background preloader

(Dossier) Les musées à l'heure du web 2.0 : Comment le web transforme le lien entre les oeuvres et le public ?

(Dossier) Les musées à l'heure du web 2.0 : Comment le web transforme le lien entre les oeuvres et le public ?
Les musées ont depuis une quinzaine d’années compris l’intérêt du numérique. Si au départ, quelques velléités à l’égard du numérique sont légitiment apparues, il est clair que la « révolution numérique » s’est également produite au sein des musées. Applis pour smartphones, sites Internet, réseaux sociaux et visites virtuelles… Dans quelle mesure la technologie impacte les musées ? Comment le numérique transforme le lien entre les œuvres et les visiteurs ? Les nouveaux outils: sites Internet, applis et réseaux sociaux Si les années 1960 ont vu arriver les supports vidéos, les années 1980 l’audioguide, les années 1990 sont les années de l’introduction des bornes multimédia et du web dans les musées. Selon une étude du CLIC 81% des lieux culturels dits importants ont un site Internet et 45% sont présents sur les réseaux sociaux. Vidéo de présentation de l’appli pour smartphone du Musée du Louvre Quels usages, pour quels publics ? Des visiteurs face aux bornes multimédia du Musée du Louvre Related:  Musée et web participatifArticles de pressevlavalava

Sébastien Magro / Omer Pesquer: « Le web participatif pour la culture » Par Sébastien Magro et Omer Pesquer Article initialement publié le 12 octobre 2011 sur dasm.wordpress.com, suite à la conférence du 23 septembre 2011, pendant le festival « Spectaculaire ». A l’occasion de sa quatrième édition, Spectaculaire proposait une journéee professionnelle aux exposants participants, le 23 septembre dernier. Omer Pesquer et moi-même avons été invités à intervenir au cours d’une matinée de conférences sur les nouveaux usages liés au numérique dans la culture. Je vous propose une restitution de notre intervention qui était une rapide introduction au web participatif dans les différents domaines de la culture, remaniée ici pour être adaptée au format blog. Introduction Pour introduire le sujet, Omer a évoqué une anecdote personnelle : sa visite de l’exposition « Frida Kahlo y su mundo » au Palais des Bozar de Bruxelles en avril 2010. Au début des années 2000, des sites d’un nouveau genre apparaissent sur internet : les blogs et les réseaux sociaux. La mobilité

Comment les musées investissent les réseaux sociaux ? – MuseumWeek A l’occasion de la Museum Week, comme en 2014, La Factory NPA s’est penchée sur les stratégies digitales des musées en étudiant les dispositifs de 10 des musées français les plus fréquentés et les a analysés en fonction de leurs performances sur le web, les réseaux sociaux et le mobile. En exclusivité, elle publie les premiers éléments d’analyse concernant la partie « réseaux sociaux ». Pour connaître la totalité de l’étude, un formulaire de demande est présent en bas de l’article. En moyenne les musées sont présents et actifs sur 5,7 réseaux contre 6,6 sur l’ensemble des 100 premiers annonceurs en France. Présence des musées par réseau social en France Le musée de l’Orangerie est peu présent sur les réseaux puisqu’il concentre toute son activité sur Facebook et Twitter. Facebook et Twitter sont les deux réseaux les plus plébiscités, tous les musées y sont présents avec un ou plusieurs pages/comptes. Google+ et Pinterest sont peu sollicités et souvent les lieux de maigres performances.

A LA UNE • Google maître du futur Robotique, intelligence artificielle, lutte contre le vieillissement… Après Internet, le géant américain s’attaque à la science et à l’innovation tous azimuts. L’hebdomadaire allemand Der Spiegel a enquêté sur la stratégie du groupe et de son gourou, Larry Page. Courrier international 27 mai 2014 | Partager : Robots, biotechnologies, santé…Google investit tous azimuts. Le géant américain d’Internet est aujourd’hui la marque la plus puissante du monde. Retrouvez les articles suivants dans notre hebdomadaire n°1230 – Il est disponible chez votre marchand de journaux du 28 mai au 4 juin 2014 – Des manchots en réalité augmentée vous montrent le chemin vers l’aquarium » Apps / Application / Tech / Saas, News, Réalité augmentée / QR code, Tablette / Smartphone » Des manchots en réalité augmentée vous montrent... app, application, aquarium, augmented, augmentee, experience, gps, numerique, smartphone, transmedia Le Sunshine Aquarium au Japon a eu la superbe idée d’attirer et de guider ses visiteurs avec des manchots en réalité augmentée !! L’aquarium étant situé à plus d’un kilomètre de la sortie de métro, dans une zone de loisirs, la direction s’est rendue compte que sur le chemin les visiteurs avaient tendance à être attirés par d’autres activités comme les parcs d’attraction et finalement n’arrivaient pas à l’aquarium. Alors ils ont fait appel à l’agence Hakuodo qui on eut l’idée de montrer le chemin de l’aquarium par des manchots virtuels. Démonstration en vidéo (Youtube) : Experience Transmedia Transmedia Fan Page Transmedia Scoopit About the Author: Julien Allard Related Posts

International Cultural Heritage Informatics Meeting 2007: Paper: Crenn, G., and G. Vidal, Les Musées Français et leurs publics a l’âge du Web 2.0 Les sites Web des institutions muséales offrent une scène riche d’innovations à l’heure où les usages de l’internet ne cessent de se déployer. En effet, le processus d’appropriation du réseau mondial mène vers de nouvelles pratiques interactives des internautes et des inventions relevant de ce qui est convenu d’appeler le web2.0, un Web participatif et collaboratif. Plus de dix ans après la création des premiers sites Web, ces désirs d’innovations socio-techniques, à l’heure d’un Web 2.0, sont l’occasion de réinterroger les usages de sites de musées et les relations entre les musées et leurs publics. En France, les musées ont en général su s’approprier les technologies interactives pour s’adresser à des publics, visiteurs ou non, issus de groupes sociaux diversifiés. Ainsi, le secteur muséal se retrouve dans une situation délicate ; en effet celui-ci doit à la fois assurer la diffusion légitime des arts et des sciences et se situer dans ces réseaux nouveaux d’échanges de contenus. J.

La #MuseumWeek fait le tour du monde sur Twitter Du 23 au 29 mars, plus de 2 200 musées, galeries et autres centres culturels éparpillés dans plus de 64 pays sont réunis sur Twitter autour du hashtag #MuseumWeek. Durant toute cette semaine, ils sont invités à partager des photos et informations sur 7 thématiques différentes. Lundi, les musées étaient invités à partager leurs secrets via le hashtag #SecretsMW, le mardi leurs souvenirs (#SouvenirsMW), le mercredi l’architecture (#ArchitectureMW), le jeudi c’est l’inspiration des twittos qui était consultée (#inspirationMW), le vendredi la famille est à l’honneur (#familleMW), le samedi sera consacré aux coups de cœurs (#FavMW) et le dimanche toute la Twittosphère sera invitée à prendre la pose pour s’essayer aux inévitables selfies (#PoseMW). A l’occasion de cette semaine, un hashtag #MuseumWeek géant circule alors entre plusieurs musées, voyageant par exemple du château de Versailles mercredi jusqu’à la Philarmonie de Paris ce jeudi.

Sommaire - News Playlist Ménage à Trois Se décrivant eux-mêmes comme un "bogan shemale threesome" (comprendre un "trio de trans' issus de la classe ouvrière"), les Mancuniens Craig, Jonathan et Joe forment le très groovy Ménage à Trois. Pour vous assurer le crédit, on ne va pas vous cacher que l'un deux fut le batteur d'un groupe dont l'éphémère durée de vie n'aura eu d'égal que l'éclair d'efficacité : Wu Lyf. Le 3 mars sortira la première partie d'une trilogie (ils voient des "3" partout) : leur nouvel EP, Australia Part. 1. Si vous êtes à l'affût, vous avez d'ores et déjà pu saliver à l'écoute de l'aérien Ocean Boy. lire la suite Mix exclu par Turnsteak Alors non, Turnsteak ce n'est pas le nom d'un nouvel accessoire high-tech qui fait fureur dans le milieu du barbecue texan. lire la suite

Musées et technologies : les nouveaux enjeux pour attirer les visiteurs - Les Echos À ce titre, les musées et autres établissements de loisirs se trouvent aujourd’hui dans l’obligation de s’adapter aux pressions de l’ère technologique et d’utiliser la large panoplie de technologies d’affichage pour pouvoir avancer. Dans la majorité des cas, l’ambition de ces institutions ne se résume naturellement pas à faire de l’argent. Elles cherchent plutôt à inspirer, à stimuler la curiosité et à divertir, tout en assurant un rôle de conservateur et en donnant l’occasion de mieux étudier les artefacts ou les pièces exposées. Le défi numérique en période d’austérité Après une période d’investissement massif dans plusieurs pays au niveau des infrastructures et de la technologie, les mesures d’austérité frappent désormais fortement ces institutions et les organismes exerçant sur le marché des loisirs. Cette austérité frappe plus les pays d’Europe, y compris la France, que d’autres régions du monde. Gamification et intégration des réseaux sociaux

Web et musées : le choc des cultures 1Traditionnellement, un musée pratique une communication descendante, des « sachants » vers les « profanes ». Autour de ses collections qui lui donnent sa légitimité, il construit un discours expert qu’il délivre sous la forme qu’il juge la mieux adaptée à ses publics. Le développement et l’évolution du numérique nous obligent à reconsidérer un certain nombre de pa­radigmes, tant dans notre relation au public que dans nos modes d’organisation du travail. La communauté du muséum de Toulouse sur Internet © Muséum de Toulouse 2Pour développer cette contribution, nous adopterons le principe d’une comparaison, un vis-à-vis, entre le mo­dèle de fonctionnement des musées et celui des com­munautés Web ouvertes et contributives Il s’agit d’une comparaison schématique et délibérément « simplificatrice » pour les besoin de l’exercice. Valeur de la rareté ou valeur de l’abondance 5Dans la logique des réseaux sociaux, c’est l’échange qui produit la valeur. Exclusivité versus inclusivité (individus)

Related: