background preloader

La communication des bibliothèques

La communication des bibliothèques
Related:  alimatou29Marketing / communication / Etude des publics et pratiquesCommunication

Des bibliothèques sans bibliothécaires Au dernier salon du livre de Paris, le ministère de la Culture avait organisé une table ronde sur le thème "Faut-il encore des bibliothécaires ?". Sans me prononcer sur cette question inquiète, j’ai envie d’aborder la question par son angle inversé : "Faut-il des bibliothèques sans bibliothécaires ?"… Les bibliothèques ? Le discours convenu sur celles-ci met au premier plan leur richesse documentaire. Pourtant, les autorités continuent d’entretenir des bibliothèques, et même en construisent assidûment de nouvelles. Ce qui laisse entrevoir que, peut-être, l’intérêt des bibliothèques ne résiderait pas seulement dans leur richesse documentaire, mais tiendrait ‘quelque part’ à une composante étrange de leur avantage décisif. Qu’est-ce qu’un espace social ? Tiens, un mot-valise (encore) ! ). Toute la question est donc : qu’est-ce qui fait lien ? Qu’est-ce qu’une ressource documentaire ? Cette ‘information’ , qu’est-elle ? Et si les "ressources documentaires" ne fonctionnaient pas autrement ?

Le marketing et les bibliothèques Le 26 novembre dernier, le groupe Alsace de l’Association des bibliothécaires français (ABF) organisait à Colmar une journée d’étude sur le thème « Le marketing et les bibliothèques ». Les 150 participants, venus d’Alsace, de Franche-Comté ou de Lorraine, ont tout d’abord entendu Martine Blanc-Montmayeur, conseillère pour le livre et la lecture en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, interroger l’objet même du marketing : « Marketing des bibliothèques ou marketing des bibliothécaires ? ». Marketing des bibliothèques ou marketing des bibliothécaires Si Martine Blanc-Montmayeur ne partage pas totalement le pessimisme croissant de la profession face à la stagnation des publics des bibliothèques, elle constate qu’il va falloir modifier nos pratiques en conséquence. Martine Blanc-Montmayeur proposa trois axes de développement du marketing : le bâtiment, les collections, les services. Que faire concrètement ? L’action culturelle comme élément de marketing Quelle politique de communication ?

la MIOP en campagne Posted on 28 juillet 2010 by Bambou La Médiathèque Intercommunale Ouest Provence vient de lancer, sur l’ensemble de son territoire, sa nouvelle campagne de communication institutionnelle, avec une diffusion particulièrement intensive à l’occasion de la prochaine rentrée scolaire. Inspirée de celle de la BM de Fresnes (un grand merci à Thierry Giappiconi et à Martine Van Lierde pour leur bon exemple), cette campagne se caractérise par : un nouveau logo-cartouche pour identifier la MIOP Une sélection de portraits-slogans L'information et la communication en bibliothèque 56 La communication des organisations quent de compromettre la clarté du message, ce qui constitue en soi un paradoxe. « Informer » est issu du latin informare qui signifie « former », « donner une forme », mais aussi « façonner l'esprit ». Actuellement, le même terme français d'« information » est utilisé pour traduire trois termes anglais de sens très différents : - data, qui désigne les données informatiques ; - news, qui correspond aux nouvelles, aux informations journalistiques ; - knowledge, qui recouvre le champ du savoir et de la connaissance. Ainsi, le terme d'« information » signifie tout à la fois la modalité de la transmission d'un message, et le message lui-même, c'est- à-dire son contenu. « Communiquer » vient du latin communicare qui signifie « mettre en commun », « être en contact avec ». D'une manière générale, information et communication sont des termes très liés dans le langage courant. « Informer » signifie « donner des explications » à quelqu'un de manière objective.

Jeux vidéos, café-restau et ambiance cosy : la bibliothèque deviendra un "troisième lieu" jeux vidéos. A l’occasion du Congrès mondial des bibliothèques qui se tient à Lyon, Rue89Lyon continue son exploration de la bibliothèque du futur. La bibliothèque d’Amsterdam est un exemple en matière de bibliothèque « tiers-lieu ». Couleurs flashy, sièges moelleux, aire destinée aux jeux vidéo, studios pour la musique, ordinateurs omniprésents… Bienvenue dans l’OBA (Openbare Bibliotheek van Amsterdam). Et le public aime. Le concept de « troisième lieu » qu’est ce que c’est ? Créé dans les années 80 par le sociologue américain Ray Oldenburg, le concept de « troisième lieu »‘ ou « tiers-lieu » s’applique à un endroit public dédié à la vie sociale où les personnes peuvent se rencontrer facilement. Car cette affluence, nombre de bibliothèques ne la connaissent pas. Les visites sont moins nombreuses et les prêts déclinent. Dans les années 75-76, le volume moyen d’ouvrages empruntés par personne était de 11,47. « Si l’on continue à faire que du livre sur du rayonnage, c’est mort ».

Marketing des bibliothèques : à quel prix ? "Marketing has unlocked the library. The librarian has become an information expert and the whole design of library buildings is being oriented to marketing concepts. Library design needs repositionning. The traditionnal library paradigm was matched by traditional library design and most library buildings were seen as intimidating and frequently unwelcoming. Marketing strategies emphasise that library design starts not from the collections but from the clients and the experiences they have in the libraries. In designing the marketing mix and developing the marketing plan on which to base the design, the so-called 4Ps (Price, Product, Promotion and Place) are decisive." | Unlocking the Library: Library Design from a Marketing Perspective, Janine Schmidt, Trenholme Director of Libraries, McGill University | Je ne doute pas une seconde de l’importance de développer une approche sensible au marketing. | L’image provient de la galerie de Kitch sur Flickr | Like this: J'aime chargement…

[IFLA] Participez au 12e Prix international du marketing en bibliothèque | Cette année, je suis pour la première fois membre du jury du prix international du marketing en bibliothèque pour la section Management et Marketing de l’IFLA, voici toutes les informations pour participer ! Gagnez 2000$ et la participation (frais d’inscription et voyage) au Congrès de l’IFLA à Lyon! La section Management et Marketing de l’IFLA en collaboration avec Emerald a le plaisir d’annoncer le lancement du 12e prix international du marketing dans les bibliothèques. Ce prix récompense les organisations qui ont mis en oeuvre des campagnes ou des projets de marketing créatifs et efficaces! Les finalistes et le gagnant seront annoncés en Mars 2014 et les dix meilleurs candidats seront mentionnés. Pour envoyer votre candidature, complétez le formulaire! Critères de sélection Les candidatures seront jugées sur les critères suivants : La section est aussi intéressée par des candidatures sur les thématiques suivantes : Membres du jury Conseiller Christie KOONTZ (USA)

Créer une page Facebook : guide complet (pour les bibliothèques) Présence des bibliothèques sur Facebook : enjeux et questions, pratiques et retour d’expérience est une présentation d’Alain Marois (en pdf, 146 pages) de la bibliothèque de l’Ecole Centrale de Lyon délivrée le 8 décembre 2011 dans le cadre d’un stage pour l’URFIST de Bretagne et Pays de la Loire. Ce fichier est mis à disposition par l’ENSSIB. Il comprend le guide : Créer, paramétrer et gérer une page Facebook. Dans un premier temps, la présentation fait le point sur les réseaux sociaux, le Web social et la présence des bibliothèques sur les médias sociaux en 2012 avec des analyses chiffrées, des tableaux de données, des infographies sur le « paysage » des réseaux en ligne, des grilles de lecture et des exemples de bonnes pratiques par des bibliothèques présentes sur Facebook. Dans un second temps, il s’agit d’un guide intitulé Créer ma page Facebook de bibliothèque avec une approche pas à pas. La création de la page se présente comme un projet pas à pas : Visibilité d’une page Facebook :

Bibliothèques municipales : des endroits multi-activités en replay - 21 mars 2014 Ce texte est une transcription extraite de la vidéo. En cas de difficulté, l'accès à l'ensemble du journal télévisé est accessible sur Pour ceux qui préfèrent la lecture au sport, il y a aussi le Salon du livre ce week-end. En marge de l'événement, on a décidé de s'intéresser aux bibliothèques municipales. Aujourd'hui, elles attirent aussi les jeunes. Il y a beaucoup d'activités, les rayons se sont numérisés. Nous sommes dans une bibliothèque municipale. J'ai vu qu'il n'y avait pas de jeux vidéos, c'était annulé. Tu as appris à faire ça à la bibliothèque. Oui, je ne savais rien faire. Les bibliothèques nouvelle génération ont bien changé. Le lieu est convivial, on y lit la presse du jour. Livres mais aussi liseuses, tout est à disposition. Une salle est réservée à ceux qui cherchent la tranquilité. Accélère. Ambiance salle de jeux de vidéo, les cris sont autorisés. C'est chaud ! Tu viens souvent dans cette bibliothèque. Il n'y a pas que les jeux.

Thebault Marc | Pensées, humeurs et techniques de com publique, entre autres … Edmonton Public Library | DONOVAN Creative The Edmonton Public Library is one of the world’s leading library systems. They needed a new brand to reflect their modern services and their relevance to the community beyond books on shelves. We wanted the new brand to tell the story of EPL’s modern reality and use it as a platform to help us grow greater public awareness of the wide range of digital media collections, programs, services and events offered across 17 branches. After extensive research and running our brand personality questionnaire, we rebranded EPL with a fresh mark that signified its diversity—in programs, priorities, viewpoints, services, and communities.

Le marketing dans les bibliothèques ou comment se rendre visible Je suis à l’emploi de la bibliothèque du Cégep et de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis un peu moins de 4 ans et j’ai passé les 27 précédentes années au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue à titre de conseiller en communication. Le monde de la publicité et des relations publiques m’habite encore passablement. L’une de mes préoccupations présentes consiste bien évidemment à mieux faire connaître notre bibliothèque auprès des usagers. Lorsque je suis tombé par hasard sur The Visible Librarian (en bouquinant parmi les livres électroniques d’Ebsco), j’ai constaté que les efforts déployés par notre équipe s’orientent manifestement dans le bon sens et que cet ouvrage pourrait nous inspirer pour améliorer nos stratégies. Écrit en 2003 par Judith A. Bien que les médias sociaux aient pris une ampleur qu’on ne connaissait pas 10 ans auparavant, le propos du livre demeure pertinent. Vendre l’invisible : le service à la clientèle Offrir les bonnes ressources. Par : Louis Paré J'aime :

Related: