background preloader

Économie d'énergie : quels équipements donnent droit à crédit d'impôt ?

Économie d'énergie : quels équipements donnent droit à crédit d'impôt ?
Related:  Prix : indices, calculs, aidesEnergies et isolation

Bientôt un super crédit d’impôt pour vos travaux de rénovation (Sylvia Pinel, ministre du Logement et Ségolene Royal, ministre de l'Ecologie, du Developpement durable et de l'Energie) © REA Le gouvernement a décidé de muscler, dès la rentrée, le dispositif permettant de déduire de l’impôt sur le revenu le montant des travaux de rénovation énergétique. Tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau coup de pouce fiscal, qui sauf retournement de dernière minute, devrait entrer en vigueur au 1er septembre. Sacré cadeau de rentrée ! A compter du 1er septembre (et jusqu’au 31 décembre 2015), les propriétaires et autres locataires occupant leur logement à titre de résidence principale pourront déduire de leur impôt sur le revenu 30% du montant des travaux de rénovation énergétique engagés. Ce super crédit d’impôt a en tout cas été promis par la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal dans le cadre de son grand plan sur la transition énergétique. La carotte survitaminée de 30% offerte par le gouvernement s’appliquera à la même liste de travaux qu’aujourd’hui.

RT 2012, ce qui a changé avec la nouvelle réglementation thermique La réglementation thermique RT 2012 est entrée en vigueur le 1er janvier 2013 pour tous les batiments. Les objectifs de la RT 2012 pour les bâtiments neufs ont pour but but de faire évoluer significativement la qualité des bâtiments et de leurs équipements et de diminuer leur impact sur les gaz à effet de serre avec une exigence de consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m².an en moyenne. Qui plus est, ces exigences de consommation sont exprimées en énergie primaire afin de tenir compte des consommations énergétiques de l’ensemble du processus de production, de transport et de distribution d’énergie. Pour tous les postes fonctionnant à l'électricité,le coefficient multiplicateur de 2,58 est appliqué. Exit donc les ballons d'eau chaude électrique et autres convecteurs. A titre d'exemple, pour une maison individuelle typique, l'équivalent de 500 à 600 litres de fioul devra suffire pour le chauffage et l'eau chaude. Ce qui a changé par rapport au label BBC "bâtiment basse consommation"

UPA - Les sacrifiés Le crédit d’impôt développement durable 5 juillet 2012 (mis à jour le 13 mars 2014) - Ville durable, aménagement et construction Le crédit d’impôt développement durable dédié aux travaux d’économies d’énergie et aux équipements d’énergies renouvelables - Janvier 2014 Avertissement : L’ensemble des informations sur la liste des équipements susceptibles de bénéficier du crédit d’impôt dédié au développement durable ne peut se substituer à celle des textes de référence, notamment l’article 200 quater du code général des impôts, l’article 18 bis de l’annexe IV du code général des impôts et l’instruction fiscale BOI-IR-RICI-280. Le crédit d’impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l’article 74 de la loi de finances initiale pour 2014 et de l’arrêté du 29 décembre 2013). Quelle est la finalité du crédit d’impôt développement durable ? Quelles sont les dépenses concernées par cette mesure ? Sont concernés : Qui doit réaliser les travaux ?

Isolation et Inertie Isolation et inertie Voici 2 paramètres que l’on doit absolument prendre en compte pour faire d’une habitation un endroit agréable et peu énergivore. Ils sont trop souvent confondus et même souvent opposés et on voit un grand nombre de maisons qui n’ont que tout l’un ou tout l’autre comme par exemple ces vielles fermes avec des murs de 1 mètre mais sans aucune isolation (1 mètre de mur représente à peine 3 ou 4 cm d’isolant), ou ces maisons dites BBC dans lesquelles on a rajouté des couches d’isolant sur tous les murs à l’intérieur ce qui les prive ainsi de leur inertie. L’isolation est faite pour éviter les déperditions d’énergie et alors que l’inertie thermique amortie les variations de température intérieure et permet de stocker ou de déstocker de l’énergie dans sa structure. Pourtant ces 2 notions sont totalement complémentaires et seule une isolation des murs par l’extérieur permet de concilier les deux. L’isolation par l’extérieur Les avantages sont très nombreux : - Couts élevés

Crédit d'impôt développement durable | Financer mon projet Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2015. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même taux à tous les types de travaux et d'équipements. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations relatives à ce dispositif pour 2014. C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d'amélioration énergétique réalisés dans leur résidence principale. Votre situation : vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ;vous êtes fiscalement domicilié en France ;un contribuable dont le revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser un certain plafond si vous demandez le crédit d'impôt pour une seule action. A titre d'exemple : * Selon si la personne est veuve, célibataire divorcée ou séparée, en conccubinage, la situation (calcul des parts) peut être différente. A noter : Votre logement :

Isolation des murs : meilleur isolant thermique Quel type d’isolant pour les murs ? Il n'y a pas d’isolant unique pour toutes les applications (toiture, murs, sols). Certains isolants de par leur nature, leur fabrication, leurs caractéristiques, leurs performances et leur présentation (rouleaux, panneaux ou vrac) ont des applications plus ou moins dédiées. Ainsi un isolant pour les murs devra présenter une tenue mécanique indispensable pour prévenir le tassement de l’isolant dans le temps. En dehors de ces caractéristiques à vérifier au cas par cas et produit par produit, la liste ci-après synthétise les différentes familles de produits qui correspondent a priori pour l’isolation des murs : la laine de verre, la laine de roche, la laine de chanvre, le polystyrène PSE, la plume de canard, le polyuréthane, la laine de bois, la laine de lin, la laine de coton et les textiles recyclés. Voir le tableau complet des isolants par application Quelle résistance thermique viser pour l’isolation des murs ? Préserver au maximum l’espace intérieur

Le vrai coût des diagnostics immobiliers Performance énergétique : de 100 à 200 eurosVous ne pouvez plus passer au travers, si vous vendez ou mettez en location votre logement, puisque ce diagnostic doit apparaître sur les annonces depuis le 1er janvier de cette année. Cela concerne tous les bâtiments à l'exception des monuments historiques classés ou inscrits et des bâtiments destinés à être utilisés moins de quatre mois par an. Le prix de ce diagnostic varie fortement en fonction de l'âge du bâtiment et du type de chauffage, individuel ou collectif, la méthode d'évaluation utilisée n'étant pas toujours la même. Amiante : de 50 à 200 eurosIncontournable si le permis de construire date d'avant le 1er janvier 1997. Termites : de 50 à 200 eurosIndispensable pour un logement construit dans une zone ayant fait l'objet d'un arrêté préfectoral déclarant la présence de termites. Gaz : de 50 à 150 eurosCe diagnostic s'impose pour toute installation de gaz de plus de quinze ans. D'autres vidéos Immobilier

Isolation thermique par l'extérieur ou l'intérieur ? L’isolation par l’extérieur L’ isolation thermique par l’extérieur consiste à envelopper le bâtiment d’un manteau isolant. Dans l’existant, une isolation par l’extérieur peut être envisagée lors d’une rénovation complète ou un ravalement de façade, après avoir consulté les règles d’urbanisme de la commune. L’isolation extérieure peut être efficace en cas de rénovation complète de pignons ou façades pour autant qu’il n’y ait pas de contrainte architecturale ou trop de parois vitrées, modénatures, balcons, loggias et autres bow-windows, qui représentent autant de ponts thermiques à traiter et donc de difficultés. Si l’on opte pour une isolation par l’extérieur, on privilégiera la technique d’isolation sous bardage ventilé qui résiste mieux dans le temps. En revanche, l’isolation thermique par l’intérieur nécessite de traiter les points singuliers, représentés par les planchers par une isolation sous dalles flottantes. Avantages et inconvénients des deux solutions En résumé

Related: