background preloader

Le feu et la glace : le jour d'après

Le feu et la glace : le jour d'après
Traduction : SOTT © InconnuLever de Lune au-dessus d'un glacier Il y a quelques mois, un membre du forum SOTT a posté un lien vers l'article suivant à propos d'enquêtes sur le changement climatique. Des carottes glaciaires tropicales montrent deux changements de climat global soudainsPour la première fois, des glaciologues ont combiné et comparé des ensembles d'anciens enregistrements climatiques enfouis dans des carottes glaciaires des Andes de l'Amérique du Sud et de l'Himalaya d'Asie pour dessiner une image de la manière dont le climat avait changé - et est toujours en train de changer - sous les Tropiques. Les faits suggèrent aussi que la plupart des glaciers à haute altitude dans les régions tropicales de la planète disparaîtront dans un futur proche. © InconnuLes glaciers sont les choses les plus destructrices et les plus puissantes sur Terre Tout le monde s'est calmé ? J'ai répondu à ces commentaires comme suit : En réalité, ce n'est pas exactement ce que dit Bill Gray.

Changement climatique: la connexion au cosmos Le rayonnement cosmique peut être un facteur climatique important qui a été négligé. Selon Jasper Kirkby pourrait améliorer la formation des nuages ​​sur le rayonnement de la Terre depuis l'espace. Le physicien du CERN parle dans une interview sur le mystère des grandes lacunes dans les connaissances et la recherche dans son domaine. science.ORF.at: Quand vous voyez le grand accélérateur de particules du CERN et ses détecteurs pour la première fois, on se demande, que les projets de recherche de ce travail de taille à tous. Le tout semble ingérable. Jasper Kirkby: Je le fais de cette façon - et je suis presque à 40 ans de travail en physique des particules. Pour moi, c'est la chose intéressante à propos des expériences au CERN: Ce n'est pas uniquement pour la découverte de nouvelles particules. Qu'est-ce qui va arriver de leur point de vue dans les prochaines années, à propos des contrôles de la physique? Je suis un physicien expérimental avec les deux pieds sur le sol. Quoi?

De l'eau, de l'eau et encore de l'eau - Le blog de Ferlinpimpim Vendredi 3 janvier 2014 5 03 /01 /Jan /2014 10:21 Lorsqu'on regarde la carte du Jet Stream, courant aérien d'altitude qui détermine le climat ( au Nord c'est froid, au Sud c'est chaud ), nous ne pouvons que prévoir de la douceur, de l'eau et du vent pour les prochains jours.... L'Europe est sous le flux direct du Jet Stream, venant de la côte Est américaine. J'ai bien peur que cela dure toute la semaine prochaine. Partager l'article ! inShare Par Ferlinpimpim - Publié dans : Climat 1

Anomalies des Courants Marins dans l'océan Atlantique Nord Depuis plus de deux mois, les Sargasses envahissent les côtes de Martinique, et importunent les baigneurs. Si ces algues jaunes étaient gênantes, elles deviennent carrément nuisibles. Du nord au sud de l'île, elles commencent à pourrir et libèrent un gaz qui peut être toxique : l'hydrogène sulfuré. Un phénomène qui étonne tout le monde. S’échouant sur les plages de la Martinique avec les courants, les algues sargasses rejettent en se décomposant une odeur d’oeuf pourri particulièrement forte. Par ailleurs, le gaz émanant des algues est le même qui est incriminé dans l’affaire des algues vertes en Bretagne. Le témoignage des martiniquais est la suivante : "C'est du jamais vu en Martinique". Ces algues proviennent de la haute mer. Mais alors que se passe t-il dans l'océan Atlantique ? A voir l'animation suivante on peut voir une diminution du Gulf Stream à partir de 2010. Qu'est ce tout ceci implique ? Discussions en cours ICI

Space Weather Swings Between Extreme Effects | Wired Science Roughly every 11 years, headlines announce the peak of a natural variation known as the solar cycle, pointing to a proliferation of sunspots, potentially dangerous solar flares and beautiful aurora. This period of increased activity is known as solar maximum, the latest of which is predicted to arrive in August. But scientists who study the sun say that we should be paying just as much attention to the sun’s calmer periods. “Space weather doesn’t go away during solar minimum, it just changes form and approaches a different extreme,” said astrophysicist Madhulika Guhathakurta, who lead’s NASA’s “Living With a Star” project and co-authored an opinion piece on this topic that appeared in Space Weather March 19. The solar cycle, say scientists like Guhthakurta, is an oscillation between two extreme states, each with their own distinct conditions and hazards, rather than a simple change between periods of high and low activity. “That doesn’t sound very quiet, does it?”

L'Hiver 2012-2013 L’Hiver 2011-2012 selon la Terre du Futur. Après 3 hivers en dessous des normes saisonnières, puis cet hiver qui fut juste dans les moyennes -0,14°C (février 2012 très en deçà), il est statistiquement rarissime qu'un 5 eme hiver suive une tendance négative. Seulement voilà, les statistiques sont faites pour être démenties. Voici les prévisions saisonnières pour le futur hiver 2012-2013. Dans contexte normal et selon certains sites prévisionnistes voici ce qu’on nous annonce : Si nous avions une récurrence de douceurs et d'impact du réchauffement climatique, l'activité solaire actuelle étant à la hausse pour la fin de l'année, même dans un contexte d'un cycle solaire faible, un blocage anti cyclonique serait fort probable pour les mois de décembre et janvier apportant douceur au sud et simples petites gelées au nord de la France. Nous ne pourrons pas nous aligner sur ces prévisions pour les raisons suivantes : Il est à noter que toute tendance doit se mesurer sur plusieurs années.

Mauvais temps, la faute à un Gulfstream qui n'a plus la « forme » d'antan ! Dans une de ses dernières publications (6 mars 2012), Ernie Balcerak, rédacteur et publicateur pour EOS, à propos des mesures concernant la circulation du Gulfstream, disait que certains scientifiques craignent que l'AMOC (Atlantic Meridional Overturning Currents - Renversement des courants en Atlantic Méridional) pourrait ralentir le réchauffement global, voir de le modifié au point de perturber l'agriculture de tout l'hémisphère nord. Du coup le Centre de la NOAA fait savoir que les indices dans l'Atlantique Nord ((NAO) & GFS (MRF)) ont été très faiblement positifs entre fin 2011 et début 2012, pour passer à négatifs déjà fin janvier et continue leur chute ce, encore au 7 juillet, date du dernier relevé. De telles données n'étonnent pas, ça transparaît dans les bulletins météo. L'ouest européen subi actuellement des baisses régulières des températures, mais aussi une succession d'intempéries et de dépressions, à n'en plus finir.

Des scientifiques Russes annoncent 100 ans de refroidissement climatique Dans une étude récente concernant les cycles solaires, des scientifiques Russes prédisent désormais cent ans de refroidissement climatique dus à l'activité solaire et ses conséquences sur d'autres phénomènes naturels. Cette prévision provient de l'astrophysicien du Dr. Habibullo Ismailovich Abdussamatov, directeur du laboratoire de recherche spatiale de l'observatoire Pulkovo de l'Académie russe des sciences, les scientifiques ont commencé par étudier un document publié par le juge Eddy en 1976 qui démontrait la corrélation entre l'activité solaire et les grands changements climatique sur terre qui ont perturbé le train de vie des différentes civilisations au cours du temps de par des crises économiques et démographiques. Les scientifiques ont découvert que notre planète se réchauffe et se refroidit de manière prévisible tous les 200 ans à cause de variations dans la luminosité du soleil. Variations de la température de la Terre et de la concentration du CO2

Le Gulf Stream s’est décalé « c’est un événement très dramatique » Note utilisateur: Détails Catégorie parente: Sciences Catégorie : Sciences Créé le 16 octobre 2012 Mis à jour le 4 avril 2013 Publié le 16 octobre 2012 Écrit par folamour Affichages : 2724 Ce matin, un article sur le blog, qui vous est proposé par le Veilleur. Bonne lecture, Lors d'une réunion avec des pêcheurs commerciaux de la Nouvelle Angleterre en décembre dernier, les océanographes physiques Glen Gawarkiewicz et l'Al Plueddemann de l'établissement océanographique de Woods Hole ont été alertés par trois pêcheurs au sujet de la température exceptionnellement élevée de l’eau à la surface, et de courants forts sur le banc continental externe au sud de la Nouvelle Angleterre. (WHOI) « Je leur ai promis que je regarderai afin de savoir pourquoi cela se produisait, » a dit Gawarkiewicz. La courtoisie d'image Robert Todd, établissement océanographique de Woods Hole Il est peu clair de savoir ce qui pourrait avoir causé ce décalage dans le chemin du Gulf Stream. [Photo de galerie] Contacts et sources :

Related: