background preloader

Sentiers de la Gloire.L'assaut

Sentiers de la Gloire.L'assaut
Related:  Première Guerre mondiale

On déconstruit 5 idées fausses sur l’armistice du 11 novembre 1918 Le printemps 1918 est un moment crucial de la Première Guerre mondiale. Dégagée de son front est, depuis que la Russie, aux mains des Bolcheviks, a signé la paix, l’Allemagne peut concentrer ses forces sur le front ouest. Elle sait aussi qu’elle doit faire vite. Les Américains ont rejoint le camp des Alliés en avril 1917, mais il leur a fallu du temps pour former leurs hommes qui ne débarquent que peu à peu. Comment les empires centraux, épuisés par quatre ans de guerre, pourraient-ils gagner sur des adversaires qui reçoivent, dans les semaines qui suivent, le secours de deux millions de soldats américains, frais et dispos ? Il faut pourtant encore plusieurs mois pour que Berlin se résigne à l’impensable : demander un armistice. 1L’armistice marque la fin de la guerre D’abord, il ne faudrait pas parler de l’armistice, au singulier, mais des armistices, au pluriel. 2 Tous les vainqueurs ont accueilli l’armistice avec soulagement Un des plus célèbres opposants était Pétain. Eh bien non.

Les monuments aux morts | Les monuments aux morts – France et Belgique Grande Guerre : les batailles oubliées de l'Afrique Souvent méconnues, les batailles de la Première Guerre mondiale dans les colonies africaines allemandes ont pourtant fait de nombreuses victimes. Du Togo au Sud-Ouest africain allemand, en passant par le Cameroun, le Congo belge et l’Afrique orientale allemande, des Africains sont enrôlés pour se battre sur leur propre continent et servir une guerre qui n’est pas la leur, une guerre d’Européens. Si le nombre de soldats présents sur les fronts africains et le nombre de tranchées creusées paraissent dérisoire comparés à ceux des fronts européens, les affrontements sont d'une extrême violence et déciment aussi des civils, colons et colonisés. Enjeux stratégiques, riches de matières premières et de ressources minières, les colonies allemandes sont convoitées, dès le début du conflit, par les Alliés. Les soldats indigènes sur les fronts africains en 1914 Les askaris Les askaris sont des soldats de l’empire colonial allemand. Le Togo,la « colonie modèle » . et la Côte d’Or Cette expression

Le Canard Enchaîné pendant la Première Guerre mondiale Aller au contenu principal Trésors d'archives > Fonds Prives > Archives > Le Canard Enchaîné pendant la Première Guerre mondiale Fonds privésArchives Le Canard Enchaîné pendant la Première Guerre mondiale Fondé par le journaliste Maurice Maréchal et le dessinateur Henri-Paul Gassier, « Le Canard enchaîné » paraît pour la première fois le 10 septembre 1915. Il s’arrête après cinq numéros pour mieux renaître de ses cendres, le 5 juillet 1916. La volonté des fondateurs de dénoncer la censure et le bourrage de crâne se trouve résumée dans le choix du titre. L’adjectif « enchaîné » renvoie à la censure imposée à la presse durant tout le conflit et personnifiée par les caricaturistes sous les traits d’une Madame Anastasie équipée de grands ciseaux. > Retrouvez dans ce diaporama une sélection de pages du « Canard enchaîné » parues entre 1915 et 1918. Le Canard Enchaîné (première série), numéro 1, 10 septembre 1915, page 1. © Le Canard Enchaîné Le Canard Enchaîné, numéro 1, 5 juillet 1916, page 1.

La Grande Guerre du camouflage (1/2) : Le pari d'un faux Paris Lorsque pour la première fois un avion allemand survole Paris le 30 août 1914, la « bombinette » de 2 kgs lâchée rue des Vinaigriers ne fait pas de victime. Les Allemands larguent surtout des tracts afin de déclarer Paris ville ouverte et entamer le moral des Parisiens. Et lorsque des Taube germaniques reviennent quelques jours plus tard, des opportunistes louent des chaises longues sur la Butte Montmartre afin que les Parisiens profitent pleinement de ce nouveau spectacle venu du ciel… Ces largages ne resteront pas inoffensifs longtemps. 1er épisode : le pari d'un faux Paris Les Zeppelin puis les Gotha allemands, capables de transporter des bombes de 600 kgs, font maintenant des centaines de morts dans la capitale (dès 1916). Soit une réplique de Paris, bâtie autour de 3 axes : une zone A au nord-est de la capitale, où serait construit un ensemble comprenant la ville de Saint-Denis, les usines d'Aubervilliers, la gare du Nord et la gare de l'Est. Écouter Bibliographie et liens

Un génocide, c'est quoi ? "On estime que 15 % de la population algérienne a été massacrée par les Français à partir de 1945. Il s'agit d'un génocide." Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclenché une polémique vendredi 23 décembre en ripostant à l'adoption, la veille, d'une proposition de loi pénalisant la négation des génocides à l'Assemblée nationale. • Une définition émanant de l'ONU Un génocide est un acte "commis dans l'intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux", selon les termes de la convention des Nations unies du 9 décembre 1948. Cet acte peut être un meurtre, mais aussi une atteinte grave à l'intégrité mentale ou une mesure anti-natalité, l'essentiel étant que l'acte soit dirigé intentionnellement contre un groupe donné. • Quatre génocides reconnus Le génocide arménien de 1915, reconnu en 2001 par la France, est l'un des quatre génocides reconnus par les instances onusiennes. • Crimes de guerre et crimes contre l'humanité

Related: