background preloader

Le point sur PNB

Le point sur PNB
Mise à jour 2 octobre 2013 PNB est un projet interprofessionnel piloté par Dilicom et soutenu par le CNL (Centre national du Livre). PNB n'est pas une offre de livres numériques. PNB n'est pas un logiciel permettant de gérer le prêt ou la consultation en bibliothèque. PNB est un dispositif d'échange d'informations (données commerciales, métadonnées descriptives, juridiques et techniques, données de gestion : état des droits de consultation, statistiques…) entre éditeurs, libraires et bibliothèques, dont le but est de faciliter le développement d'offres de livres numériques pour les bibliothèques. Quel est le rôle de Dilicom ?Dilicom met en place des échanges standardisés entre les différents acteurs permettant l'interopérabilité de leurs systèmes d'information et joue le rôle de tiers de confiance, en garantissant la validité des droits acquis par les bibliothèques et le respect des conditions d'accès et d'usage des livres numériques définies par les éditeurs. Les offres Le calendrier

http://www.reseaucarel.org/pnb

Related:  ebook adulteLes liseuses en bibliothèquePNBPNBLe numérique en bibliothèque : pomme de discorde ?

S'abonner à une plateforme de livres numériques en bibliothèque : les questions à se poser. Le réseau de bibliothèques pour lequel je travaille, propose à ses lecteurs depuis fin 2012 d'emprunter des liseuses sur lesquelles sont préchargés des livres numériques précieusement sélectionnés par l'équipe de bibliothécaires. (Les livres sont achetés via la librairie Le Divan). Cette année, pris dans un élan de folie, pour répondre aux attentes de nos lecteurs connectés et équipés, pour compléter nos fonds et notre première offre de liseuses (et un tas de raisons que je développerai prochainement dans un billet consacré aux limites de l'offre d'achat de titres numériques/liseuses pour une collectivité) nous avons décidés de souscrire à un (voir des !)

PNB - prêt numérique en bibliothèque Pour tester la mise à disposition de livres numériques en bibliothèque, un projet national a été instauré en 2011 autour de trois établissements (localisés à Aulnay-sous-Bois, Grenoble et Montpellier) : PNB. Initiative interprofessionnelle lancée par Dilicom (réseau de livre) et soutenue par le Centre national du livre (CNL), celle-ci est entrée officiellement depuis le 17 février dans sa phase opérationnelle. S’il ne se présente ni sous la forme d’une bibliothèque de livres numériques ou d’un logiciel de gestion de prêt, PNB n’en est pas moins une nouvelle méthode d'échange de données entre bibliothèques, éditeurs et libraires, dont la finalité est d’aider au développement d'offres de livres numériques pour les bibliothèques. Les résultats de PNB, dont la phase opérationelle se terminera en juin 2014, seront présentés au congrès de l’ABF à Paris (en juin), puis au congrès de l’IFLA à Lyon (en août).

PNB “n'est pas exclusif du développement d'autres formules” pour le prêt numérique La réponse était attendue depuis le mois d'octobre 2015. L'Association des Bibliothécaires de France avait diffusé un communiqué mettant en cause « la transparence » du système PNB, Prêt Numérique en Bibliothèque. L'organisation professionnelle mettait également en cause le rôle du Ministère de la Culture, qui présentait PNB comme le seul système viable. Acquisition d’une plateforme de prêt numérique par la Fédération Wallonie-Bruxelles Commande d’une plateforme de prêt numérique par la FWB En 2012, se basant sur une étude menée sur le territoire de la Communauté française et portant sur la mise à disposition de livres numériques, la Fédération Wallonie-Bruxelles avait pris la décision de suivre trois axes pour le développement du livre numérique dans les bibliothèques publiques : la constitution d’un consortium d’acquisition de livres numériques ; la construction d’un entrepôt numérique ; la mise en place d’une plateforme de prêt numérique pour le réseau de lecture publique de Wallonie et de Bruxelles. Si le 1er axe a été réalisé dès 2013, le 2e axe est lui en cours de réalisation (entrepôt en construction) et le 3e axe vient de faire l’objet d’une belle avancée avec l’acquisition il y a quelques jours par la FWB de sa plateforme de prêt numérique. Rappel du fonctionnement de PNB 1re séquence : l’alimentation en métadonnées (flèches en noir du schéma) L’offre des opérateurs d’appui du réseau public de la lecture

Mode d'emploi L'adhésion à Réseau Carel est annuelle (année civile) et coûte 50 €. nom et adresse de la collectiviténom et adresse de la médiathèquenom et contacts de la personne ressource Vous recevrez alors un bulletin d'inscription et un devis vous permettant de lancer votre inscription. A quoi sert Réseau Carel ? - à répertorier des ressources intéressantes pour les bibliothèques territoriales - à négocier des tarifs préférentiels pour les adhérents et à les afficher sur son site (partie privée du site : il faut des codes pour y avoir accès) Du nouveau sur PNB Le projet PNB de Dilicom avance de plus en plus. Les établissements bêta-testeurs vont bientôt pouvoir mettre en place auprès de leurs publics ou une partie d’entre eux la mise à disposition de livres numériques. C’est bien de cela dont il s’agit : de la mise à disposition et en aucun cas du prêt.

Prêt numérique en bibliothèque: à peine acté, déjà critiqué Faut-il déjà enterrer le Prêt numérique en bibliothèque (PNB)? C'est en tout cas ce que laissent penser le site spécialisé Actualitté et le collectif SavoirCom1, qui publient une enquête sur le projet de prêt de livres numériques dans les bibliothèques publiques en France. Le gouvernement, par la voix de la ministre de la Culture Fleur Pellerin, avait pourtant annoncé en fanfare la signature du projet avec l'ensemble des professionnels.

République numérique : perspective d'une loi sur le prêt d'ebooks en bibliothèque Le projet de loi pour une République numérique aura bénéficié de divers amendements, visant à élargir son champ d’action. Text et Data mining, liberté de panorama, ou encore le domaine commun informationnel... qui sans trop de surprise ont été rejetés. Quelques avancées existent, qui seront maintenant discutées en séance publique le 19 janvier prochain. L’offre de prêt de livres numériques en bibliothèque Le ministère de la Culture et de la Communication publie une première évaluation de l'activité de prêt de livres numériques par les bibliothèques publiques et un bilan des offres qui leur sont proposées à cet effet par les éditeurs à travers le portail PNB (prêt numérique en bibliothèques). Cette évaluation, rendue possible grâce aux données d'activité collectées et traitées par la plateforme interprofessionnelle Dilicom, qui porte les offres commerciales, a été réalisée dans le cadre d'un groupe de suivi animé par le ministère et réunissant tous les signataires des 12 Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques, approuvées le 8 décembre 2014, sous l’égide de la ministre de la Culture et de la Communication, par huit associations professionnelles des métiers du livre (auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires) et la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC).

Médiation, numérique, désintermédiation : À l’heure d’internet, de Google et du web 2.0, à l’ère de l’accès à distance et de la dématérialisation, la question de la médiation et des médiateurs se pose de façon récurrente et quelquefois douloureuse. Elle s’adresse aux bibliothécaires, comme aux libraires, aux critiques littéraires, aux enseignants, aux parents, bref, à tous ceux qui sont susceptibles de porter une parole, de transmettre un savoir, d’exercer une médiation entre des individus (des élèves, des enfants, des étudiants, des curieux, des lecteurs, des amateurs…) et des documents, des informations, des données, des connaissances… La scolarisation de la société, l’élévation du niveau moyen du diplôme dans la population, les connaissances empiriques que procurent le contexte audiovisuel et le bain numérique dans lequel nous baignons constituent le contexte dans lequel l’accès à l’information, au savoir, à la culture se fait aujourd’hui. La médiation : apprendre et transmettre Numérique, transmission et médiation

Première approche de PNB pour les bibliothécaires français Le Syndicat national de l'édition (SNE) et le ministère de la Culture se font fort de le rappeler et de le souligner : la France n'est pas en retard sur le prêt de livres numériques en bibliothèque. Le programme-pilote de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque), lui, est assurément en retard : prévu de février à juin 2014, il vient « seulement de commencer », nous expliquent les bibliothécaires responsables du service. Fiche du livre Les Lisières, par Olivier Adam, dans le catalogue des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois

Related: