background preloader

Plaidoyer pour les lettres attachées

Plaidoyer pour les lettres attachées
Savoir taper au clavier, ça viendra bien assez vite. Pour que les enfants maîtrisent bien l’orthographe et la syntaxe, mieux vaut continuer de leur donner un crayon et leur enseigner l’écriture en lettres attachées seulement. Une étude, cosignée par les Québécoises Marie-France Morin, Natalie Lavoie et Isabelle Montésinos-Gelet, trois professeures d’éducation, porte à croire qu’une quarantaine d’États américains font nettement fausse route en abandonnant un à un l’enseignement de l’écriture cursive pour installer au plus tôt les enfants devant un clavier. La recherche du trio s’est penchée sur 718 enfants et enseignants québécois de 54 classes de deuxième année du primaire. À l’heure actuelle, comme l’indiquent les chercheuses, la majorité des instituteurs du Québec enseignent d’abord l’écriture script en première année, avant de passer à l’enseignement de l’écriture cursive au cours de l'année suivante. des jeunes utilisent spontanément l'écriture cursive en 2 année

http://plus.lapresse.ca/screens/4180-b41c-523c6a5d-a38d-4229ac1c6068%7C_0

Related:  ÉCRITURE CURSIVE

L'apprentissage des lettres attachées dès la première année est profitable au... Mardi, 03 Septembre 2013 09:00 Journal FORUM Le geste de taper des lettres au clavier n'est pas lié au maniement du crayon et ne semblerait pas impliquer les mêmes processus cognitifs associés à l'apprentissage de l'écriture manuscrite. D'ici 2014, 45 États américains délaisseront l'enseignement de l'écriture cursive, dite en lettres attachées, pour privilégier la maitrise du clavier. Au Québec, pas question pour l'instant d'abandonner ce type d'écriture. «L'enseignement et l'usage quotidien de l'écriture manuscrite sont indispensables, ne serait-ce que pour ne pas être à la merci de la technologie», affirme Isabelle Montésinos-Gelet, professeure au Département de didactique de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal. «Ici comme dans bien d'autres pays, la façon générale d'aborder l'enseignement de l'écriture repose sur la tradition plutôt que sur une recherche pédagogique qui en aurait prouvé les avantages», souligne la professeure.

Pour débuter en cursive Voici des posters pour commencer l'apprentissage de l'écriture cursive. minuscules avec attaques minuscules sans attaques majuscules variations lettres q-x-y Retour des lettres attachées dès la première année Depuis les années 70, dans la plupart des écoles du Québec, les écoliers apprennent à écrire en script (lettres détachées) en première année et en cursive (lettres attachées) en deuxième ou troisième année. Ensuite, plusieurs enseignants laissent les enfants écrire selon l'une ou l'autre des méthodes. Mais de plus en plus, des voix s'élèvent pour dénoncer ce «double apprentissage» qui fait perdre un temps précieux aux gamins. À Québec, l'école Filteau-Saint-Mathieu a été l'une des premières à prendre le virage, il y a près de cinq ans.

Le linguiste Alain Bentolila s'élève contre la fin de l'écriture manuelle Aux États-Unis, une majorité d'enfants n'apprend plus à écrire que sur un clavier. Ce sera bientôt le cas en Finlande. Une très mauvaise évolution pour le spécialiste de l'apprentissage de la lecture. La fin de l'apprentissage de l'écriture manuelle est annoncée en Finlande. La maîtrise de la saisie sur clavier est plus importante, a récemment jugé un haut responsable de son système éducatif. La réforme devrait être appliquée à la rentrée 2016.

Apprendre à écrire avec Abécécriture Une approche sensorielle L'atelier d'écriture se construit autour d'un projet accessible aux enfants : écrire les initiales des élèves, écrire un mot qu'on aime (le prénom de la marionnette, papa, maman...), leurs prénoms, le titre d'un livre, une phrase aux correspondants, des lettres qu'on ne connaît pas... L'apprentissage de l'écriture des lettres est associé autant que possible aux sons qu'elles produisent au sein des mots que nous cherchons à écrire. Un support motivant L'utilisation du sable ou de la farine est très attirante pour le jeune enfant qui explore le monde d'abord avec ses sens. Ce dispositif permet à l'élève d'apprendre le tracé des lettres sans se préoccuper de la tenue du feutre.

L'apprentissage des lettres attachées dès la première année est profitable aux élèves Mardi, 03 Septembre 2013 09:00 Journal FORUM Le geste de taper des lettres au clavier n'est pas lié au maniement du crayon et ne semblerait pas impliquer les mêmes processus cognitifs associés à l'apprentissage de l'écriture manuscrite. D'ici 2014, 45 États américains délaisseront l'enseignement de l'écriture cursive, dite en lettres attachées, pour privilégier la maitrise du clavier. Au Québec, pas question pour l'instant d'abandonner ce type d'écriture. «L'enseignement et l'usage quotidien de l'écriture manuscrite sont indispensables, ne serait-ce que pour ne pas être à la merci de la technologie», affirme Isabelle Montésinos-Gelet, professeure au Département de didactique de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal. «Ici comme dans bien d'autres pays, la façon générale d'aborder l'enseignement de l'écriture repose sur la tradition plutôt que sur une recherche pédagogique qui en aurait prouvé les avantages», souligne la professeure.

L'écriture en lettres attachées doit rester Après la presque totalité des États américains, voilà que la Finlande abandonne à son tour l’enseignement de l’écriture cursive (en lettres attachées). Le Québec serait bien avisé de ne pas suivre ce mouvement, dit une chercheuse universitaire spécialisée dans ces questions. En 2012, Isabelle Montésinos-Gelet, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l'Université de Montréal, de même que les professeures Marie-France Morin, de l’Université de Sherbrooke, et Natalie Lavoie, de l’Université du Québec à Rimouski, publiaient les résultats d’une étude menée auprès de 718 enfants de 54 classes de deuxième année du primaire. Depuis longtemps, la plupart des élèves québécois apprennent à écrire en scripte en première année, avant de passer à la cursive en deuxième année.

Un cadeau de Grec en éducation Se pourrait-il que vous ayez laisser entrer chez vous un cheval de Troie ? Vous savez, ce genre de cadeau empoisonné aux allures grandioses qui sait vous convaincre que vous êtes important aux yeux de celui qui l'offre, mais qui cache un piège dont on n'en mesure l'ampleur qu'une fois tombé dedans. Je crois bien qu'on promet peut-être à mes petits-enfants un cadeau de ce type ! Le cadeau semble vouloir leur être offert en simultané, par deux pays amis, la Finlande et les États-Unis. Il s'agit de l'abandon de l'enseignement de l'écriture cursive dans les écoles et donc, le début de la fin de l'écriture manuscrite chez les enfants. Passer du cahier au clavier serait plus «rentable» pour mes petits-enfants, dit-on.

L’écriture cursive: il ne faut pas abandonner l’écriture en lettres attachées L'écriture cursive: il ne faut pas abandonner l'écriture en lettres attachéesCrédit photo : IS / iStock Vous souvenez-vous de ces premières lettres que vous traciez sur du papier ligné? Selon que vous avez un certain âge ou un âge certain, ces premières lettres, ces « i » ces « e » et ces « b » (oh la difficile), étaient cursives. Nous devions tracer, lentement, consciencieusement, du début de la ligne, en allant vers le haut, faire une pause, puis redescendre et recommencer l’exercice.

Related: