background preloader

Morphologie des feuilles

Morphologie des feuilles
retour Structure anatomique d'une feuille Une feuille est constituée de plusieurs parties : le pétiole ; partie cylindrique plus ou moins aplatie qui relie le reste de la feuille à la tige au niveau du noeud ( sur la tige , à la base du pétiole se situe le bourgeon axillaire) . Le limbe ; partie souvent plate ayant une plus grande surface que le pétiole . Les nervures ; d'une section souvent cylindrique , elles sillonnent le limbe . Les feuilles sont disposées de diverses façons sur la tige . Les feuilles peuvent être simples ou composées Les feuilles diffèrent par la forme : Les feuilles différent aussi par la marge : Related:  identificationmontclar26

Identifier une fleur par sa couleur Avec environ 480 espèces décrites, l'ambition de ce guide est de présenter les plantes les plus communes du sud de la France sans avoir recours à des clés de détermination complexes. Mode d'emploi Objectif : Arriver à l'espèce en 3 ou 4 étapes. Pour identifier une fleur, le premier critère utilisé sera sa couleur Étape 1 : Sélectionner, dans la colonne de gauche, l'onglet contenant la couleur la plus proche de votre espèce. Une fois la couleur choisie, cliquez sur l'onglet et vous arriverez sur une nouvelle page correspondant à l'ensemble des plantes dont les fleurs ont la couleur de l'onglet (fleurs violettes à bleues par exemple). Il faut alors choisir le groupe auquel appartient votre fleur en comptant le nombre de divisions et la forme de la fleur. En cliquant sur votre groupe vous accédez à une nouvelle page avec, cette fois-ci, un ou deux nouveaux onglets au-dessus qui permettent de séparer les plantes herbacées des plantes ligneuses (petits et grands buissons, arbustes et arbres).

Notions essentielles de botanique générale : graines et fruits Introduction Habituellement, la fécondation est immédiatement suivie de la fanaison et de la chute de l'ensemble des pièces florales hormis l'ovaire (paroi et ovules). Les parois de l'ovaire vont évoluer pour former la paroi du fruit ou péricarpe. Le réceptacle peut parfois intervenir dans ces transformations. Les graines proviennent des ovules. Évolution de la fleur en fruit après la fanaison La graine Les graines conservent la forme de l'ovule dont elles dérivent ; seule la taille évolue de manière plus ou moins marquée. Les graines présentent trois parties : • l'embryon ; • l'albumen, dont la durée de vie au sein de la graine est variable ; • les téguments séminaux, à la surface desquels sont visibles le hile (aspect de petite cicatrice) et le micropyle. Morphologie externe et structure interne de la graine albuminée de Ricin (Dicotylédones) Le fruit • le réceptacle séché de la Potentille ou devenu charnu chez le Pommier, le Fraisier et le Rosier ; Types de fruits Fruits secs indéhiscents

Clé de reconnaissance des graminées - CoursenLigne - AgroParisTech Clé de reconnaissance des graminées Formateur : Tice AgroParisTech Sur le portail : 10 AgroParisTech 16 rue Claude Bernard F-75231 Paris Cedex 05 Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43 - Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00 Localiser sur une carte Liens divers www.agroparistech.fr Les Podcasts AgroParisTech Eduroam Retrouvez nos vidéos sur 2016 © AgroParisTech - Mentions légales

Deux clés de détermination pour les feuillus et les résineux Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ? Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux. A imprimer et glisser dans votre poche pour la prochaine balade ! Deux grands ensembles Prêts pour un jeu grandeur nature en forêt ? Vous verrez, c'est simple. Les feuillus © ONF Illustration On les appelle feuillus, pourtant ce sont les arbres qui perdent leurs feuilles en automne ! Vous êtes face à un feuillu ? les feuilles simples en une seule partie, comme celles de l'Erable ou du Chênedes feuilles composées formées de plusieurs petites feuilles, les folioles (comme celles du Frêne ou du Robinier). Le critère suivant est la disposition des feuilles sur un rameau. Vous suivez ? Les résineux

Permaculture : Concevoir un jardin pour nourrir une famille de 4 personnes(vidéos) Dans ces vidéos, Christophe Köppel, de l’association Brin de paille, explique le fonctionnement d’un jardin cultivé avec les techniques de la permaculture, dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg. Il présente toutes les informations importantes permettant de couvrir les besoins alimentaires d’une famille de 4 personnes en faisant attention à votre terre. Source de l’image: prise2terre.wordpress.com Source: Fortune. Merci également à Evan qui m’a signalé cette conférence par e-mail. Sur le même thème Quelques repères pour bien débuter en permaculture De gré ou de force, nombre d'entre-nous opteront pour la transition, pour la décroissance, et au vu de l'actualité en France comme ailleurs, mais également de l'avenir qui se profile, l'idée-même de se mettre au vert semble de plus en plus attirante. mardi 5 juillet 2016 Dans "Actions et alternatives" La permaculture, la société et l’attitude humaine vues par Christophe KÖPPEL... mercredi 13 juillet 2016

Clé d'identification des arbres en région IDF - CoursenLigne - AgroParisTech Clé d'identification des arbres en région IDF Formateur : Tice AgroParisTech Sur le portail : 2 AgroParisTech 16 rue Claude Bernard F-75231 Paris Cedex 05 Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43 - Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00 Localiser sur une carte Liens divers www.agroparistech.fr Les Podcasts AgroParisTech Eduroam Retrouvez nos vidéos sur 2014 © AgroParisTech - Mentions légales Flora Electronica Le bois raméal fragmenté Depuis longtemps on en rêvait, du BRF et de ses secrets, de l’aggradation et du mycélium, et ben c’est fait. On a 3 ou 4 cm de broyat d’élagage de la ville de Montreuil qui recouvre nos buttes depuis jeudi matin. Et maintenant, on va voir ce qu’on va voir. Mais je sens qu’on va encore me demander des explications. Alors voilà : Il y a vingt ou trente ans, des chercheurs canadiens de l’université Laval, à Québec, on fait (ou refait) une constatation toute simple : les sols les plus riches sur cette planète sont ceux couverts par des forêts d’angiospermes dicotylédones (c’est-à-dire les bon vieux feuillus). Quand ces éléments retournent au sol, par la chute des feuilles ou la morts des arbres, ils l’enrichissent considérablement, et sont réutilisés par les autres plantes (en zone tropicale, cette réutilisation est très rapide, ce qui explique pourquoi on peut avoir une grande biomasse végétale sur un sol pauvre). Ils étaient bien loin de la réalité, en fait. Photos :

Related: