background preloader

Savourez un pesto à l'ail des ours - Cuisine nature : 10 plantes sauvages... et comestibles !

Savourez un pesto à l'ail des ours - Cuisine nature : 10 plantes sauvages... et comestibles !
photo 7 sur 10 Savourez un pesto à l'ail des ours Cette plante aux jolies petites fleurs blanches s'appelle l'ail des ours. © www.couplan.com toutes les photos du reportage envie de partir... vos photos les plus vues .reportage application mobile Orange Maps assistance pour voyager en toute tranquillité services à la personne besoin d'aide ? choisissez votre destination selon vos envies, moyens et goûts.... plus de 350 guides pour préparer votre voyage bien informé... en France dans le monde Related:  cuisine végétariennejossereauxBotanique - A Classer

La botte secrète des herbes aromatiques - Faire soi-même Les herbes servent à donner du goût à un plat fade, à relever la saveur d’un mets, à aromatiser un poisson, à parfumer une boisson, à décorer un plat, à agrémenter une assiette, à fleurir une salade, mais aussi, grâce à leurs vertus toniques, diurétiques et « dégraissantes » à prévenir, soigner, soulager, combattre et guérir plusieurs affections. Mais attention, certaines herbes qui ont la propriété d’augmenter la sécrétion des sucs digestifs, de stimuler l’estomac paresseux et d’ouvrir l’appétit doivent être consommées en petites quantités car sinon elles ont sur l’organisme un effet contraire. L’aneth (Anethum graveolens) Noms communs : faux anis, fenouil puant, herbe de dieu, herbe de Vicking.Effet santé : Riche en potassium, sodium et soufre, l’aneth est diurétique et excellent pour la digestion. Recettes médicinales Infusion (digestion, insomnie, anxiété) : Faire bouillir une tige complète d'aneth dans 1 tasse d'eau et laisser infuser quelques minutes. Le laurier (Laurus nobilis)

Orangeade de... grand-mère - AUX PLAISIRS DE LA BOUCHE ET DES SENS Idéal pour une saveur retrouvée... plaisir de la fraîcheur d'antan... et s'associe délicieusement avec des crêpes... ma p'tite préparation : orangeade au miel Plusss que fastoche ! ! ! Dans une casserole, mettez le jus de 7 oranges et 2 citrons, puis ¼ de litre d'eau, 3 clous de girofle, 2 cuillères à soupe de miel et 2 de sucre (plus en fonction de l'acidité). Portez à l'ébullition et retirez immédiatement du feu. À utiliser avec un peu d'eau et des glaçons ou de la limonade fraîche. Cette orangeade se boit agréablement fraîche... en bonne compagnie ! Recette à gérer selon vos goûts... plus ou moins d'oranges, des mandarines... sucre à la cannelle... Déco : givrez votre verre (voir catégorie trucs et astuces - givrage des verres) et coupez une rondelle d'orange, puis entaillez la moitié du diamètre pour la positionner sur le verre à la verticale. Voir orangeade. - oranges, citrons... - eau, miel, sucre, clous de girofle - 1° jus froid - 2° ébullition du jus - 3° fin de cuisson - passage au tamis

Ail des ours (Allium ursinum ) : propriétés, bienfaits de cette plante en phytothérapie L'ail des ours, ou ail sauvage, est utilisé depuis l'Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales. Il a des principes actifs identiques à ceux de l'ail commun mais à des concentrations supérieures. Nom scientifique : Allium ursinum Noms communs : ail des ours, ail sauvage, ail pétiolé, ail à larges feuilles. Noms anglais : ramsons , buckrams , wild garlic , broad-leaved garlic , wood garlic , bear leek , bear's garlic . Classification botanique : famille des amaryllidacées ( Amaryllidaceae ) Formes et préparations : décoctions, poudres, extraits, comprimés, gélules, huiles, pommades, cataplasmes, emplâtres, élixirs, teintures, sirops, essences. Propriétés médicinales de l'ail des ours Utilisation interne Dépuratif, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique, effet amincissant et hypoglycémiant, hypolipémiant. Utilisation externe Rubéfiant, désinfectant. Indications thérapeutiques usuelles Traitement des pathologies cardio-vasculaires, des diarrhées, contre les vers intestinaux. Dosage

1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Châtaignes 42 / glands de chênes 60 / mûres 14.Teneur en lipides Noisettes 62 / faînes 50 / glands 22 Teneur en vitamine c mg/100g Cynorrhodon 500-4000 / feuilles de violettes 210 / feuilles de fraisier 230. A titre d’exemple orange 50 mg Plantes de février mars. La doucette « ou Mâche sauvage »Un régal de salade Nombril de venus ( umbilicus rupestris ) Crassulacée vivace, charnue d’un vert vif, les feuilles sont comestibles crues, en mélange dans les salades ou en décoration, les feuilles après avoir retiré l’épiderme ont des propriétés vulnéraires. Egopode ( aegopodium podagraria ) Ombellifère vivace, très aromatique, à pétiole de section triangulaire, la plante est stimulante, diurétique, et vulnéraire, utilisation culinaire jeunes pousses en salade, ou cuites à l’eau comme des épinards, en gratin... L’ail des ours Le pissenlit Alliaire

Autoguérison, sa force est en vous - Soigner Les bienfaits du jeûne Faire appel au jeûne, c'est mettre au repos le système digestif et inciter l'organisme à mettre toute son énergie et sa recherche d'équilibre au profit de son système d'élimination et de correction du terrain. Même si nous ne faisons que peu d’excès (et surtout si nous en faisons beaucoup), les toxines s'accumulent et polluent notre organisme. À la longue, le système d'élimination se fatigue et n'est plus en mesure d'évacuer complètement ces toxines. En prévention, le jeûne constitue une méthode très efficace. Certains d'entre nous jeûnent régulièrement par périodes de 24 ou 36 heures, ce qui constitue une bonne méthode préventive. Notre corps étant composé à 70 % d'eau, il est essentiel de suivre un jeûne dit « hydrique ». La méthode peut faire peur mais il faut savoir qu'elle est étudiée depuis longtemps et qu’elle a été « testée et approuvée » par des dizaines de milliers de personnes. Des défenses naturelles en ordre de bataille Pour un métabolisme bien huilé…

Les Plantes médicinales: La source originelle - Sensi Seeds Blog Les plantes médicinales capables de soigner un large éventail de maladies ont été utilisés à travers les âges. Présent dans toutes les cultures au travers de l’histoire, ce type de plante a joué un rôle clef dans le développement des médicaments modernes et permettent encore aujourd’hui de nouvelles découvertes. Ces plantes représentent une ressource essentielle ; elles sont les piliers de l’industrie pharmaceutique telle qu’on la connait. En vérité, de nombreux médicaments actuels, tels que la morphine, la quinine et l’aspirine sont des copies synthétiques (et brevetées) de ce que la mère nature peut offrir. Ces drogues de synthèse résultent de l’isolation d’agents actifs présents à l’origine dans des plantes. Nombre de personnes sont persuadés que différentes gouvernements et administrations empêchent la continuation de ces pratiques naturelles à travers le monde. Le cas du cannabis est un exemple parfait. Cela rouvre le débat autour des raisons de la prohibition du cannabis.

[LTDV] La Berce Spondyle : délicieuse plante sauvage 16EmailShare Aujourd’hui, dans la Tribune du Vendredi, je cède la parole à Vincent. Ce très fidèle lecteur est plus connu ici sous le nom de Jardingue et ceux qui suivent ses commentaires s’en sont surement aperçus, il en connait un rayon sur le jardinage ! C’est donc avec grand plaisir que je le laisse vous parler aujourd’hui d’une plante que vous avez sans aucun doute déjà vu mais sans savoir que l’on pouvait la consommer, la Berce. La Berce Spondyle (Heracleum spondylium) est une plante sauvage comestible vivace que j’ai introduite au potager, les spécimens sauvages se trouvant souvent au bord de champs étant abondement arrosés de pesticides. Pour l’identification précise (assez facile) je vous laisse au bon soin de gageul. Culture Je ne donne ici que des indications générales qu’il faut expérimenter afin de trouver la méthode de culture la plus adaptée pour vous. Pour l’accueillir au potager, c’est très simple. Une fois la Berce installée au potager, il lui faut très peu d’entretien.

Plantes comestibles Pendant des millénaires, nos ancêtres ont fait la cueillette de plantes sauvages. Une utilisation quotidienne leur a appris à les identifier et à reconnaître leurs effets sur l’organisme. Ce savoir sur les plantes sauvages a été marginalisé par le développement des productions industrielles. Vous allez découvrir, parmi les espèces les plus courantes comment les reconnaître, les récolter et même les consommer. Toute automédication avec des plantes médicinales autre que pour soigner les troubles bénins est à proscrire. Pour votre santé, evitez les lieux trop anthropisés (soumis à l'influence de l'homme), afin d'éviter les plantes polluées. PLANTAIN LANCEOLE (Plantago lanceolata L.) Famille des plantaginacées Le plantain lancéolé pousse aux bords des chemins, dans les prairies, les pelouses de toutes sortes sur des sols argilo-calcaires. Racines : Sa racine a de nombreuses radicelles Fleurs : Les fleurs sont disposées en épi au sommet d'une longue hampe avec des anthères aux étamines élancées.

Le thé de l'Empereur, recette d'une boisson pour affronter l'hiver Une ancienne boisson dont l'inspiration provient de Chine, à base de gingembre, une épice qui possède les qualités pour nous réchauffer et nous protéger des agressions hivernales, tout en facilitant le travail du système digestif. La médecine traditionnelle chinoise recommande l'usage du gingembre depuis plus de 2,500 ans et il est également utilisé depuis des millénaire dans l'Âyurveda, la médecine traditionnelle de l'Inde. En complément avec d'autres plantes, il fait merveille pour soigner rhumes et grippes. La coriandre et la cannelle possèdent des propriétés antispasmodiques, une activité antimicrobienne et anti-inflammatoire. Le poivre noir a la propriété de stimuler fortement le métabolisme et de favoriser l'assimilation par l'organisme des nutriments, vitamines, minéraux et phytonutriments. Le thé blanc est très faiblement oxydé par la méthode traditionnelle et ses feuilles conservent donc beaucoup de propriétés des feuilles fraîches du thé. Recette pour 500 ml de thé

Related: