background preloader

Clé pour feuillus

Clé pour feuillus

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Dessinez la forme de votre spirale à l'aide d'une traînée de sable. Montage de la spirale Commencez le montage au centre de la spirale avec un mur sec ou maçonné. Remplissez le centre de la spirale d'une couche drainante faite de gravats et de pierres. Ajoutez une couche de sable et de terre de 20-30 cm.

Empreintes des Mammifères tableau par catégories Vous êtes ici: Utilitaires _ Empreintes La plupart des mammifères sauvages mènent une vie discrète: soit que le maximum de leur activité se situe la nuit, soit qu'ils fréquentent des milieux d'accès difficile, retirés, où ils trouvent la tranquilité. Cependant, au cours de leurs différentes activités, tant nocturnes que diurnes, tous ces animaux laissent des traces de leur présence et de leurs diverses formes d'activités. Celui qui parcourt la nature peut observer toutes les manifestations de ces animaux et l'étude des traces, empreintes et laissées peut lui donner un outil pour reconstituer en partie les comportements des animaux qu'il ne voit pas ou qu'il appréhende en de brefs instants. L'étude des empreintes permet de répondre à un certain nombre de questions: de quel animal s'agit-il ? Lorsqu'il se déplace, l'animal peut poser les pattes les unes à la suite des autres. L'empreinte chez les mammifères est la trace laissée par chacun des pieds.

Flora Electronica Multiplication des mousses Reproduction sexuée Le cycle de vie des mousses présente une alternance régulière entre une génération haploïde (n chromosomes), productrice de gamètes mâles et/ou femelles, appelée gamètophyte et une génératon diploïde (2n chomosomes), productrice de spores, appelée sporophyte ou spermaphyte . Les organes reproducteurs se trouvent à l'extrémité de la tige à l'intérieur des feuilles périchétiales. anthéridie va produire des anthérozoïdes (ou spermatozoïdes ) . archégone et féconder la cellule reproductrice femelle (l' oosphère De la fécondation va naître une sorte de suçoir qui va s'ancrer à l'extrémité du gamétophyte. capsule sporange dans lequel se développent des spores haploïdes par méiose. La capsule est recouverte d'une coiffe qui va disparaître. protoména . Reproduction asexuée Outre la dispersion par les spores issues de la reproduction sexuée, les bryophytes peuvent se reproduire de manière asexuée appelée aussi multiplication végétative . Multiplication par propagules Propagules sur des feuilles Les

De quoi se compose la terre ? Lors de notre avant dernière leçon nous avons vu que notre environnement était constitué d’éléments naturels vivants et non vivants… De quoi se compose la terre ? Observons une coupe du sol… Travail à faire en groupe : décrire chacune des couches et émettre des hypothèses quant à leurs constitutions. La terre contient-elle des animaux ? A partir des hypothèses suivantes et du matériel proposé par le professeur, essaie de trouver un système qui permettrait de récupérer les animaux vivants dans la terre. Correction : l’appareil de Berlèse Pourquoi mettre une lampe qui éclaire la terre ? A quoi sert le tamis ? Pourquoi met-on de l’alcool dans le bocal ? Combien de temps faudra-t-il avant d’observer le résultat de cette expérience ? Pourquoi appelle-t-on ce système « appareil de Berlèse » ? Antonio BERLESE (1863-1927) était un entomologiste italien. Quelques clichés de la faune et micro faune de la terre… Comment faire une classification des animaux ? cle determination exercice

Un aperçu de botanique Là où le citadin en promenade ne voit que du vert, le botaniste voit des centaines d'espèces végétales variant par leur forme, leur couleur, leur parfum et leur utilité. Pour pouvoir appréhender cette diversité, il faut connaître un minimum de l'anatomie des plantes. C'est ce que je me propose de vous faire découvrir au travers de ce site. Une plante est composée de 3 grandes parties : racines, tiges et feuilles. Les classifications végétales sont toutes basées sur ces différents critères anatomiques qui ont évolués au cours des temps. Si parmi ces pages vous ne trouvez pas l'explication d'un mot rencontré dans un autre ouvrage, consultez le glossaire des termes botaniques. Auteur : Ludovic THEBAULT Rejoignez le projet Pédagogie de la botanique Accessibles à tous, les projets collaboratifs de Tela Botanica visent à produire des oeuvres collectives qui sont ensuite diffusées sous licence libre sur le site Internet.

Cycle de vie des bryophytes Le cycle de vie des bryophytes 1 Aspect, diversité et mode de vie des bryophytes Les bryophytes sont représentés par les mousses pourvues de feuilles comme le polytric ou la sphaigne, les hépatiques, qui présentent des feuilles ou des thalles selon les espèces, et les anthocérotes, au nombre d'espèces très réduit. La majorité des espèces de bryophytes vivent dans les endroits où règne une importante humidité, souvent à l'abri du soleil direct. On trouve, par exemple, davantage de mousses sur la face nord du pied des arbres, là où n'arrive jamais la lumière directe du soleil. Exemple de mousse Mnium hornum, Mniaceae, Mniales, Bryopsida, Bryophytes (Watermael-Boitsfort, Province de Brabant, Belgique - 08/04/1986 - Diapositive originale réalisée par Eric Walravens). Sporophytes de Mnium hornum, Mniaceae, Mniales, Bryopsida, Bryophytes (Ougrée (Seraing), Vallée de la Meuse, Province de Liège, Belgique - 05/04/1986 - Diapositive originale réalisée par Eric Walravens). a Feuilles b Rhizoïdes

Feuilleter l'herbier... Dans cette page voustrouverez le nom de toutes les plantes de l'herbier, commencez par choisir si vous voulez trier les plantes par leurs noms en français ou en latin, puis cliquez sur le nom de la plante pour consulter sa fiche. Vous pouvez également consulter l'arbre de la classification en cliquant ici. Technique de connexion avec les arbres | Sortir du chaos et de l'illusion par Sandra Est Fée Mère . Plusieurs personnes ont abordés le sujet des arbres : Comment ‘prendre’ de l’énergie à un arbre, comment me recharger auprès d’un arbre, comment méditer avec un arbre…. ? L’arbre est, pour moi un guide, un exemple d’harmonie avec les éléments. L’arbre met en pratique la connexion permanente à la terre et au ciel. Ce sont des exercices pour débutants, sauf le dernier (« Soigner un arbre »). Les ressentis seront en fonction de son propre avancement en la matière (ressentis énergétiques) et sa faculté au lâcher prise. Choisir un arbre : Nous avons tous une affinité avec certains types d’arbres. Le chêne reste un arbre propice aux connexions. 1. Se positionner face à l’arbre. Les ressentis : picotements, vagues de chaleurs, ou légers tremblements, courants d’énergies qui affluents du tronc vers les mains vers les bras. 2. Se positionner face à l’arbre comme pour la technique du ressenti d’énergie, sauf pour les mains qu’on ne pose pas de suite sur l’arbre. 3. 4. 5.

Résultats marquants sur l'hydraulique des plantes au PIAF Travaux de recherche sur le fonctionnement hydraulique des arbres UMR 547 PIAF, INRA-UBP. Equipe HYDRO Contact : Hervé Cochard (cochard@clermont.inra.fr) Décembre 2010 : Lancement de l’ANR ‘PitBulles’ Projet ANR Blanc Interdisciplinaire PitBulles (2011-2014) “Déterminismes biophysiques et moléculaires de la vulnérabilité à l'embolie chez les arbres » Coordination : Hervé Cochard (UMR Physique et physiologie Intégratives des Arbres Forestiers ou fruitiers (PIAF), INRA Université Blaise Pascal, Crouel) Les arbres irriguent leurs organes par un système de transfert d’eau qui opère sous des pressions hydrostatiques très négatives, particulièrement lorsqu’ils sont exposés à des contraintes hydriques. Aout 2010 : Mise en évidence du rôle du Calcium dans la résistance des arbres à la cavitation. La vulnérabilité à la cavitation du xylème est un paramètre clé dans la tolérance à la sécheresse des arbres, mais on sait peu sur les mécanismes moléculaires impliqués dans ce processus.

Related: