background preloader

Enigmail: A simple interface for OpenPGP email security

Enigmail: A simple interface for OpenPGP email security

Enigmail :: Add-ons for Thunderbird The GNU Privacy Guard - GnuPG.org Cryptocat Enigmail For S/MIME, e-mail encryption and signing, Enigmail is not needed as Thunderbird and SeaMonkey provide support for this without an extension. Enigmail was first released in 2001 by Ramalingam Saravanan, and since 2003 maintained by Patrick Brunschwig. Both Enigmail and GNU Privacy Guard are free, open-source software. See also[edit] References[edit] External links[edit] Global Voices This page is part of our special coverage Europe in Crisis. In the same week in April that former Portuguese Prime Minister Jose Socrates announced the need for an international financial bailout to pay for its public debt of 80 billion Euros, Icelanders went to the polls to reject tax payers participation in the “Icesave” bank bailout deal. Though Iceland’s practice of direct democracy, renunciation of an international bailout and economic recovery in two years has not been properly covered by the Portuguese mainstream media, bloggers are analysing and getting inspired by the story. Reykjavik Protest, 2008. Photo by Kristine Lowe on Flickr (CC BY-NC-SA 2.0) Clavis Prophetarum [pseudonymn], from the blog Quintus, tells why he thinks Iceland’s “brave resistance to the political-financial complex that ademocratically rules the European Union nowadays” is being ignored [pt]: “Do you think that we in Portugal should do the same that you do?”

Ils se sont donné pour mission de réparer votre Internet cassé par la surveillance Tandis que les gouvernements européens sont à leur tour éclaboussés par les révélations d'Edward Snowden, les «petites mains» du réseau, elles, s'attellent à compliquer la tâche des agences de renseignement. «Nous, les ingénieurs, avons construit l'Internet – et maintenant, nous devons le réparer.» Celui qui a lancé dans les colonnes du Guardian, le 5 septembre dernier, cet appel à se retrousser les manches n'est autre que l'expert en sécurité américain Bruce Schneier, chargé par le quotidien britannique d'analyser les documents transmis par l'ex-consultant Edward Snowden. Celui que l'on surnomme parfois le «Chuck Norris de la cryptographie» est loin d'être le seul à estimer qu'il est grand temps de passer la surmultipliée pour, comme il l'écrit, «rendre de nouveau la surveillance coûteuse». Dans cette « longue guerre », l'axe stratégique, selon elle, est limpide: «Notre principal problème, c'est la centralisation. Proposer des outils simples pour un usage massif Amaelle Guiton

GMAIL - 2-step Verification Pourquoi utiliser la validation en deux étapes ? La validation en deux étapes ajoute un niveau de sécurité supplémentaire à votre compte Google, ce qui réduit considérablement le risque de vous faire voler des informations personnelles par un tiers dans votre compte. Si la validation en deux étapes est activée dans votre compte, les pirates informatiques doivent non seulement obtenir votre mot de passe et votre nom d'utilisateur, mais aussi avoir accès à votre téléphone, pour pirater vos données. Fonctionnement 1 Saisissez votre mot de passe À chaque fois que vous vous connecterez à Google, vous devrez saisir votre nom d'utilisateur et votre mot de passe, comme vous le faites habituellement. 2 Saisissez le code reçu sur votre téléphone. La simplicité avant tout Lorsque vous vous connectez, vous pouvez choisir de ne plus avoir à saisir de code sur l'ordinateur utilisé. En savoir plus sur la validation en deux étapes

Entretien avec Simon Rogers, le data-blogueur Écoutez l'entretien en VF (10min. et 28 sec.) Écoutez l'entretien en VO (12 min. et 16 sec.) Il y a quelques jours, nous avons profité du passage par Paris de Simon Rogers, "Monsieur data" au Guardian pour l'interroger sur son parcours et sur cette nouvelle tendance du journalisme : le data-journalisme ou journalisme de données. Atelier des Médias (ADM) : Pour commencer, est-ce que vous pouvez nous présenter votre blog et nous parler de votre parcours? Ce que nous faisons c’est publier des ensembles de données brutes. ADM : Quand on vous écoute, on a l’impression que c’est presque par chance ou par hasard que vous avez développé le journalisme de données dans votre journal, alors que c’est un phénomène qu’on voit prendre de l’ampleur dans beaucoup de médias. En fait quand on a mis en ligne le data blog en mars 2009, c’était une thématique encore très confidentielle. ADM : Comment vous voyez la relation du journalisme de données avec le journalisme en général ?

Email, revisited. Nimes, 16 August 2013 – Project Caliop aims at providing tools and a platform for email users can trust, guaranteeing by design the confidentiality of communications. In the context of revelations about PRISM showing that users cannot trust advertisement-based services such as Gmail, and in the wake of the recent shutdown of secure mail services, Caliop aims at rethinking the infrastructure for secure email communications. Caliop founder Laurent Chemla calls on contributions to the initial specifications. Recent revelations by Edward Snowden about PRISM show users cannot trust centralized services such as gmail, which business models are based on accessing everyone’s communications in order to monetize personal data, exposing users’ emails to massive government surveillance. Yet, despite recent alarming declarations[1] by email service providers that felt compelled to shut down their activities, email days may not be over. Contact: Laurent Chemla – contact@caliop.net

Related: