background preloader

À retenir : 5 règles éditoriales pour un webdoc réussi

À retenir : 5 règles éditoriales pour un webdoc réussi
Le webdoc, c'est un documentaire augmenté des techniques du web avec une préoccupation majeure : livrer au public une expérience de narration que la télévision classique ne permettrait pas de faire vivre ! Gamification, cohérence du récit, mise en avant des informations : comment construire un récit engageant le public tout en lui laissant le choix de sa narration ? La Netscouade vous donne cinq conseils éditoriaux. Réaliser un webdoc, c’est affronter l’antinomie en se lançant le défi de séparer le récit de la narration. Il s’agit de réunir d’un côté, l’information brute que tout documentaire se propose de délivrer, et de l’autre, la possibilité laissée au lecteur d’organiser par lui-même sa propre réception de ces données. D’un côté, le travail de documentation doit traiter la globalité du sujet, de l’autre, est laissée à l’internaute la possibilité de vagabonder d’un détail à l’autre. Mais comment tenir cette promesse d’interactivité ? Ce documentaire dont vous êtes le héros Related:  Comment créer un webdocTutoriels

webdoc public webdoc created using Course Syllabus Presentation template published by bbizais Views Share3 Réaliser un projet de webdocumentaire Proposition de démarche à partir d'une sélection de webdocs, par exemple : la webdocuthèque 1- se familiariser avec le webdoc les différents types de médias le point de vue la narration découvrir : leur organisation pour les élèves Favoriser la démarche individuelle de découverte des spécificités du webdoc. C'est en effet une démarche de lecture particulière, dans laquelle chacun construit son propre parcours on peut demander à l'élève de reconstituer le chemin de lecture en le faisant réaliser une carte heuristique par exemple. avec les élèves, 2- construire l'histoire s'approprier et expliciter : le sujet par exemple à l'aide d'un brainstorming la problématique à quelle question vont répondre les différents axes du webdoc ? définir l'échelle de traitement du sujet quel est le périmètre d'origine de la question : la personne ? 3- écrire l'histoire Les séquences captations

Comment réaliser un web-documentaire sans se ruiner? Pas besoin d’être un photoreporter de renom, ni d’attendre des milliers d’euros de subvention du CNC pour se lancer dans le web-documentaire. Louis Villers et Alexis Sarini, étudiants de l’ESJ Paris, nous expliquent ici comment ils ont réalisé un web-docu qui tient la route (From Kaboul to London, sur des réfugiés afghans en Angleterre) avec un matériel rudimentaire et en limitant tous les frais au strict minimum. Coût d’une semaine de tournage à Londres: 400 euros ! Au début, ça commence avec une bonne dose d’audace, et un petit coup de pouce du facteur chance… Le car et le squat, vieilles techniques d’étudiants fauchés pour voyager à moindre prix… Sur le terrain Très important : le choix du matériel. Impossible d’investir dans un appareil photo et une caméra? Dans quelles situations utiliser plutôt la photo ou la vidéo? Au moment du montage « Les formats sont très courts, il n’y a pas besoin de fioritures ni d’effets compliqués dans le montage », précise Alexis. Bon, vu sous cet angle…

Les outils du webdocumentaire - VIDEO DESIGN FORMATION 1/ Quelques exemples de différents webdocumentaires Dans un premier temps, parlons définition… Qu’est-ce qu’un webdocumentaire ? A priori, il s’agit d’un documentaire diffusé sur le web. Ce documentaire peut être constitué de tous types d’éléments multimédia : vidéos, photos, sons… Il existe donc de multiples formes de webdocumentaires, beaucoup sont répertoriés sur le site Webdocu.fr. Congo, la paix violée : ce webdocumentaire diffusé par France 24 a reçu le prix Bayeux-Calvados dans la catégorie Webjournalisme.Thanatorama, qui a la particularité de vous permettre de choisir votre parcours au sein du webdocumentaire. D’autres vont mêler photos et vidéos comme Voyage au bout du charbon, diffusé par Le Monde et plusieurs fois récompensé. Le concept du jeu appliqué au webdocumentaire est extrêmement abouti dans le projet Manipulations sur l’affaire Clearstream, diffusé par France Télévisions. 2/ Webdocumentaires et technologies web 3/ Les outils de création de contenu interactif 6/ Bonus

Créez un Webdocumentaire enrichi et interactif gratuitement html5 | Terminer les diaporamas, Créer un podcast augmenté, un cours vidéo augmenté, une vidéo enrichi…. gratuitement en html5. Prise en main, installation et création d'un projet deux heures avec le tutoriel ci-dessous. Le principe : 1- Titre du webdocumentaire enrichi 2- Titre séquence 3- Extras avec plusieurs options (infos, crédits…) 4- Vidéos, images, sons… 5- Compléments avec plusieurs options 6- Notes de marges avec plusieurs options 7- Miniatures de la partie 4 avec plusieurs options 8- Timeline avec durée, sommaire, bouton arrêt/marche et d'autres options Démonstration de la valeur ajoutée à une démonstration vidéo : Le CLEMI vous propose : Produire un podcast augmenté : le tutoriel de Scenari Webmedia 2, un logiciel libre et gratuit Dans ce projet de série documentaire qui répond à vos questions de sciences ! D'autres exemples :

Etapes et méthodologie pour préparer un projet de webdocumentaire. by Nicolas Becquet on Prezi Digital Storytelling in the Cloud Les outils de création interactive #2 — Interactivité & Transmedia Les outils généralistes Pour conclure, cette liste ne serait pas complète sans deux outils comme Racontr et Klynt, tous deux nés de l’effervescence autour du format webdocumentaire et qui permettent aujourd’hui une grande liberté de création. Chacun a connu des cycles de développement différents mais les deux solutions semblent aujourd’hui converger en termes de fonctionnalités et de promesse faite à l’utilisateur. Leurs points communs Racontr et Klynt permettent de mixer toutes sortes de contenus (vidéo, photo, texte, son, embed…) et de créer une interface interactive grâce à un éditeur WYSIWYG (What You See is What You Get, c’est à dire que vous disposez vos éléments dans l’éditeur tels que vous souhaitez qu’ils apparaissent à l’écran pour l’utilisateur). Pour se faire, les deux outils permettent : Leurs modèles économiques Bien évidemment, les deux outils se distinguent par bien des aspects, et d’abord par leur modèle économique. Leurs fonctionnalités spécifiques

Jerry DIY : un ordinateur recyclé, à construire soi-même Si Internet fait aujourd’hui partie de notre quotidien, 60 % de la population mondiale et 17 % de la population française n’a pas accès à l’informatique. C’est ce qu’on appelle la “fracture numérique”. De par son coût, la simplicité de sa conception et sa portabilité, le Jerry a le potentiel de réduire cette fracture. Jerry : un ordinateur dans un bidon Entièrement conçu à partir de matériaux recyclés, le Jerry est potentiellement l’ordinateur le moins cher du monde. Alimentation, carte mère, disque dur, routeur wifi ... tous les composants nécessaires à la fabrication du Jerry sont récupérés sur de vieux postes hors d’usage. Cet ordinateur de récupération est le fruit de la collaboration entre Hedera Technology, une startup spécialisée dans les solutions d’optimisation de réseau, et trois étudiants designers de l’école nationale supérieure de la création industrielle. L’Open Source au service de la démocratisation de l’outil informatique A chacun son Jerry Bonne chance !

Related: