire au lecteur comment s'est passé le jour J, l'heure H et la minute M du moment précis où vous avez inventé le World Wide Web?

Cloud computing - Informatique dans les nuages Le cloud computing ou informatique en nuage est une infrastructure dans laquelle la puissance de calcul et le stockage sont gérés par des serveurs distants auxquels les usagers se connectent via une liaison Internet sécurisée. L’ordinateur de bureau ou portable, le téléphone mobile, la tablette tactile et autres objets connectés deviennent des points d’accès pour exécuter des applications ou consulter des données qui sont hébergées sur les serveurs. Le cloud se caractérise également par sa souplesse qui permet aux fournisseurs d’adapter automatiquement la capacité de stockage et la puissance de calcul aux besoins des utilisateurs.

Le belge qui a rêvé Internet Le livre et Internet ont une histoire commune. Un homme la résume : Paul Otlet La Bibliothèque Nationale de France archive le web (dans le cadre du dépôt légal), la BNF a avec Gallica une des plus formidables base de données d’oeuvres numérisées, et au-delà même de Gallica, ses ressources électroniques sont innombrables. Et ce que je dis de la BNF, on pourrait l’étendre à bien des bibliothèques du monde qui entretiennent avec le numérique un rapport très intime (jusqu’à la Bibliothèque du Congrès à Washington qui archive Twitter). Cela suffirait à contredire le lieu commun qui voudrait que le livre et les écrans soient ennemis. Pourquoi cette intimité entre les bibliothèques, l’informatique et, au-delà, Internet ?

Web 2.0, de quoi parle t-on? Ressources Veille - Ressources Rss - Ressources Outils Froids - Articles Veille Mag Ci-dessous un article rédigé pour le numéro de Veille Magazine de novembre 2005 On sent bien depuis quelques mois qu’il se passe quelquechose sur le web. Au moment où j’écris Google Reader est le dernier-né de la firme de Mountain View. Il s’agit d’un agrégateur en ligne gratuit. L’équivalent de votre messagerie Hotmail mais dédié à la lecture de fils rss. Politique des algorithmes L’entrée dans une ère d’abondance d’informations n’a jamais rendu aussi importante la question de leur classement [1][1] La conception de ce numéro de Réseaux a été conduite.... Profitant de l’extension des capacités de numérisation, les données digitales prolifèrent. Capturées, stockées, calculées, elles entrent de plus en plus souvent dans des dispositifs de marché, de surveillance ou d’évaluation. Les informations sont listées par les moteurs de recherche, agrégées derrière des hashtag, temporalisées par une timeline, visualisées dans des nuages de tags, recommandées et notées sur les sites de vente en ligne... Autrefois dédiés à de très banales opérations de segmentation de clientèle, les outils de datamining mis en place par les entreprises prétendent désormais calculer les traces des consommateurs afin de personnaliser leurs offres (Benedetto-Meyer, 2013).

Impression tridimensionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'impression 3D ou impression tridimensionnelle sont les termes courants utilisés pour parler des procédés de fabrication additive. Initialement, en raison de leurs défauts originels, ces procédés ont été développés pour le prototypage rapide, mais maintenant ils sont de plus en plus utilisés pour la fabrication de pièces fonctionnelles. Bien que d'autres existent, voici quelques technologies qui coexistent : le FDM (Fuse Deposition Modeling : modelage par dépôt de matière en fusion), la SLA (Stéréolithographie : une lumière UV solidifie une couche de plastique liquide) et le frittage sélectif par laser (un laser agglomère une couche de poudre). L'impression tri-dimensionnelle permet de produire un objet réel : un opérateur dessine l'objet sur un écran en utilisant un outil de Conception assistée par ordinateur (CAO).

Lien retour Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le smiley jaune représente le site internet ayant le plus grand nombre de backlinks. Un lien retour (aussi appelé lien entrant ou lien arrivant; en anglais, inbound link, inlink ou backlink) est un hyperlien pointant vers un site ou une page Web. La qualité du lien retour et le nombre de liens retours pointant vers un site ou une page fournissent une indication de la réputation de ce site ou de cette page. Plus précisément, un lien retour correspond à n'importe quel lien reçu par un nœud du Web (page Web, annuaire, site Internet, ou Domaine de premier niveau) depuis un autre nœud du Web[1]. Les liens retours ont des valeurs différentes pour les moteurs de recherche, en fonction du pagerank de la page web sur laquelle ils sont publiés.

« Une histoire française du Web… » Chargée de recherche au CNRS, à l’Institut des sciences de la communication, Docteur en histoire contemporaine et habilitée à diriger des recherches, lauréate du prix de l’Inathèque, Valérie Schafer est spécialiste d’histoire des télécommunications et de l’informatique. Comment devient-on historienne d’Internet, du Web et des cultures numériques ? Valérie Schafer : Pouvoir se penser historien de l'Internet, du Web ou encore des cultures numériques est, en fait, très récent. La reconnaissance de l'histoire de l'informatique date déjà de quelques décennies, celle de l'histoire du numérique émerge seulement. Mais les sensibilités académiques évoluent. À titre personnel, c’est via un DEA puis ma thèse avec le professeur Pascal Griset, commencée en 2002, que j’ai abordé l’histoire de l’informatique et des télécommunications, en m’intéressant à l’histoire des réseaux Cyclades et Transpac.

Related:  Histoire et géographie de l'Internet