background preloader

En Grèce, des jeunes inventent leur mode de vie

En Grèce, des jeunes inventent leur mode de vie
Vlachia (Grèce), reportage Nikos Kontonikas et Yiannis Papatheodorou ont chacun grandi et vécu dans des villes, mais n’ont jamais vraiment aimé cela ni pensé qu’ils y resteraient. En août 2012, pour 20 000 euros, les deux amis achètent ensemble un hectare de terre qui n’a jamais connu d’occupation humaine. Il se situe en Grèce centrale dans le département d’Eubée, immense île séparée du continent par le détroit de l’Euripe, que l’on traverse grâce au pont routier de Chalcis. Le massif forestier dans lequel est nichée leur nouvelle vie plonge dans la mer Egée. Pour y accéder, nous avons roulé trois heures depuis Athènes. Andréas vit ici depuis plusieurs années, désormais bien installé : deux maisonnettes en paille, une cuisine extérieure en argile, un potager qui les nourrit, lui et sa famille. Nikos a 28 ans. Natalia travaille essentiellement au plan des maisons. Ils vont bientôt prendre le statut d’agriculteurs pour des raisons administratives. Elle est étrange, cette solution.

http://www.reporterre.net/spip.php?article4713

Related:  maison ecoIdeal LivingMODES de VIETowns & Buildings

EVA, l'écovillage artistique et naturel vise l'autarcie Page 3 de 3 Un éco-village, coffre-fort de valeurs Si l’éco-village doit mettre en avant une devise, ça serait bien « l’individu est au service du collectif et le collectif au service de l’individu ». L’EVA a donc défini une charte de valeurs, reconnues par les occupants du site. Equal for all : les chaussures aux semelles de solidarité Réunissez quatre copains d’enfance fans de chaussures, à l’âme d’entrepreneurs et au cœur solidaire et vous obtenez Equal for All. Cette jeune entreprise sociale spécialisée dans la fabrication de souliers éthiques et recyclables consacre environ 50% de ses revenus à des projets solidaires qu’elle conçoit elle-même. © Equal for All Ils sont de cette génération montante pour qui le concept d’« entreprise sociale » est une lapalissade.

Une éleveuse bio "hors la loi" parce qu'elle soigne ses brebis par les plantes photo : DOMINIQUE FAGET, AFP Éleveuse à Bourdeaux (Drôme), Sandrine Lizaga a récemment reçu de la préfecture un "rappel réglementaire" comminatoire visant les soins par les plantes qu'elle prodigue à ses 60 brebis laitières. A la Ferme du Serre, où elle s'est installée en 2010, tout commence lors d'un contrôle, le 6 août dernier, de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP), raconte l'éleveuse, mère de deux enfants qui travaille en couple. Deux inspectrices lui rendent visite "pour le compte de la direction départementale des territoires (DDT), chargée des aides européennes et des conditions de leurs attributions", précise Sandrine, toujours pas remise de leur réaction ce jour-là. Mais la lettre du directeur de la DDPP qui s'ensuit début septembre ne la fait plus sourire : "Ce contrôle a mis en évidence plusieurs non-conformités à la réglementation auxquelles je vous demande d'apporter les mesures correctives (...)

Bosco Verticale : une forêt verticale dans le centre de Milan » ecoloPop Bosco Verticale (littéralement « le bois ou la forêt verticale » est un projet d’urbanisme italien qui a débuté en 2009 et qui prévoit la construction de deux tours d’habitation résidentielles dans un quartier de Milan. Baptisé « première forêt verticale au monde », le projet inclut la plantation d’environ 900 arbres de 3 à 9 mètres de hauteur en façade des tours. Après bien des difficultés techniques et un retard important dû à plusieurs hivers rudes successifs, les premiers arbres ont été implantés au printemps 2012 et les tours devraient être livrées fin 2013. © Boeri Studio La forêt verticale est le fruit du travail visionnaire du cabinet d’architecte italien Boeri Studio (Stefano Boeri, Gianandrea Barreca et Giovanni La Varra). Elle se compose de deux tours d’habitation de 78 et 111 mètres de hauteur (17 et 24 étages respectivement) situées dans le quartier de la Porta Nuova dans le centre de Milan.

Maison de hobbit pour 3500 euros ( PHOTOS + VIDEO ) Pour 1000 à 1500 heures de travail ils ont construit leur maison. Un budget de 3500 euros nécessaire pour un bonheur de vie au Pays de Galles. Le but de ce jeune père de famille Simon Dale a été de construire avec des produits naturels à proximité du lieux de construction une habitation sans produits nocifs et cancérigènes pour sa petite famille sans impact sur l’environnement. Quelques points clés de la conception et de la construction: Source : Un anglais a construit sa maison pour 180 euros Royaume-Uni / / Europe L’année commence et nous pensons déjà aux projets de 2014 … Cependant, un mot bien connu de tous a souvent tendance à retentir ces derniers temps : LA CRISE ! Or, la Green-Team reste à vos côtés pour vous apporter au quotidien des solutions alternatives, et sans plus attendre, c’est avec vous, que nous voulons partager aujourd’hui, l’histoire magnifique et insolite de Michaël Buck, ingénieux agriculteur britannique qui a construit sa maison pour seulement 180 euros soit 150 £ près de Oxford au Royaume-Uni, en seulement 8 mois. Inspiré par la méthode de construction ancestrale de pisé, ou torchis, l’ancien professeur d’art de 59 ans a façonné sable, argile, paille, fumier et eau pour élever les murs. Les 150 livres de frais qu’il déclare ne lui ont servi qu’à acheter des clous et de la paille. Cette maison ne manque pas de charme et même sans électricité, ni eau, ni gaz, la famille Buck trouve son bonheur au quotidien.

Un Français scientifiquement déclaré l’homme le plus heureux du monde Les moines boudhistes sont réputés pour leur méditation à laquelle certains y prêtent des pouvoirs surnaturels. Mais la science s’en est mêlée et a officiellement nommé l’homme le plus heureux du monde ! Pour les chercheurs de l’université du Wisconsin qui effectuaient des recherches auprès de personnes pratiquant la méditation, Matthieu Ricard est un homme à part… Cet homme est un moine boudhiste français qui a tout plaqué il y a quarante ans pour vivre dans l’Himalaya, il a donc passé quelques tests et les résultats sont étonnants… Après l’avoir affublé de 256 capteurs et lui avoir fait passer une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), les scientifiques ont observé une suractivité de son cortex préfrontal gauche et des rayons gamma en grande quantité que personne n’avait enregistré jusque là ! Photographies par : Jeff Miller (University of Wisconsin-Madison)

Dominique Loreau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Loreau. Dominique Loreau[1] est une essayiste française qui vit depuis la fin des années 1970 au Japon, où elle propose des séminaires destinés à ceux qui veulent simplifier leur vie[2]. Elle s'est fait connaître grâce à son ouvrage L'Art de la simplicité, paru en 2005 chez Laffont (ISBN 2-221-10385-8). "Je ne suis pas du tout écrivain", déclare-t-elle[3].

La bouteille Heineken WOBO : une innovation oubliée » ecoloPop Lorsque le contexte socio-économique s’y prête, l’histoire montre qu’il ne s’écoule en général qu’une vingtaine d’années entre le dépôt de brevet d’un nouveau produit innovant, sa production, diffusion sur le marché et son adoption par le grand public (comme par exemple pour le magnétoscope, le lecteur DVD, le téléphone portable etc.). Mais il arrive aussi que certaines idées soient trop en avance sur leur temps et restent dans les cartons. C’est le cas par exemple des « WOBOs » (World Bottles), ces bouteilles de bière en forme de briques développées par la brasserie Heineken en 1963. La bouteille Heineken WOBO Prototype de cabane en briques WOBO (1963) C’est suite à un voyage en 1960 dans l’ile de Curaçao (anciennes Antilles Néerlandaises) qu’Alfred Heineken (PDG de Heineken à l’époque) a l’idée de développer une bouteille en verre réutilisable en tant que matériau de construction.

Nick Olson & Lilah Horwitz Nick est un photographe qui se spécialise dans le tintypes (technique photo de l'époque de Dr Quinn femme médecin) avec un appareil qu'il fait lui-même. Lilah est conceptrice de fringues. Elle lance plusieurs lignes de vêtements, chacun coïncidant avec la ville / l' endroit où elle habite. Elle vend actuellement son travail à New York et travaille également pour une entreprise d'aménagement paysager à Milwaukee Wisconsin. Ce projet à commencé lors de leur premier rancard... où ils se sont assis en haut d'une colline pour regarder le coucher de soleil (<3) et papoter d'une maison faite que de fenêtres pour pouvoir admirer le coucher de soleil de plein d'endroits différents dans la maison....Et bien un an après, en 2012, Nick Olson et Lilah Horwitz quittent leur emploi et partent construire une cabane de verre sur la fameuse colline de leur premier rencard (romantisme quand tu nous tiens !!) Voici leur projet en vidéo avec un montage tout doux qui donne envie de grands espaces :

Vous avez un poêle? Ça vous dirait de vous chauffer gratuitement tout l’hiver? Débrouille – Se chauffer : Je suis ravie de pouvoir vous expliquer une manière de pouvoir vous chauffer GRATUITEMENT tout l’hiver et chaque année. Bien entendu, il vous faudra un peu travailler en été mais pas tant que ça… vous allez comprendre! Vous êtes prêt(e)? On y va : Des meubles open-source pour ne plus aller chez Ikea Si vous avez envie d’un nouveau meuble en kit, mais que pour une raison ou une autre vous voulez vous épargner le grand tour d’Ikea , une autre option est possible. Le site américain OpenDesk propose de partager des plans de meubles placés sous licences libres (sans droit d’auteur, donc non payants). Ces plans sont des œuvres originales de créateurs, qui n’ont pas souhaité en garder l’exclusivité et ont décidé d’en publier les plans et instructions de montage sous licence Créative Commons. Chacun peut donc télécharger gratuitement le dossier du meuble qui l’intéresse.

AMAP : Le bonheur est dans le panier AMAP : Le bonheur est dans le panier Une AMAP comment ça marche ? L'AMAP se compose d'adhérents (les consommateurs) et d'un ou de plusieurs exploitants. Les adhérents payent une cotisation (le prix du panier) pour permettre à l'exploitant de s'assurer une rémunération régulière. En contrepartie, il s'engage à leur fournir chaque semaine un panier comprenant des fruits, des légumes, parfois des oeufs, du pain ou du lait de son exploitation. La bataille autour du barrage de Belo Monte au Brésil se poursuit - Brésil Au cœur de l’Amazonie brésilienne, Belo Monte sera bientôt le troisième plus grand barrage au monde. Son chantier, pharaonique, emploie plus de 15 000 ouvriers, qui y travaillent 24h/24. Bientôt 500 km² de forêt amazonienne seront inondés. Et quelque 16 000 personnes expulsées, en grande majorité des indigènes. La polémique, tant sur le plan humain qu'environnemental, est à la hauteur de son coût : près de 9 milliards d’euros.

Related:  la petite maison dans la prairie