background preloader

Les musées à l’heure du web 2.0

Les musées à l’heure du web 2.0
Les musées ont depuis une quinzaine d’années compris l’intérêt du numérique. Si au départ, quelques velléités à l’égard du numérique sont légitiment apparues, il est clair que la « révolution numérique » s’est également produite au sein des musées. Applis pour smartphones, sites Internet, réseaux sociaux et visites virtuelles… Dans quelle mesure la technologie impacte les musées ? Les nouveaux outils: sites Internet, applis et réseaux sociaux Si les années 1960 ont vu arriver les supports vidéos, les années 1980 l’audioguide, les années 1990 sont les années de l’introduction des bornes multimédia et du web dans les musées. Selon une étude du CLIC 81% des lieux culturels dits importants ont un site Internet et 45% sont présents sur les réseaux sociaux. Les institutions muséales développent de véritables plateformes d’information enrichies pour offrir des ressources pédagogiques complémentaires et ainsi améliorer l’expérience du public lors des visites en musées.

Dyslexie : les appareils numériques, aide précieuse pour la lecture Des scientifiques américains ont étudié le rapport de 103 élèves atteint de dyslexie, lisant sur un ouvrage papier et sur des lecteurs ebook. Leurs conclusions montreraient que pour certains lecteurs dyslexiques, les appareils numériques augmenteraient leur vitesse de lecture et la compréhension des textes. Une des expérimentations : moins de mots par lignes La possibilité d'afficher du texte sur de courtes lignes, avec moins de mots aide manifestement les élèves à se concentrer sur chacun des mots, explique l'institut de recherche Plos One. Le responsable de l'étude, le Dr Matthew Schneps, du Science Education Center, situé à l'intérieur du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, explique à la BBC : « L'élément clef qui importe dans cette aide à la lecture, est que l'on affiche peu de mots par ligne. Nous pensons que cela pourrait s'appliquer au papier, sur un tableau ou sur n'importe quel appareil. » L'intégralité de l'étude est à retrouver à cette adresse. Pour approfondir

Comment les musées investissent les réseaux sociaux ? – MuseumWeek A l’occasion de la Museum Week, comme en 2014, La Factory NPA s’est penchée sur les stratégies digitales des musées en étudiant les dispositifs de 10 des musées français les plus fréquentés et les a analysés en fonction de leurs performances sur le web, les réseaux sociaux et le mobile. En exclusivité, elle publie les premiers éléments d’analyse concernant la partie « réseaux sociaux ». Pour connaître la totalité de l’étude, un formulaire de demande est présent en bas de l’article. En moyenne les musées sont présents et actifs sur 5,7 réseaux contre 6,6 sur l’ensemble des 100 premiers annonceurs en France. Leur utilisation est plus restreinte et seul le musée du Louvre est présent sur les 9 réseaux étudiés. La Cité des Sciences et de l’Industrie possède le deuxième écosystème social le plus étendu avec une présence entretenue sur 8 des 9 réseaux. Présence des musées par réseau social en France Google+ et Pinterest sont peu sollicités et souvent les lieux de maigres performances.

A LA UNE • Google maître du futur Robotique, intelligence artificielle, lutte contre le vieillissement… Après Internet, le géant américain s’attaque à la science et à l’innovation tous azimuts. L’hebdomadaire allemand Der Spiegel a enquêté sur la stratégie du groupe et de son gourou, Larry Page. Courrier international 27 mai 2014 | Partager : Robots, biotechnologies, santé…Google investit tous azimuts. Enquête. Le géant américain d’Internet est aujourd’hui la marque la plus puissante du monde. Retrouvez les articles suivants dans notre hebdomadaire n°1230 – Il est disponible chez votre marchand de journaux du 28 mai au 4 juin 2014 – Des manchots en réalité augmentée vous montrent le chemin vers l’aquarium » Apps / Application / Tech / Saas, News, Réalité augmentée / QR code, Tablette / Smartphone » Des manchots en réalité augmentée vous montrent... app, application, aquarium, augmented, augmentee, experience, gps, numerique, smartphone, transmedia Le Sunshine Aquarium au Japon a eu la superbe idée d’attirer et de guider ses visiteurs avec des manchots en réalité augmentée !! L’aquarium étant situé à plus d’un kilomètre de la sortie de métro, dans une zone de loisirs, la direction s’est rendue compte que sur le chemin les visiteurs avaient tendance à être attirés par d’autres activités comme les parcs d’attraction et finalement n’arrivaient pas à l’aquarium. Démonstration en vidéo (Youtube) : Experience Transmedia Transmedia Fan Page Transmedia Scoopit About the Author: Julien Allard Après plusieurs années d'expérience dans le domaine du cinéma d'animation et du jeu vidéo, Julien évolue logiquement en regroupant ses compétences dans le Transmedia. Related Posts

[Rapport] Les territoires numériques de la France de demain A v A n t - p r o p o s Avant-propos L’idée de ce rapport est née d’une conversation avec Cécile Duot, le 9 octobre2012. La #MuseumWeek fait le tour du monde sur Twitter Du 23 au 29 mars, plus de 2 200 musées, galeries et autres centres culturels éparpillés dans plus de 64 pays sont réunis sur Twitter autour du hashtag #MuseumWeek. Durant toute cette semaine, ils sont invités à partager des photos et informations sur 7 thématiques différentes. Lundi, les musées étaient invités à partager leurs secrets via le hashtag #SecretsMW, le mardi leurs souvenirs (#SouvenirsMW), le mercredi l’architecture (#ArchitectureMW), le jeudi c’est l’inspiration des twittos qui était consultée (#inspirationMW), le vendredi la famille est à l’honneur (#familleMW), le samedi sera consacré aux coups de cœurs (#FavMW) et le dimanche toute la Twittosphère sera invitée à prendre la pose pour s’essayer aux inévitables selfies (#PoseMW). A l’occasion de cette semaine, un hashtag #MuseumWeek géant circule alors entre plusieurs musées, voyageant par exemple du château de Versailles mercredi jusqu’à la Philarmonie de Paris ce jeudi.

Sommaire - News Playlist Ménage à Trois Se décrivant eux-mêmes comme un "bogan shemale threesome" (comprendre un "trio de trans' issus de la classe ouvrière"), les Mancuniens Craig, Jonathan et Joe forment le très groovy Ménage à Trois. Pour vous assurer le crédit, on ne va pas vous cacher que l'un deux fut le batteur d'un groupe dont l'éphémère durée de vie n'aura eu d'égal que l'éclair d'efficacité : Wu Lyf. Le 3 mars sortira la première partie d'une trilogie (ils voient des "3" partout) : leur nouvel EP, Australia Part. 1. lire la suite Mix exclu par Turnsteak Alors non, Turnsteak ce n'est pas le nom d'un nouvel accessoire high-tech qui fait fureur dans le milieu du barbecue texan. lire la suite

Musées et technologies : les nouveaux enjeux pour attirer les visiteurs - Les Echos À ce titre, les musées et autres établissements de loisirs se trouvent aujourd’hui dans l’obligation de s’adapter aux pressions de l’ère technologique et d’utiliser la large panoplie de technologies d’affichage pour pouvoir avancer. Dans la majorité des cas, l’ambition de ces institutions ne se résume naturellement pas à faire de l’argent. Elles cherchent plutôt à inspirer, à stimuler la curiosité et à divertir, tout en assurant un rôle de conservateur et en donnant l’occasion de mieux étudier les artefacts ou les pièces exposées. Le défi numérique en période d’austérité Après une période d’investissement massif dans plusieurs pays au niveau des infrastructures et de la technologie, les mesures d’austérité frappent désormais fortement ces institutions et les organismes exerçant sur le marché des loisirs. Cette austérité frappe plus les pays d’Europe, y compris la France, que d’autres régions du monde. Gamification et intégration des réseaux sociaux

Que restera-t'il d’Internet ? Que restera-t-il d’Internet ? Une question volontairement provocatrice pour évoquer une évidence souvent oubliée : Internet est devenu l’un des principaux médias de la mémoire collective de ce début du XXIe siècle. Mais si l’on peut parler de mémoire d’Internet, une chose est sûre : celle-ci a changé d’échelle et de valeur en même temps qu’ont évolué les conditions techniques de sa production et sa diffusion. Internet multiplie en effet jusqu’au vertige les capacités d’émission, de réception mais surtout de conservation des données mises à la disposition de tous, vidéos, articles, tweets, sites, Blogs... dans une réserve d’informations aussi gigantesque que paradoxale : que reste-t-il de « marquant » dans cette masse exponentielle de contenus ? Ce trop-plein de mémoire est donc sans doute le principal défi posé aux archivistes du futur ou aux curateurs du web qui tenteront de créer un patrimoine d’internet : que garder ? Leslie MEYZER Leslie est Conceptrice-Rédactrice chez DISKO

Related: