background preloader

Combien coûte un community manager? MAJ 2015

Combien coûte un community manager? MAJ 2015
Lors du chiffrage d’une mission de community management récente, nous avons du reprendre nos calculettes et répondre à la question suivante: combien coûte un community manager en poste? Quel est son prix de revient? Nos exemples de prix sont réalisés sur la base de notre implantation dans les environs de Bordeaux. Cette mise à jour du 10 octobre 2016 prend en compte les évolutions de la profession et de son ancrage dans la communication des entreprises. Vous pouvez sur ce lien, voir ce que propose un community manager à Bordeaux Pourquoi rechercher le coût d’un community manager ? C’est la question de base de bon nombre de TPE et PME, quand elles commencent à envisager de s’engager avec un CM. Très souvent, nous les voyons demander ces tâches à une personne en interne. Les nouveautés de cette mise à jour Plutôt que de donner des profils de mission basés sur un prix horaire, nous sommes repartis de profils de mission type. Le community manager est le bras armé du web marketing Rédaction web

Le métier de Community Manager La nécessité de communiquer sur son entreprise, de rédiger du contenu sur les médias sociaux, de faire de la veille concurrentielle a donné naissance il y a à peine cinq ans environ au métier de Community Manager (CM). L'internaute utilise de nouveaux moyens de consommation dans son acte d'achat : les forums et les sites d'avis lui servent à récupérer les commentaires de la communauté sur un produit, une marque, une enseigne : ce sont ces commentaires et ces avis qui aujourd'hui, font office de gage de qualité. La communauté est devenue une référence, elle est consultée, lue, appréciée. Le rôle du Community Manager grandit avec le recours à ces communautés : ce métier est devenu de nos jours un incontournable en matière de communication d'entreprise. Et si les États-Unis l'ont déjà compris depuis longtemps, la tendance en France est depuis maintenant quelques années à la hausse. Les missions du community manager 2-Animer la communauté et renforcer sa cohésion 5-Rester en veille

Profil du Community Manager type Over Graph, une solution de social media management, a établi le profil moyen du Community Manager en 2014 en analysant son activité sur Twitter et Facebook, le tout présenté sous la forme d’une infographie. 909c, éditeur de la solution Over-Graph, a mis en infographie les résultats de leur enquête sur l’analyse de l’activité des Community Managers sur Twitter et Facebook. Effectuée en septembre 2014, cette analyse a été faite à l’aide de 3500 comptes Twitter et 7300 pages Facebook. L’infographie comptabilise les différentes prises de paroles, le nombre de tweets ou publications par semaine, et l’administration des différents comptes. Source

Métier : Le community manager Ne vous y trompez pas ! Voilà un métier chronophage où il est rarement coutume de compter ses heures… vous finissez votre travail au bureau, et vous le poursuivez à votre domicile ! C’est une image qui reflète régulièrement le quotidien de nombreux community managers. « Non passionné s’abstenir ! » Qu’est-ce qu’un community manager ? Le community manager ou gestionnaire de communauté, est un métier émergeant qui consiste en l’animation d’espaces communautaires, généralement hébergés au sein des réseaux sociaux. Quelles sont les compétences requises pour être community manager ? Si l’on en juge par les fiches métiers rédigées par des spécialistes, et consultables sur des sites professionnels comme l’Apec par exemple, le CM serait donc un véritable « couteau Suisse du net« . Animateur et gestionnaire des communautés : C’est normalement sa vocation premièreMaitrise des réseaux sociaux… oui ! A ceci s’ajoute selon l’entreprise, une excellente maitrise du sujet qui anime la communauté.

Soyez un community manager différent ! La différence a toujours attiré les regards et les interrogations. Si le community manager sait l'exploiter, elle peut devenir un véritable atout pour décrocher un poste. A cela ajouter la persévérance. Pour être un bon community manager, il ne s’agit pas de tout connaitre et d’avoir un palmarès de compétences digne d’un placard de médailles militaires Il y a des adjectifs qui deviennent dérangeants à entendre envers le community manager, et je trouve qu’il devrait prendre garde avant de se vendre comme un homme à tout faire du net. Parmi ces qualificatifs, j’entends régulièrement celui-ci dans de nombreux articles ou au travers de réactions sur le métier de CM : Le couteau Suisse du net ! Le community manager serait donc un couteau Suisse du net ! Si nous avions une petite idée de ce qu’est la précision Suisse, et la recherche de perfection au niveau des mécanismes de leur horlogerie entre-autre, je doute fort que l’on puisse poursuivre à appeler le community manager un couteau Suisse. .

Kit de recherche d’emploi pour Community Managers – Part.3 voilà maintenant que vous êtes attaqué par un ours affamé qui vous oblige à sortir de votre zone de confort et à répondre à ses terribles questions lors d’un entretien d’embauche aux allures de corps à corps… Seul le plus malin s’en sortira ! Retrouver la première partie du dossier ici : Partie 1 Retrouver la première partie du dossier ici : Partie 2 Pas de gestes brusques, pas de panique… gardez votre calme, détendez-vous. L’idéal face à un ours est d’être bien préparé non ? Si vous avez suivi ce kit de recherche d’emploi et appliqué les conseils, vous êtes déjà en possession d’armes efficaces pour l’entretien d’embauche : - un pitch pour répondre au classique « présentez-vous » - des informations sur l’entreprise, - de la confiance en vos compétences et surtout anecdotes et preuves concrètes, pour répondre aux questions du recruteur sur votre parcours, - voire même un audit de la présence en ligne de l’entreprise pour appuyer vos propos et dès à présent faire des propositions.

Kit de recherche d’emploi pour Community Managers - Part. 2 Nous avons donc traversé ensemble la jungle de la recherche d’emploi sans trop de pertes. Mais vous êtes exténués, n’est-ce pas ? Pourtant il va falloir réunir vos forces restantes pour mettre en place un campement et organiser votre survie… Inspirons-nous de Bear Grylls, c’est parti ! Phase 2 : Candidater Retrouver la première partie du dossier ici : Partie 1 Répondre aux offres d’emploi constitue la « base » de votre stratégie de recherche d’un job. Vous ne constituerez évidemment pas le même campement si vous êtes perdu dans la neige en montagne que si votre bateau s’est échoué sur une île déserte…. (Ressource : Répondre à une offre d’emploi de Community Manager (PoleDocumentation) ) Je vous propose ici de créer un genre de fichier « arguments et preuves », utilisable dans toute situation. Ce fichier vous permettra d’avoir toujours un argument, une anecdote, à donner au recruteur pour illustrer vos propos. - Un audit de la présence en ligne de l’entreprise. Le réseau et les réseaux…

Zoom sur : le métier de community manager Si il y a un métier du web qui a le vent en poupe, c’est bien celui de community manager. Aujourd’hui, c’est sans doute l’un des métiers issus de la révolution web les plus connus. En effet, le community manager, ou CM pour les intimes, est très souvent en relation directe avec les internautes. Mais en quoi consiste réellement ce métier ? Le métier de community manager Dans une grosse équipe, le community manager travaille sous la direction du responsable éditorial web. Le CM est chargé du développement de l’entreprise/marque sur les réseaux sociaux et de l’animation des différentes comptes créés, dans le cadre de la stratégie globale. L’animation d’une page Facebook est moins facile qu’il n’y paraît. Voici les principales missions d’un bon community manager : Et voici ses principaux objectifs : Profil requis Une formation en communication et, en partie, en communication digitale est recommandée. Crédit photo : Shutterstock Posté par Marie-Charlotte Lamard

10 bonnes raisons de ne pas devenir community manager Nous vous proposions il y a quelques jours de découvrir les résultats de notre grande enquête annuelle sur les community managers en France. Plus de 600 community managers en poste ont répondu cette année, permettant d’avoir un panel intéressant et de mieux comprendre leurs pratiques et leur quotidien. Et si être community manager est un métier intéressant dans lequel les professionnels s’épanouissent souvent (comme dans les métiers du web en général), c’est aussi un poste qui présente quelques limites. Entre clichés et vraies problématiques du métier, voici 10 raisons (humoristiques bien sûr) de ne pas devenir community manager. S’il n’est pas trop tard, choisissez plutôt data scientist, ça paie mieux et c’est le nouveau métier de demain. Parce que de toutes façons il n’y a que des stages à pourvoir C’est un ressenti persistant chez de nombreux CM en herbe qui cherchent un travail. Parce que le community manager ne gagne pas grand chose Parce que la hype aura tourné dans quelques années

Les 6 principales différences entre un Community Manager B2B et B2C Prendre les rênes de la communication d’une marque qui s’adresse aux particuliers ou d’une entreprise qui vend du matériel pour les professionnels n’implique pas du tout la même stratégie. Cependant, un bon Community Manager est capable de gérer aussi bien un marché B2C que B2B. Néanmoins, s’il a la possibilité de se spécialiser ou de choisir, il devra bien comprendre les différentes attentes de chaque prospect, ainsi que la façon de communiquer envers eux. Nous vous proposons aujourd’hui un tour d’horizon des 6 principales différences entre un Community Manager B2B (Business To Business) et B2C (Business To Consumer). 1) Les réseaux sociaux sélectionnés Pour commencer, les réseaux sélectionnés ne seront pas forcément les mêmes. Néanmoins, l’établissement d’une stratégie social media n’étant ni totalement noire ou blanche, vous retrouvez certaines entreprises B2B sur Facebook et Instagram. 2) Le ton des publications Par exemple, Chupa Chups n’hésite pas à utiliser l’humour dans ses posts :

Related: