background preloader

Des TIC pour aider les élèves ayant des troubles d’apprentissage : une injustice pour les autres?

Des TIC pour aider les élèves ayant des troubles d’apprentissage : une injustice pour les autres?
(suite du dossier) Autrefois, les jeunes ayant des troubles d’apprentissage étaient simplement considérés comme faibles. Aujourd’hui, on comprend mieux leurs difficultés et on tente davantage de leur donner un coup de pouce. Services de professionnels, outils technologiques, temps supplémentaire ou local séparé pour compléter un examen sont des options offertes de plus en plus souvent. L’impression d’iniquité envers les autres élèves persiste toutefois chez certains acteurs du milieu de l’éducation. Nadia Rousseau, psychopédagogue et professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’a noté dans le cadre d’une recherche-action. « Ce que nous avons constaté au départ, c’est que les enseignants connaissaient peu les technologies. D’ailleurs, chaque rentrée, la mère de Derrick, Marie-Josée Brunelle, se bute à des réticences. Paradoxalement, les capacités intellectuelles élevées de certains jeunes sont parfois un désavantage. Introduction1.

http://www.infobourg.com/2013/09/19/des-tic-pour-aider-les-eleves-ayant-des-troubles-dapprentissage-une-injustice-pour-les-autres/

Related:  adaptations scolaires

Compréhension lecture : des logiciels utilisables en classe - IEN de Stenay Introduction L’outil informatique peut être mis au service des apprentissage de la lecture, il ne s’y substitue pas. Les premiers logiciels d’apprentissage de la lecture sont apparus avec les premiers ordinateurs dans les écoles avec des exercices de reconnaissance et d’associations. En règle générale, tous les logiciels proposent des activités permettant un travail autonome de l’élève, avec une possibilité d’évaluation, mais attention, les logiciels sont des aides à l’apprentissage.

Dyslexie : les tablettes peuvent aider les enfants à lire Je m'abonne pour 1,75€/mois Les chercheurs américains ont découvert que les enfants dyslexiques ont moins de difficulté à lire sur l’écran des tablettes numériques. Le Dr Matthew Schneps, du Centre des sciences de l’éducation de l’Université de Harvard a suivi un groupe d’une centaine d’élèves et leur a demandé de lire des phrases courtes écrites sur un cahier, puis d’autres phrases courtes sur l’écran d’une tablette. Référentiel de compétences ULIS Par Charivari dans Segpa, Ulis le 5 Septembre 2013 à 18:45 Pour mes élèves d'Ulis (à l'époque, on disait UPI), j'avais créé une sorte de référentiel de compétences, avec une entrée "vie quotidienne". C'était une ULIS un peu spéciale, avec des élèves de profil IME-Ulis, disons.

LOGICIELS UTILES AUX DYSLEXIQUES Quelques lignes sur les logiciels présentés le 14 septembre 2006 à la journée de formation organisée par le laboratoire cognisciences au CRDP de Grenoble par Madame Martine Ronat ergothérapeute au SAH (Service Accueil Handicap de Grenoble Universités) et intervenante pour Axorm (Conseils & Formations / aides techniques informatiques). Dragon Naturally Speaking : Reconnaissance vocale Différents niveaux d’utilisation possible : de la dictée de texte (alternative à la saisie au clavier) jusqu’aux commandes à la voix de toutes les applications (pilotage "main-libre") de l’ordinateur.

DOSSIER : Défis et avantages des technologies d’aide aux troubles d’apprentissage Un dossier conjoint d’Infobourg et de Carrefour éducation. Par Nathalie Côté et Julie Beaupré Des enfants parfois très brillants peinent à réussir leurs études. Ils sont victimes d’un trouble invisible à l’œil nu : dyslexie, dysorthographie ou dyscalculie. Un peu plus de 3 % des enfants canadiens auraient un trouble d’apprentissage, selon Statistique Canada. Certains spécialistes avancent plutôt que 10 % à 15 % en souffriraient.

Aider les élèves dyslexiques par de simples adaptations de mise en page et de polices de caractères For English readers, Google translation does a nice job. La dyslexie est un trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture, lié à une difficulté particulière à identifier les lettres, les syllabes ou les mots qui se manifeste en l’absence de tout déficit visuel, auditif ou intellectuel et malgré une scolarisation adéquate. La dyslexie entraîne souvent des difficultés orthographiques associées. Si l’enseignant ne peut par lui-même régler l’ensemble des problèmes liés à la dyslexie, il peut et il doit prendre en compte ce trouble dans ces activités pédagogiques. Je vous propose ici quelques adaptations simples de mise en page et une police particulière permettant de faciliter la lecture d’un élève dyslexique.

Pour ou contre le numérique à l'école L'école remplit difficilement ses missions et doit évoluer. Ce constat est largement partagé aujourd'hui, mais les solutions proposées divergent beaucoup. Alors que l'Education Nationale fait de gros efforts pour renforcer la présence du numérique dans toutes les classes, les médias se font l'écho d'une autre tendance dans les écoles "alternatives" qui privilégient le travail manuel et interdisent absolument l'usage des ordinateurs. Le numérique à l'école : effet de mode ou promesse d'avenir ? Voici quelques pistes pour y voir plus clair. Stocklib©Cathy Yeulet

Dys&co 74 - Bonnes pratiques d’aménagements Coordination des accompagnants de l'enfant / élève / patient Il est essentiel, pour l'élève présentant des Troubles Spécifiques des Apprentissages (TSA), de pouvoir compter sur la coordination entre ses différents accompagnants, c'est-à-dire, ses parents, ses enseignants, ses rééducateurs (orthophoniste, orthoptiste, ergothérapeute, etc), le médecin scolaire ou l'infirmière scolaire et / ou le psychologue scolaire, l'enseignant référent, et l'AVS si nécessaire. Bonnes pratiques à enrichir et coordonner avec vous A l’heure actuelle, il existe de nombreux documents et de très belles initiatives, de toutes parts (Education Nationale, Associations, Parents, Conseil Général, Conseil Régional, etc). Nous souhaitons nous employer à répertorier les documents et initiatives les plus pertinentes pour aider à l’accompagnement de vos enfants, élèves et patients.

Point d'étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique Rappel de la stratégie présentée le 13 décembre 2012, ce qui change à la rentrée dans les classes, la logique de conception et de mise en œuvre partenariale, le soutien à la structuration de la filière et une loi d’orientation, le panorama de l'offre de services numériques disponibles à la rentrée 2013. Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale a présenté un premier point d’étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique, lundi 10 juin 2013 au lycée Diderot à Paris, en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique. Rappel de la stratégie présentée le 13 décembre 2012 Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : pourquoi ? Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : comment ?

Outils pédagogiques - Office des personnes handicapées du Québec On s’élève! Un coffre à outils pour le personnel enseignant On s’élève! L'Agence nationale des Usages des TICE - Améliorer la lecture sur tableau numérique et ordinateur par Léa Pasqualotti * Nombreuses sont les études qui se sont penchées sur les différentes dimensions de la lecture électronique que sont la visibilité, la lisibilité et la compréhension. Cependant, pour un même support de lecture, ces aspects ont été étudiés séparément, indépendamment les uns des autres. Or, ils sont très liés puisque la visibilité - qui est notre capacité à voir, à distinguer des formes - influence la lisibilité - qui est notre aptitude à discriminer, à identifier des lettres/caractères. Et, de cette lisibilité dépend notre faculté à comprendre un texte. Autrement dit, si nous ne pouvons pas voir, nous ne pouvons pas lire et donc, nous ne pouvons pas comprendre ce qui est écrit.

Related: