background preloader

Www.forumatice.fr/pdf/protocole-pedagogiee-inversee-chalons-est.pdf

Www.forumatice.fr/pdf/protocole-pedagogiee-inversee-chalons-est.pdf

L'Agence nationale des Usages des TICE - La pédagogie inversée Carole Christophe est professeure des écoles et enseigne au CE1 dans l’école élémentaire de Saint Rémy sur Bussy. Lors d’une séance de français consacrée à l'acquisition de la phrase négative, elle nous décrit comment elle met en œuvre des activités d'apprentissage basées sur la pédagogie inversée. L’origine du projet Enseignante en classe de CE1 à l’école élémentaire de Saint Rémy sur Bussy. Depuis 2011, l’école utilise un ENT. A la rentrée 2012, sur proposition de la circonscription, je suis entrée en expérimentation dans le protocole de pédagogie inversée. En pratique Ma classe est divisée en trois groupes hétérogènes de 7 à 8 élèves. Un groupe visionne une capsule puis fait un test rapide en évaluation formative (ce test servira pour proposer des exercices de réinvestissement lors d’une prochaine séance). La capsule : petite vidéo d’environ 2 minutes que j’ai réalisée avec le logiciel du TNI. L’entrainement se fait lors d’une prochaine séance. Le déroulement de l’activité Intérêts

Classe inversée La classe inversée (ou « renversée », en anglais : « flipped classroom »[1]) est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d'apprentissage en classe et à la maison[2]. Les rôles traditionnels d'apprentissage sont modifiés selon l'expression « les cours à la maison et les devoirs en classe »[3],[4]. Autrement dit, les élèves doivent impérativement étudier leurs cours chez eux, pour que les activités en classe deviennent plus concrètes pour eux. Il est aujourd'hui impossible en l'état de porter un jugement général quant au bénéfice d'un tel dispositif, les résultats d'observations étant très fluctuants en fonction des catégories sociales des élèves, de leurs niveaux scolaires initiaux et des disciplines enseignées. Principe[modifier | modifier le code] Le modèle traditionnel d'enseignement repose sur des cours magistraux, au cours desquels l'enseignant explique un sujet, suivis par les devoirs à la maison, à l'occasion desquels l'élève effectue des exercices.

Les outils qui rendent possible la classe inversée La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d’expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu’à la maison ou à l’étranger ». De plus, elle favorise l’autonomie des jeunes en leur permettant d’apprendre à leur rythme, laissant par le fait même plus de temps à l’enseignant pour aider les autres. 1. Quiconque a déjà travaillé avec la vidéo sait à quel point ce média est « lourd » côté informatique. Le fait de déposer un fichier (dans ce cas-ci, un fichier vidéo) sur un service en ligne pour y avoir accès de partout s’appelle l’infonuagique, ou l’informatique en nuage. Il existe d’autres applications de l’infonuagique. 2. Pour la création de capsules vidéo originales, il y a différentes façons de procéder. Dernière étape : Rendre la vidéo disponible sur YouTube 3. Khan Academy 4.

Annick Arsenault Carter Je ne veux pas être une bonne enseignante. Je veux être une excellente enseignante. Ma classe inversée me permet de viser l'excellence. Les capsules pédagogiques disponibles sur Youtube me permettent d'observer les meilleurs enseignants qui, par la suite, m'inspirent à me filmer afin que je puisse améliorer mon enseignement. JE veux être l'experte que consultent mes élèves. De plus, ma différenciation est devenue plus efficace, les parents s'intéressent et s'impliquent davantage aux apprentissages de leur enfant et je me suis libérée PENDANT les heures de cours afin d'intervenir auprès de mes élèves. Voici quelques occasions qui m'ont été offertes afin de partager ce que je vis dans ma classe inversée 1. 2. 3. 4.

La pédagogie inversée (page précédente) La ZoneTIC du Cégep Lévis-Lauzon décrit la « pédagogie inversée » (ou classe renversée, flipteaching, reverse instruction) comme ceci : une stratégie d’enseignement où la partie magistrale du cours est donnée à faire en devoir à la maison, alors que les traditionnels devoirs (travaux, problèmes et autres activités) sont réalisés en classe. Quel est l’intérêt? Lorsque les élèves appliquent ce qu’ils ont appris à l’école en faisant leurs devoirs à la maison, ils rencontrent parfois des difficultés et des questionnements qu’ils ne rapportent pas toujours à l’école le lendemain. De plus, la collaboration entre pairs n’est pas toujours facile à cause des horaires de chacun. Dans cette philosophie, les technologies sont omniprésentes. Jonathan Bergmann et Aaron Sams enseignent la chimie à l’école secondaire de Woodland Park au Colorado. Cette pédagogie laisse de côté les points d’évaluation du style « l’élève se comporte-t-il bien en classe? Pour lire la suite

Détails d'une publication Éditeur : Les Éditions Reynald Goulet 2014 152 pages ISBN : 978-2-89377-509-8 Format : Nu-book (PDF) » Acheter la version papier Sams et Bergmann sont les précurseurs du modèle de la classe inversée. Découvrez ce qu’est une classe inversée, comment et pourquoi elle fonctionne, depuis l’équipement nécessaire pour créer des vidéos jusqu’à la manière d'évaluer les étudiants. La version numérique contient plusieurs liens vers des sites pertinents. « Ce que j’ai aimé le plus, c’est de voir les auteurs anticiper mes questions. « Tout acteur motivé en pédagogie devrait lire ce livre et, même si vous n’appliquez pas cette méthode, vous devriez au moins l’étudier. »

Classe inversée + de 50 Enseignant(e)s francophones utilisant l'approche de la classe inversée dans leurs cours Une liste collaborative pour regrouper tous les enseignant(e)s qui utilisent l'approche ou la dynamique de classe inversée dans leurs cours. Le but est de permettre la collaboration entre collègues et la diffusion auprès des intéressé(e)s. La classe inversée La classe inversée : plus qu’une méthode, une philosophie Le fonctionnement est le suivant : les élèves reçoivent des cours sous forme de ressources en ligne (en général des vidéos) qu’ils vont pouvoir regarder chez eux à la place des devoirs, et ce qui était auparavant fait à la maison est désormais fait en classe, d’où l’idée de classe “inversée”. Marie Soulié enseignante au collège Argote d’Orthez dans les Pyrénées Atlantiques applique cette démarche en accompagnement personnalisé en 6ème.

Monographie Classe inversée.pdf Classe Inversée | Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007. La classe inversée en image En vidéo La classe inversée, c’est quoi ? Et voici certains trucs pour inverser sa classe avec succès Comment ? Liens utiles

La Classe Inversée Avec l’introduction des tablettes dans certaines classes du secondaire de notre système éducatif, nos enseignants et nos élèves, au-delà de l’euphorie consumériste de posséder un outil technologique résolument à la mode, doivent sûrement se poser des questions sur les modalités pédagogiques et les propriétés didactiques d’un tel outil. Cet avènement annoncé, et finalement avéré, de l’introduction et la distribution des tablettes à nos étudiants de forme quatre et à leurs enseignants – en attendant toute la structure pour la connectivité internet et le réseau intranet dans la classe – m’exhorte à soulever une petite interrogation : Serait-il temps d’inverser nos classes ? Classe inversée ? Pédagogie inversée ?

Related: